Archives de catégorie : Histoire

Le crépuscule de l’occident chrétien

Commentaire: « la Maison d’Israël » représente dans l’Ancien Testament (symboliquement mais pas forcément littéralement) les chrétiens c’est-à-dire ceux qui hériteront du droit d’aînesse d’Israël c’est-à-dire la réalisation matérielle de ses bénédictions (dont la vie éternelle dans le paradis terrestre). En fait cela ne peut pas représenter les juifs de maintenant ni les 10 autres tribus qui étaient déjà dispersées depuis plus d’un siècle avant la déportation à Babylone. Donc cette « Maison d’Israël » ne peut s’adresser qu’à des peuples futurs héritiers de l’Alliance de Dieu. Dans cette interprétation, le sionisme et l’Etat d’Israël sont bien une hérésie prévue par la bible mais non justifiée dans les desseins divins dans le sens que cela ne rentre pas dans le plan de Dieu ni dans ses bénédictions éternelles:

Alerte a la nation

Le crépuscule sur la Grande-Bretagne et les États-Unis

Le Linceul de Turin ne peut venir que de la Résurrection du Christ

Aujourd’hui, avec l’accumulation de découvertes étonnantes sur cet objet qui est le plus étudié au monde (500.000 heures de recherches scientifiques de haut niveau) il est possible de conclure que ce linge est bien celui qui a enveloppé le corps du Christ après sa mort en l’an 33 à Jérusalem et d’affirmer que le rayonnement qui a provoqué l’image imprimée sur le tissu, – image stupéfiante, inexplicable et non reproductible par la science à ce jour – (négatif montrant une image nette à partir d’une oxydation acide déshydratante de densité variable indiquant une information de distance) ne peut venir que du « flash » de la Résurrection.

En s’attachant à mettre en lumière 5 arguments précis qui sont tous décisifs, la présentation explique pourquoi, dans l’état de la connaissance actuelle, rester dans le doute et ne pas conclure serait une attitude idéologique, incohérente et inadaptée.

La compréhension de la Création et la reconstitution de l’apparition du système solaire par l’astrophysique

cover-r4x3w1000-57dfbf0a4dd64-systeme-solaire

Dans toute la bible, quand Dieu s’adresse aux hommes il se met toujours à la portée de leur intelligence (qu’il a faite à son image) afin de nous faire comprendre ses pensées, ses sentiments ou sa volonté. Il se décrit lui-même avec des yeux, des oreilles, un cœur, des bras, des mains, des pieds, etc. Mais il serait stupide de croire en un Dieu anthropomorphe car une telle description ne peut être que symbolique. Néanmoins cela montre l’humilité de Dieu et aussi l’importance qu’il donne à rendre un témoignage « anthropomorphique » de la Vérité Révélée (c’est à dire celle à jamais hors de portée de la connaissance accessible par l’expérience). Ce témoignage s’accomplit jusqu’à son plus haut degré d’anthropomorphisme par l’incarnation de son premier-né céleste, le Verbe, en la personne de Jésus Christ.

Continuer la lecture