Roi du sud et roi du nord au temps de la fin et tableau chronologique de la Grande Tribulation: 5ème et dernière partie

Les rois du sud et du nord antiques apparurent sur les décombres de l’empire Grec (tel qu’écrit en Daniel 11v3-39 et traité dans les 4 premières parties de cet article, voir les liens à la fin de celui-ci) et furent neutralisés par la montée de la nouvelle puissance Romaine, à l’époque des Macchabées, au 2ème siècle avant notre ère. Ces derniers reçurent d’ailleurs une aide décisive de celle-ci pour remporter la victoire sur le roi du nord et restaurer le culte pur (Daniel 11v29,30). « Au temps de la fin » (Daniel 11v40), ces 2 entités doivent réapparaître pour ensuite laisser le champ libre au 8ème roi, l’antichrist. Cette dernière partie est donc une tentative de compréhension des prophéties bibliques au temps de la fin à la lumière des événements géopolitiques mondiaux actuels et dans le proche avenir. Car après tout il n’y a aucun mal, bien au contraire, à vouloir plonger ses regards dans l’insondable profondeur des voies de Dieu (Rom.11v33; 1 Pierre 1v10-12).

Identification du roi du sud et du roi du nord au temps de la fin

Aux jours du seigneur, c’est à dire au temps de la grâce (Apo. 1v10), l’empire Romain païen s’effondra pour laisser la place à l’empire Romain de la chrétienté en 325 au concile de Nicée. Ce concile engendra un schisme sur la nature divine et humaine de Christ et la divinité de Dieu (le blasphème de la doctrine de la Trinité). Cette pomme de discorde politico-religieuse aboutit au début du 7ème siècle à l’islam (voir cet article et son PDF).
Au temps de la fin de l’empire Romain, apparurent sur ses décombres le roi du sud et du nord: les religions-civilisations-cultures de l’islam et de la chrétienté dans leur ensemble. Dès son apparition, l’islam n’eut de cesse de vouloir conquérir toujours plus de territoires pour les assujettir soit à l’impôt soit à sa propre vision apostate du salut. Cela fut la première réalisation de Daniel 11v40 (en rouge):
« Et au temps de la fin le roi du Sud engagera le combat avec lui par une poussée, et le roi du Nord se précipitera sur lui avec des chars et des cavaliers et de nombreux navires ; et à coup sûr il entrera dans les pays et inondera et passera. »
L’islam, le roi du sud, engagea le combat avec les pays de la chrétienté, le roi du nord, par une poussée, c’est à dire une déstabilisation constante pendant des siècles (voir cette  video). Ce dernier riposta d’abord timidement par les croisades (et la Reconquista Espagnole) puis par la colonisation:  « il entrera dans les pays et inondera et passera« . D’ailleurs la justification de la colonisation de l’Afrique du nord par la France était justement de mettre un terme aux rapts, mises en esclavage, viols, pillages et actes de pirateries (voir cet article). Et cette poussée du roi du sud reprendra par la suite sous une autre forme à notre époque par l’immigration de masse puis actuellement par les attentats tandis que le roi du nord continue sa progression militaire au moyen orient pour le pétrole et autres richesses cachées (Daniel 11v42,43) jusqu’à sa fin, à la Grande Tribulation mondiale (Daniel 11v44,45; Matthieu 24v21,22).
Pourquoi pouvons-nous conclure que les rois du sud et du nord sont bien l’islam et la chrétienté alors que cela ne se passe pas encore à l’époque du vrai temps de la fin, c’est à dire celui des nations, qui ne commença qu’en 1914 ?
Parce que la bible elle-même dans le livre de Daniel ne fait volontairement pas de transition nette entre la fin de l’empire Romain et le temps de la fin de ce système de chose. Ni dans la vision du colosse aux pieds de fer et d’argile (Daniel 2v33,41-43) – où l’argile représente la religion-civilisation-culture de l’islam, complètement incompatible et non miscible avec la culture occidentale – ni dans la vision de la 4ème et dernière bête (Daniel 7v7,8,17-26) – où ses 10 cornes sont  les rois successifs prolongeant sa force de fer jusqu’à l’occident guerrier contemporain – ni dans la vision du « roi au visage farouche » (Daniel 8v23-25) qui décrit les persécutions des premiers chrétiens au 1er siècle jusqu’à l’antichrist qui sera également à la tête de la bête à 7 têtes et 10 cornes (en renversant Babylone la Grande, la religion mondiale du faux culte monothéiste: Apo. 17v3,16-18; 18v2).
La réalité actuelle est que les musulmans vraiment intégrés dans nos pays ont abandonnés l’islam en ne le considérant plus comme un culte nécessaire à leur salut auquel ils ne croient plus non plus à l’instar des populations européennes droits-de-l’hommisées, sionisées et LGBTisées. Ces musulmans-là n’en sont plus comme ces chrétiens n’en sont plus et n’en ont jamais été (voir cet article et celui-ci).
Néanmoins si l’idée revenait à ces ex-musulmans ou à leurs enfants de raviver « la flamme de leur foi », alors à coup sûr cette hostilité-incompatibilité reprendrait le dessus et c’est exactement ce qui se produit avec les enfants de musulmans nés sur le sol européen. Même si les terroristes sont des gens manipulés et ne représentent pas le soi-disant « vrai islam », il n’en demeure pas moins qu’ils le font tous au nom de l’islam et que l’islam est en soi une religion manipulable à souhait et contient en elle les germes de la violence… et de sa propre destruction (Matt. 7v16-20).
Comme nous le verrons plus loin, ces deux rois ne sont que les véhicules de deux idéologies antagonistes, thèse-antithèse menant à une synthèse « autre » tels que les aiment les occultistes. Les rois du sud et du nord, l’islam wahhabite et l’occident sionisé, sont tous deux des mondialismes politico-religieux totalitaires et opposés comme les deux jambes avançant en opposition et de concert par celui qu’elles soutiennent au-dessus d’elles c’est à dire les mondialistes cabalistes-satanistes qui les dirigent tout droit vers le nouvel ordre mondial.
En conclusion et pour répondre à la question posée plus haut (en violet), si donc l’occident actuel est toujours identifié selon la bible comme la continuité de l’Empire Romain dans ses caractéristiques religieuses, culturelles et civilisationnelles alors de la même façon les rois du sud et du nord apparus sur ses décombres et identifiés comme l’islam et la chrétienté (issus directement des anciens territoires romains et des territoires du christianisme primitif, voir ce PDF) sont eux aussi une dialectique, un rapport de force constant jusqu’à la fin du temps de la fin. C’est à dire que ces mêmes protagonistes réapparaissent tous les deux à notre époque lors de l’effondrement du dernier Empire mondial héritier de Rome, l’Empire Anglo-américain.

