Le point de vue créationniste sur les groupes sanguins et le sang du Christ

groupe-sanguinCe qui sépare fondamentalement les créationnistes des évolutionnistes, à part la croyance en un Créateur, est la notion d’entropie. Les premiers pensent, conformément à la science, que tout l’univers et ses lois sans exception sont entropiques c’est à dire que tout ce qu’il contient se dégrade et perd de l’information, de l’énergie et que sans volonté divine express l’univers finirait un jour par s’éteindre et se refroidir (1). Les seconds pensent, à partir d’une idéologie anti-Dieu (donc satanique), que le vivant échappe à cette entropie et les espèces vont vers une amélioration de leurs capacités de survie par l’adaptation en essaimant des variétés animales à partir d’une seule, elle-même issue d’une génération spontanée. Explications aussi crédibles qu’une grenouille se transformant en prince charmant donc dignes des contes pour enfants (2).

A travers ce prisme irrationnel l’homme moderne s’est inventé une histoire de la vie sur terre, une épopée dont il serait l’ultime aboutissement, le plus avancé dans cette lutte à mort contre ses concurrents et prédateurs potentiels pour manger ou être mangé, du chacun pour soi, du tous contre tous et Dieu pour personne puisqu’inexistant.
Dans ce paradigme sordide et étriqué, issu de plusieurs générations de cerveaux scientifiques malades, l’explication des origines des différents groupes sanguins (O, A, B et AB) n’échappe pas à ces vicissitudes.
Le groupe O parce que le plus répandu serait l’originel et le groupe AB le plus rare, parce que soi-disant apparu depuis seulement mille ans, serait aussi le plus récent. Le groupe O serait le groupe des chasseurs cueilleurs du paléolithique, le groupe A (le plus répandu en France) celui des cultivateurs sédentarisés du néolithique, le groupe B celui des éleveurs buveurs de lait nomades des steppes froides et arides et le groupe AB un caméléon adapté aux richesses et turpitudes de la vie moderne, un « mystère de l’évolution ».

On sait par ailleurs que le sang du Christ, du moins celui qui est sur le suaire de Turin (et sur le sudarion d’Oviédo) est du groupe AB. Sachant que celui-ci est une preuve et un témoignage historique et scientifique irréfutable de l’existence du Christ, de son calvaire, de sa résurrection et de l’essence divine de la vie (3), cette explication purement narrative (sans preuve aucune) des groupes sanguins doit être considérée comme fausse et, de surcroit, mensongère.
En réalité le groupe O est le plus répandu de nos jours parce qu’il correspond également à une humanité la plus dégénérée de l’Histoire. Il n’a plus d’antigènes A et B à la surface de ses globules rouges. Il correspond à un mode de vie dégradé (alimentation, défense immunitaire, caractère). Les groupes A et B sont des dégradations intermédiaires ayant perdu respectivement l’antigène B et A tandis que le groupe AB est resté intact. Ces antigènes représentent des informations génétiques indiquant une meilleure assimilation de certains glucides, protéines et lipides végétales. Ceux du groupe A et AB sont les mieux disposés au végétarisme. En effet, l’homme a été conçu selon Dieu pour être végétarien voire végétalien, son anatomie le place parmi les « herbivores ». Mais suite au déluge Dieu permit aux humains de manger de la viande sans le sang. A partir de cette date Yahvé établit le sang comme le symbole de l’âme lui appartenant de manière exclusive. Avant cela l’homme n’avait pas le droit de prendre l’âme elle-même c’est à dire tuer un animal ou un homme sous aucun prétexte. On remarque que cette symbolique de l’âme par le sang est tout à fait pertinente à la lumière des connaissances actuelles. Le sang est le vecteur de nos humeurs et de notre énergie vitale par le transport des nutriments et de l’oxygène, il est le reflet de notre système immunitaire par les plaquettes et globules blancs qu’il contient et il détermine aussi notre personnalité profonde par ses antigènes définissant le soi du non-soi.

