Archives de catégorie : Sciences

Le Linceul de Turin ne peut venir que de la Résurrection du Christ

Aujourd’hui, avec l’accumulation de découvertes étonnantes sur cet objet qui est le plus étudié au monde (500.000 heures de recherches scientifiques de haut niveau) il est possible de conclure que ce linge est bien celui qui a enveloppé le corps du Christ après sa mort en l’an 33 à Jérusalem et d’affirmer que le rayonnement qui a provoqué l’image imprimée sur le tissu, – image stupéfiante, inexplicable et non reproductible par la science à ce jour – (négatif montrant une image nette à partir d’une oxydation acide déshydratante de densité variable indiquant une information de distance) ne peut venir que du « flash » de la Résurrection.

En s’attachant à mettre en lumière 5 arguments précis qui sont tous décisifs, la présentation explique pourquoi, dans l’état de la connaissance actuelle, rester dans le doute et ne pas conclure serait une attitude idéologique, incohérente et inadaptée.

Les racines bibliques de la science moderne

7000Isaac-Newton
Sir Isaac Newton (1643–1727)

Une vision du monde chrétienne et, en particulier, une compréhension ordinaire de l’Écriture et de la Chute d’Adam, ont été essentielles à l’avènement de la science moderne.

Beaucoup d’athéopathes,1 ainsi que leurs alliés chrétiens du dimanche adeptes du compromis prétendent que la croyance en la Bible et la science sont des ennemis mortels. Et pourtant, des historiens des sciences, dont même des non-chrétiens, ont souligné que la science moderne a avant tout prospéré sous une vision du monde chrétienne alors qu’elle est morte dans l’œuf dans d’autres cultures telles que celles de la Grèce antique, la Chine et l’Arabie. La base historique de la science moderne repose sur le postulat que l’univers a été créé par un créateur rationnel. Un univers d’ordre n’a de sens que s’il a été créé par un Dieu d’ordre (cf. 1 Corinthiens 14:33). Par exemple, Loren Eiseley, anthropologue de l’évolution et auteur scientifique, a déclaré :

Continuer la lecture

La compréhension de la Création et la reconstitution de l’apparition du système solaire par l’astrophysique

cover-r4x3w1000-57dfbf0a4dd64-systeme-solaire

Dans toute la bible, quand Dieu s’adresse aux hommes il se met toujours à la portée de leur intelligence (qu’il a faite à son image) afin de nous faire comprendre ses pensées, ses sentiments ou sa volonté. Il se décrit lui-même avec des yeux, des oreilles, un cœur, des bras, des mains, des pieds, etc. Mais il serait stupide de croire en un Dieu anthropomorphe car une telle description ne peut être que symbolique. Néanmoins cela montre l’humilité de Dieu et aussi l’importance qu’il donne à rendre un témoignage « anthropomorphique » de la Vérité Révélée (c’est à dire celle à jamais hors de portée de la connaissance accessible par l’expérience). Ce témoignage s’accomplit jusqu’à son plus haut degré d’anthropomorphisme par l’incarnation de son premier-né céleste, le Verbe, en la personne de Jésus Christ.

Continuer la lecture

En France, des paléontologues sont tombés sur un os… de 400 kilos

A Angeac-Charente, plusieurs archéologues sont tombés sur un os ! Mais cette fois-ci, au sens littéral du terme. Dans cette petite commune française située près d’Angoulême, une équipe de paléontologues a fait une incroyable découverte.

Enfoui depuis près de 140 millions d’années, un fémur fossilisé de dinosaure vient d’être déterré. La réputation de ce site de fouille archéologique n’est plus à faire. En dix ans, environ 7 000 pièces et 70 000 fragments ont été mis au jour permettant ainsi de répertorier une quarantaine d’espèce sur le site.

Continuer la lecture

Quand un scientifique défend la pseudo-science au nom du seul argument d’autorité

photosab
Aurélien Barrau, enragé de l’environnement.

Commentaire: Avec Cédric Vilani et beaucoup d’autres il y aura de plus en plus de tartufes comme lui pour défendre un système de plus en plus dystopique. Aurélien Barrau, ce cher astrophysicien athée et évolutionniste, se permet systématiquement, dans son sophisme cartésien « douteux », de glisser subrepticement dans ses discours des leçons de bon sens « relativiste » voire de morale anti-créationniste, anti-biblique et donc antichrétienne dans des domaines où il n’a aucune compétence. Pourquoi ce genre de personnes se retrouve-t-il toujours dans tous les faux combats, la fausse morale et contre les intérêts du peuple au nom de leur « humanisme » ?
Il y a là quelque chose de profondément satanique qui ne fait que renforcer la foi des vrais chrétiens à propos de la destruction de ce système de chose qui approche à grands pas ainsi que leur délivrance éternelle.

ENRAGÉ POUR L’ENVIRONNEMENT…

ENGAGEZ-VOUS, QU’IL DISAIT

Dans l’émission « Interdit d’interdire » du 12 juin dernier sur RT, Frédéric Taddeï recevait Aurélien Barrau (AB), qui se présente comme « astrophysicien, engagé pour la protection de l’environnement ».

Continuer la lecture