Le 7ème roi, le 8ème roi, les 10 rois et la bête

Dans les visions bibliques, les montagnes représentent toujours des autorités supérieures, des puissances, les bêtes représentent des empires et les cornes des règnes, des gouvernements. Une bête avec plusieurs cornes représente donc une succession de rois perpétuant cet empire à travers le temps. Les rois, comme les cornes, représentent des règnes mais peuvent aussi représenter des empires ou des royaumes (exemples: Daniel 10v20; 11v2). À notre époque nous connaissons parfaitement les 7 rois donnés en Apo. 17v10 (voir citation du verset ci-dessous). Ce sont les 7 puissances mondiales qui se sont succédées à travers les époques et qui ont persécutées les représentants du culte pur depuis les hébreux jusqu’aux chrétiens: L’Empire Égyptien, Assyrien, Néo-babylonien, Perse, Grec, Romain et Anglo-américain. Les autres empires d’autres continents ou à des époques antérieures non pas lieu d’être dans cette liste car les vrais adorateurs du vrai Dieu Yahvé n’existaient pas encore en tant que groupe structuré et organisé comme l’étaient les hébreux puis les chrétiens.

Apocalypse 17v9-11:
« 9 « C’est ici qu’il faut l’intelligence qui a de la sagesse : Les sept têtes représentent sept montagnes, là où la femme est assise, au sommet. 10 Et il y a sept rois : cinq sont tombés, l’un est, l’autre n’est pas encore arrivé, mais quand il arrivera, il doit demeurer peu de temps. 11 Et la bête sauvage qui était mais n’est pas, elle est aussi elle-même un huitième roi, mais elle provient des sept, et elle s’en va à la destruction. 12 “ Et les dix cornes que tu as vues représentent dix rois, qui n’ont pas encore reçu de royaume, mais ils reçoivent pouvoir comme rois, une heure, avec la bête sauvage. 13 Ceux-ci ont une seule pensée, et ainsi ils donnent leur puissance et leur pouvoir à la bête sauvage. »
À l’époque de Jean, au premier siècle, Rome était la sixième puissance mondiale. Mais un dernier empire, l’Empire Anglo-américain devait encore arriver et ne durer que le temps de la fin c’est à dire moins d’une génération (Apo. 17v10). Cet empire apparut en 1918 quand les Britanniques, aidés des États-uniens, gagnèrent la 1ère guerre mondiale. Il est la continuation de l’Empire Romain représenté par la bête à 10 cornes de Daniel (Daniel 7v19,20) et la 7ème et dernière tête de la bête à 7 têtes et 10 cornes qui monte de la mer (Apo. 17v11; 13v1).
Cet Empire Anglo-américain est aussi lui-même la bête à deux cornes qui monte de la terre et qui a créé une image de la bête montant de la mer en créant l’ONU (Apo. 13v11-15). Il a des cornes d’agneau (allusion au Christ) car il est issu de la civilisation de la chrétienté par la branche judéo-protestante avec sa propagande d’idées chrétiennes devenues folles: droit d’ingérence et guerres préventives au nom de l’intervention humanitaire, des droits de l’homme, de la liberté, de la démocratie, des droits homosexuels, etc. Cet empire, en s’affaiblissant, est en train de devenir le roi du nord et son rôle en tant que bête à deux cornes va se transformer. Il se dématérialise au profit du nomadisme financier et de la propagande mondialiste tandis que l’empire physique qui le portait est en train de se désagréger en laissant monter à nouveau cette rivalité des rois du nord et du sud qui sont eux-mêmes les fruits de cette double (deux cornes) manipulation mondialiste: La propagande wahhabo-sioniste d’un côté et le discours talmudo-protestant de l’autre. Cette bête à deux cornes est aussi le faux prophète (Apo. 16v13-14) qui mènera à l’antichrist malgré lui (voir Apo. 17v15-18), le 8ème roi.
Ce faux prophète peut également être identifié aux médias de masse sous contrôle. En tant que prophète et à l’instar de Jean Baptiste, il prépare la voie en promettant un monde meilleur et des lendemains qui chantent grâce au nouvel ordre mondial instauré par l’ONU c’est à dire par ces 10 cornes (Apo. 17v12; Daniel 2v42: les 10 orteils; Daniel 7v24), c’est à dire l’ensemble des rois de la terre – le 10 représente la complétude terrestre donc tous les rois c’est à dire l’ONU – qui donneront leur pouvoir à un 8ème et dernier roi qui ne doit régner que pour une heure (les 3,5 ans de la Grande Tribulation). Cela signifie que les pays donneront à l’ONU une autorité accrue lui permettant d’imposer son pouvoir au nom de la « paix et de la sécurité » de 1 Thess. 5v1-3 (voir cet article) qui sera probablement aussi l’événement de l’inauguration du gouvernement mondial et de la reconstruction du 3ème temple à Jérusalem.

