Archives de catégorie : Sciences

La propagande : créer de l’ « ordre » à partir du « chaos »

Propaganda : la fabrique du consentement : un documentaire sur Edward Bernays.

Propaganda : la fabrique du consentement : un documentaire réalisé pour Arte par Jimmy Leipold en 2017 (disponible jusqu’au 23 décembre 2019).

Présenté comme un spécialiste du marketing et de la publicité, Edward Bernays (1891-1995) est en réalité l’inventeur de la propagande à destination des masses occidentales. En 2001, le magazine Life classait ce neveu de Sigmund Freud parmi les cent personnalités américaines les plus influentes du XXe siècle.

Ce documentaire riche en archives retrace le parcours de celui qui, entre autres, fit fumer les femmes, inspira le régime nazi, accompagna le New Deal et fut l’artisan du renversement du gouvernement du Guatemala en 1954.

Source : https://www.egaliteetreconciliation.fr/Propaganda-la-fabrique-du-consentement-un-documentaire-sur-Edward-Bernays-56226.html

Théo face à l’eugénisme

Les nouveaux talents – TVL.

« L’eugénisme est un terme scientifique apparu au XIXème siècle qui désigne toutes les méthodes artificielles visant à améliorer le patrimoine génétique de l’humanité. Théorisé quelque temps après la sélection naturelle, il est en quelque sorte son opposé. Resurgissant aujourd’hui du fait des avancées dans le génie génétique, les méthodes eugénistes se décuplent sans l’ombre d’un débat public. Pourtant, elles ne sont pas sans risques et peuvent engendrer un changement profond dans la conception que nous avons de nous-mêmes, et de la société. Alors, il serait peut-être temps d’en parler ! »

Il n’y a pas de « gène gay », confirme la plus grande étude ADN jamais réalisée

cover-r4x3w1000-5d6814489b09e-4eb58a24c7497b1135ce9f88a2274628d6e09255-jpg
Un kit d’analyse ADN à Washington le 19 décembre 2018
AFP – ERIC BARADAT

Comme être petit ou grand, ou plus ou moins intelligent, aimer les hommes ou les femmes n’est pas défini par un seul gène, mais par de multiples régions du génome et, comme tout caractère humain complexe, par d’insaisissables facteurs non génétiques.

Continuer la lecture

Le Linceul de Turin ne peut venir que de la Résurrection du Christ

Aujourd’hui, avec l’accumulation de découvertes étonnantes sur cet objet qui est le plus étudié au monde (500.000 heures de recherches scientifiques de haut niveau) il est possible de conclure que ce linge est bien celui qui a enveloppé le corps du Christ après sa mort en l’an 33 à Jérusalem et d’affirmer que le rayonnement qui a provoqué l’image imprimée sur le tissu, – image stupéfiante, inexplicable et non reproductible par la science à ce jour – (négatif montrant une image nette à partir d’une oxydation acide déshydratante de densité variable indiquant une information de distance) ne peut venir que du « flash » de la Résurrection.

En s’attachant à mettre en lumière 5 arguments précis qui sont tous décisifs, la présentation explique pourquoi, dans l’état de la connaissance actuelle, rester dans le doute et ne pas conclure serait une attitude idéologique, incohérente et inadaptée.

Les racines bibliques de la science moderne

7000Isaac-Newton
Sir Isaac Newton (1643–1727)

Une vision du monde chrétienne et, en particulier, une compréhension ordinaire de l’Écriture et de la Chute d’Adam, ont été essentielles à l’avènement de la science moderne.

Beaucoup d’athéopathes,1 ainsi que leurs alliés chrétiens du dimanche adeptes du compromis prétendent que la croyance en la Bible et la science sont des ennemis mortels. Et pourtant, des historiens des sciences, dont même des non-chrétiens, ont souligné que la science moderne a avant tout prospéré sous une vision du monde chrétienne alors qu’elle est morte dans l’œuf dans d’autres cultures telles que celles de la Grèce antique, la Chine et l’Arabie. La base historique de la science moderne repose sur le postulat que l’univers a été créé par un créateur rationnel. Un univers d’ordre n’a de sens que s’il a été créé par un Dieu d’ordre (cf. 1 Corinthiens 14:33). Par exemple, Loren Eiseley, anthropologue de l’évolution et auteur scientifique, a déclaré :

Continuer la lecture