Archives de catégorie : Jésus Christ

Jésus est-il Dieu ?

LA Trinité a été présentée comme “ le mystère central de la foi et de la vie chrétienne ”. (Catéchisme de l’Église catholique, § 234.) Selon cette doctrine, le Père, le Fils et l’esprit saint sont trois personnes en un Dieu. Le cardinal O’Connor a cependant confessé qu’il s’agit là d’“ un mystère très profond, dont la compréhension nous échappe totalement ”. Pourquoi la Trinité est- elle si difficile à comprendre ?

Continuer la lecture

L’acceptation du marquage de la bête en cours de facilitation

implant-party-puces-humanite-augmentee-Futur-Seine-e1434371773559

Première « implant party » en France : intelligence artificielle, humanité augmentée et puces sous la peau au menu de « Futur en Seine »

C’est à l’occasion du festival du numérique « Futur en Seine » que huit personnes ont accepté de se faire implanter des puces « NFC » (communication en champ proche) : salle comble pour cette première « implant party » de France, qui s’est tenue samedi soir à la Gaîté lyrique à Paris. Elle était organisée avec un groupe de biohackers suédois, Bionyfiken. En présence du fondateur de cette association, Hannes Sjöblad, les participants ont réfléchi aux dangers possibles des nouvelles technologies de l’« humanité augmentée », de l’intelligence artificielle et de la surveillance. Huit sont donc repartis « pucés ».

Continuer la lecture

Le jihadiste se convertit après plusieurs rêves où Jésus lui parle

 

ob_ca7661_militante-estado-islamico

Un combattant de l’État Islamique a donné sa vie à Christ après avoir rêvé d’un homme vêtu de blanc qui lui a dit « C’est mon peuple que tu tues ».

Ce dihadjiste a tué et de façon brutale, plusieurs chrétiens, il s’est pourtant converti à la religion de ses victimes.  Ces dernières années, plusieurs dihadjistes racontent qu’ils se sont convertis parce que Jésus lui-même leur a parlé dans leurs rêves.

Continuer la lecture

Jésus n’est-il qu’une copie de divinités païennes ?

Jésus-HorusDans cet article, je veux examiner et répondre à ceux qui affirment que l’histoire de Jésus-Christ a été empruntée à des mythologies antérieures.

Similarité n’implique pas nécessairement dépendance

Avant de nous pencher sur certains de ces prétendus parallèles entre le christianisme et le paganisme (et pourquoi ils sont faux), il est important de noter que la similitude n’implique pas nécessairement la dépendance. Autrement dit, même si le christianisme a des croyances et des pratiques similaires à celles de religions antérieures, il ne s’en suit pas qu’il doit nécessairement y avoir un lien de causalité entre eux.

Continuer la lecture

Jean 1v1 et la nature du Christ

καὶ θεὸς ἦν ὁ λόγος : la Parole était « Dieu » ou « un dieu » ?

Tandis que plusieurs érudits comme Alexander Thomson, Steven Byington, Benjamin Kedar, Thomas N. Winter, J.D. Phillips, Charles Francis Potter, Robert M. McCoy, Jason BeDuhn et Daniel Lortsch ont montré leurs admirations envers la Traduction du Monde Nouveau, les oposants aux témoins de Jéhovah l’ont taxé de « puérile, tendancieuse et fallacieuse ».

Mais qu’en est-il vraiment ?

Continuer la lecture

Jésus n’aurait pas existé selon certains

« C’est l’allégation faite par un petit mais croissant groupe d’auteurs (publiés), blogueurs et accros de l’Internet qui se disent « mythistes ». Ce groupe particulièrement bruyant de négateurs soutient que Jésus est un mythe inventé à des fins malveillantes (ou altruistes) par les premiers chrétiens qui ont modelé leur sauveur en s’inspirant d’hommes divins païens qui, est-il allégué, sont également né d’une vierge le 25 décembre, ont également fait des miracles, moururent aussi pour expier le péché et sont ensuite ressuscités.

Peu de ces mythistes sont en fait des érudits ayant une compétence en histoire ancienne, religion, études bibliques ou tout autre domaine apparenté, et encore moins en langues anciennes généralement considérées comme importantes pour ceux qui veulent parler avec une certaine autorité d’un enseignant juif qui (prétendument) vivait dans la Palestine du premier siècle.

Continuer la lecture

Qui a tué Jésus ?

arton32147-56032Depuis deux siècles, les historiens académiques interprètent l’histoire tragique de Jésus comme un épisode de l’affrontement entre les juifs et les Romains. Mais leur exégèse critique des Évangiles focalisée sur la judéité de Jésus et sur la culpabilité des Romains ne peut occulter le fait que les quatre évangélistes présentent les juifs (Pharisiens, Sadducéens, Hérodiens, et Judéens en général), et non les Romains, comme les ennemis mortels de Jésus.

pilate-d0dfe

Leur version des faits est sans ambiguïté : les élites représentatives juives ont livré Jésus aux autorités romaines en le dénonçant comme un dangereux séditieux fomentant la révolution pour s’instaurer « roi des Juifs ». Ponce Pilate ne trouve aucun fondement à cette accusation ; bien que notoirement peu porté à la clémence, il est réticent à condamner Jésus, car « Il se rendait bien compte que c’était par jalousie que les grands prêtres l’avaient livré » (Mc 15.10). Lorsque Pilate s’adresse directement à « la foule » pour proposer de relâcher Jésus, ce sont « les grands prêtres » (une élite composée de quelques grandes familles sacerdotales) qui « excitèrent la foule à demander qu’il leur relâchât plutôt Barabbas » (15.11). En résumé, c’est bien Pilate qui « après avoir fait flageller Jésus, le livra pour être crucifié » (15.15), mais le récit évangélique établit clairement l’ordre des responsabilités : les élites juives veulent la mort de Jésus mais, n’ayant pas juridiction pour cela, montent la foule contre lui et forcent la main à Pilate. Cela justifie le raccourci qu’emploie Paul lorsqu’il écrit aux Thessaloniciens que les juifs « ont tué le Seigneur Jésus » (1Th 2.15), ou encore Pierre évoquant, devant le Sanhédrin, « Jésus Christ le Nazaréen, celui que vous, vous avez crucifié » (Ac 13.26).

Continuer la lecture