Ainsi par cette nouvelle disposition post-diluvienne Yahvé annonçait implicitement la perte de certaines capacités d’assimilation nutritionnelle, de notre énergie vitale, la diminution de notre durée de vie et de notre maitrise de soi par une soumission encore plus grande au péché (de la chair). Notre dégradation génétique avec seulement 8 survivants à bord de l’arche et notre adaptation à un environnement post-diluvien plus rude ont non seulement réduit notre espérance de vie de près de 1000 ans à 80 ans mais ont aussi affaibli notre capacité à assimiler certains nutriments comme la cellulose et à en synthétiser d’autres comme la vitamine B12 (et certains acides gras et aminés). L’omnivorisme n’est donc pas le régime de nos ancêtres mais une adaptation due à leur détérioration génétique. Il est une réponse adaptative permettant de trouver à l’extérieur ce que le corps déficient ne pouvait plus fabriquer à l’intérieur. Les personnes du groupe O sont les plus aptes à l’assimilation d’une nourriture carnée mais aussi les moins aptes à tirer parti des protéines et glucides  de certains végétaux.

D’ailleurs quand on se réfère à la bible on sait que l’homme « primitif » n’était pas chasseur cueilleur mais cultivateur ou éleveur donc sédentaire (comme Adam, Abel et Caïn avant que celui-ci ne tue son frère) ou semi-nomade. Chasseurs-cueilleurs et nomadisme sont arrivés par Caïn et sa descendance suite à son meurtre. C’est donc en soi un mode de vie dégradé en contradiction avec le besoin d’enracinement et d’élévation spirituelle. La sédentarité implique de comprendre son environnement afin d’y vivre en équilibre et en symbiose. Il porte vers l’effort, la connaissance et stimule les capacités de l’homme en contribuant à le rendre prospère et nombreux.
A l’opposé, le nomadisme par la chasse et la cueillette est une prédation de survie. Il amène au troc et le troc à la marchandisation du monde (voir cette excellente conférence: http://www.parolesdedieu.fr/deploiement-marchandise-travers-lhistoire/), il incite à la convoitise, à la vie facile en gardant l’homme dans le paupérisme et à la stagnation démographique. C’est donc un mode de vie contraire à la volonté de Dieu nous enjoignant de devenir nombreux et de soumettre la Nature à l’homme (et non l’homme à la Nature comme l’impose le nomadisme des chasseurs cueilleurs) mais selon Sa Volonté, pas pour des penchants égoïstes.
Les gênes définissant le groupe O sont récessifs c’est à dire qu’un porteur d’allèles OA ou OB sur ses chromosomes sera du groupe A ou B. D’autre part on sait que les gênes récessifs sont dégénérés et qu’ils sont le résultat d’une adaptation à un environnement (ou une alimentation) spécifique, restreint et local comme les yeux bleus en Europe du nord ou la peau des noirs (qui ont perdu certaines aptitudes à lutter contre le froid extrême). Or une fois adaptés à ces environnements les descendants porteurs de ces gênes ont plus de difficultés à s’adapter à un autre environnement car qui dit adaptation dit aussi perte d’informations génétiques et donc perte de capacité de réadaptation à d’autres milieux. Je rappelle que nous vivons dans un monde entropique donc l’adaptation ne mène pas à l’évolution des espèces mais à leur dégénérescence et, sans une intervention néguentropique de Dieu, à une mort inexorable des individus et l’extinction des espèces.

Il se trouve justement que le groupe O est celui qui est le plus intolérant aux changements nutritionnels et environnementaux tandis que le groupe AB est un vrai caméléon soi-disant le mieux adapté au stress et aléas de la vie moderne avec un goût caractéristique pour tout ce qui touche à la spiritualité (le syndrome de supériorité de l’homme contemporain ramenant tout à lui), ayant un système immunitaire très tolérant tandis que celui du groupe O est une porte blindée. D’ailleurs nombre d’enseignants et de thérapeutes appartiennent à ce groupe.
On peut donc conclure que le groupe AB est le groupe originel et était autrefois le plus répandu mais devint rare avec seulement 3 à 4% de la population mondiale. A la vue d’un si petit chiffre on peut même dire que le génome humain s’est extrêmement dégradé. On peut aussi en déduire qu’à l’époque du Christ ce groupe était plus courant qu’aujourd’hui. La bible appelle Jésus le dernier Adam parce qu’il était parfait comme lui (appelés tous les deux « fils de Dieu ») et probablement du même groupe sanguin. Par cette perfection, il possédait un sang précieux capable de recevoir tous les péchés du monde et de racheter l’humanité. On remarque aussi que le groupe AB est receveur universel selon la médecine moderne même si ces pratiques (les transfusions de sang) sont clairement interdites dans l’ancien et le nouveau testament car le sang étant sacré on n’a pas le droit de s’approprier celui d’un autre donc l’âme d’autrui. D’ailleurs nous ne sommes nous-mêmes pas propriétaire de nos propres corps ni de nos vies alors combien moins de ceux des autres. C’est aussi pour cette raison que l’homme n’a pas à choisir le moment de sa mort par le suicide ou l’euthanasie quelles que soient les épreuves, les souffrances ou les circonstances. Nous devons accepter humblement et courageusement notre fin de vie comme Dieu l’a permise en assumant de récolter ce que l’on a semé et en prenant l’exemple du Christ face à la sienne. Cette attitude est la seule façon de mourir dignement devant Lui et ainsi d’optimiser nos chances d’obtenir la rédemption par la miséricorde de la résurrection.

