Archives de catégorie : L’Arche de Noé et le déluge

La géologie face au déluge biblique

La géologie est une science qui apporterait des preuves de l’âge de la Terre, en particulier par le constat des couches géologiques importantes qui se sont superposées durant des milliers voir des millions d’années… Mais qu’en est-il vraiment ? En la confrontant aux textes bibliques, pouvons-nous connaître le passé de notre planète ?

Télécharger le fichier PDF : Ici

Voir aussi : Evolution – sciences ou croyances

Les strates géologiques enfin reconnues comme conséquence possible d’un déluge

Figure 1: Laminage multiple expérimental d’un mélange hétérogranulaire de sédiments dû à un écoulement sec à taux constant.

Expériences en stratification: Nature rattrape enfin son retard!

En 1988, nous avons publié dans cette revue la traduction en anglais d’un article important1 qui a été présenté à l’Académie des Sciences de France à Paris le 3 novembre 1986 puis publié dans les Compte Rendus de l’Académie.Ceci a été suivi par notre publication d’un article subséquent3 en 1990 qui avait été initialement présenté à l’Académie des Sciences de France à Paris le 8 février 1988 et publié dans les Compte Rendus de l’Académie.4

Continuer la lecture

Une découverte archéologique chinoise confirmerait le récit biblique du Déluge

Sans-titre-1Des scientifiques Chinois viennent de faire une découverte qui conforte les chrétiens dans leur conviction : un déluge a bien eu lieu voici 4,000 ans. Des archéologues ont exhumé des ossements d’enfants pris au piège par les eaux dans la vallée du fleuve Jaune. Leur datation les fait remonter à 2,000 avant Jésus-Christ, c’est-à-dire au moment du Déluge rapporté par la Bible.

Continuer la lecture

L’arche: la perspective de l’ingénieur naval

arche_folklorique

Napoléon Lafontaine

L’Arche de Noé a toujours été longtemps le sujet de blagues et derailleries de la part de ceux qui rejettent la Bible. Les détracteurs de la Bible nous diront avec assurance: « Tous savent que dans le monde ancien personne ne pouvait faire un navire d’une telle taille. Ce n’est que depuis que l’on a développé la conception de navires en acier, depuis un peu plus de cent ans, que la construction de navires de 130m et plus est devenu possible sur le plan technique ». Et pour y ajouter de la confusion, les gens ont souvent une image un peu folklorique de l’arche de Noé, où figure un Noé barbu installé sur une petite barque rondelette et rigolote, entouré d’animaux souriants, comme on peut le trouver représenté dans la culture populaire.

Continuer la lecture