(1) Sur les preuves scientifiques (sciences « dures ») du créationnisme:
http://www.parolesdedieu.fr/lentropie-une-obstacle-levolution/
http://www.parolesdedieu.fr/probleme-information-emetteur/
http://www.parolesdedieu.fr/linformation-biologique-en-etat-degenerescence-progressive/
http://www.parolesdedieu.fr/darwinisme-theorie-linformation/
http://www.parolesdedieu.fr/meta-information-un-casse-tete-insoluble-pour-levolution/
http://www.parolesdedieu.fr/croire-en-dieu-simplement-preuves/
http://www.parolesdedieu.fr/dechiffer-les-mysteres-vie/
http://www.parolesdedieu.fr/evolution-sciences-croyance/
http://www.parolesdedieu.fr/robert-herrmann/
http://www.parolesdedieu.fr/rasoir-dockham-2
http://www.parolesdedieu.fr/comment-se-fait-il-que-la-bible-accepte-fait-lexistence-de-dieu/

(2) Sur le non sens idéologique, antiscientifique et antihistorique (sciences « molles ») de la théorie de l’évolution:
http://www.parolesdedieu.fr/inconsistance-evolutionniste-contre-realisme-creationniste/
http://www.parolesdedieu.fr/levolutionnisme-refute-science-au-nom-du-fanatisme-religieux/
http://www.parolesdedieu.fr/leurope-resolue-evacuer-dieu-science-au-nom-quel-argument-scientifique/
http://www.parolesdedieu.fr/darwinisme-hasard-il-scientifique/
http://www.parolesdedieu.fr/ladn-du-chimpanze-il-semblable-celui-lhomme/
http://www.parolesdedieu.fr/these-duhem-jaki-lexplication-du-role-croyances-chretiennes-lessor-science-comparees-aux-idees-paiennes-anti-scientifiques-en-regard-grandes-civilisations/
http://www.parolesdedieu.fr/les-peuples-descendent-dun-couple-unique/
http://www.parolesdedieu.fr/genese-selon-peuple-miao/
http://www.parolesdedieu.fr/genese-les-ecritures-chinoises/
http://www.parolesdedieu.fr/nous-devrions-etre-plus-nombreux/
http://www.parolesdedieu.fr/les-seize-petits-fils-noe/

(3) Sur le suaire de Turin et la nature divine de la vie:
http://www.parolesdedieu.fr/le-linceul-de-turin-interview/
http://www.parolesdedieu.fr/suaire-de-turin-la-resurrection-du-christ-par-un-flash-de-lumiere-laser-ultraviolet/
http://www.parolesdedieu.fr/le-transfere-dinformations-genetiques-par-rayon-laser-permet-de-franchir-la-barriere-des-especes-et-de-supprimer-les-tares-genetiques/
http://www.parolesdedieu.fr/lumiere-sante-resurrection/
http://www.parolesdedieu.fr/ladn-et-son-double-energetique/

(4) Sur la dégénérescence de l’homme depuis Noé:
http://www.parolesdedieu.fr/degenerescence-du-langage-humain/
http://www.parolesdedieu.fr/adn-contemporain-vs-adn-antideluvien/
http://www.parolesdedieu.fr/les-races/
http://www.parolesdedieu.fr/lhomme-de-flores/
http://www.parolesdedieu.fr/etude-epigenetique-du-neanderthal-simple-ethnie-disparue/
http://www.parolesdedieu.fr/une-nouvelle-ethnie-antediluvienne-decouverte-en-chine/
http://www.parolesdedieu.fr/homo-erectus-neandertal-races-humaines-disparues/
http://www.parolesdedieu.fr/descendance-noe-goulot-detranglement-genetique-du-deluge/
http://www.parolesdedieu.fr/lhomme-devenu-physiologiquement-omnivore-bien-quil-soit-physionomiquement-vegetarien/
http://www.parolesdedieu.fr/quel-regime-alimentaire-ideal/



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.