Matthieu 24v15-16:
« 15  » Quand donc vous apercevrez la chose immonde qui cause la désolation, dont a parlé Daniel le prophète, se tenant dans un lieu saint (que le lecteur exerce son discernement), 16 alors, que ceux qui sont en Judée se mettent à fuir vers les montagnes. »
La chose immonde qui cause la désolation, dit Jésus, se tient dans UN lieu saint et non dans LE lieu saint. D’ailleurs en cela le verset incite le lecteur à user de discernement afin de bien faire la différence entre la fausse interprétation prophétique de propagande sioniste satanique liée à cet événement et la
juste et bonne interprétation prophétique chrétienne pour ceux ayant gardé l’Esprit Saint de Dieu et ses commandements. Le lieu saint des chrétiens est au ciel et le temple de Dieu est le corps du Christ, son Église, c’est à dire l’ensemble des chrétiens qui en compose l’édifice. Le 3ème temple sera effectivement un lieu saint pour beaucoup de juifs et de faux chrétiens sionistes mais pas pour les vrais chrétiens (antisionistes).

Daniel 11v41-43:
« 41 Oui, il entrera aussi dans le pays de la Parure, et il y aura beaucoup de pays qui trébucheront. Mais voici ceux qui échapperont à sa main : Édom, Moab et la partie principale des fils d’Ammôn. 42 Et il continuera d’avancer sa main contre les pays ; quant au pays d’Égypte, il n’échappera pas. 43 Oui, il dominera sur les trésors cachés de l’or et de l’argent, et sur toutes les choses désirables d’Égypte. Les Libyens et les Éthiopiens seront sur ses pas. »
Ici, l’entrée du roi du nord dans le pays de la Parure est l’établissement et la montée en puissance de l’État d’Israël qui provoque de nombreux troubles dans les pays musulmans et ailleurs dans le monde (conflits, assassinats, coups d’État, changements de régimes, etc.). Ici le pays d’Égypte représente le roi du sud (l’origine historique du roi du sud antique) c’est à dire le monde musulman dans son ensemble. Les trésors cachés sont le pétrole car caché sous terre. Cette richesse se transforme en or et en argent c’est à dire en pétro-dollars qui se transforme en immenses richesses sonnantes et trébuchantes.
Ces versets montrent que le roi du nord est plus fort et a préséance sur le roi du sud et lui mène une guerre sur ses propres territoires (comme le roi du nord Syrien Séleucide Antiochus IV Épiphane dans sa dernière bataille contre le roi du sud, l’Égypte, juste avant l’apparition de l’Empire Romain) tandis que le sud mène une guerre de pauvre et ne parvient qu’à bousculer (Daniel 11v40) le roi du nord dans le but de le déstabiliser politiquement afin de le discréditer et de l’affaiblir auprès de sa population (immigration et délinquance puis attentats et guerres civiles). Mais ces rois du nord et du sud s’affaiblissent mutuellement et de plus en plus au point de laisser bientôt complètement les mains libres aux ambitions des puissances financières mondialistes issues également de cet empire et qui deviennent de plus en plus visibles. Comme l’élection de Macron en France, par exemple, montrant leur triomphe aux yeux de tous (du moins ceux qui ont des yeux pour voir) devant la Pyramide du Louvre (voir cet article). Cette puissance financière sert pour le moment les intérêts de l’État d’Israël qui manipulent à la fois les sociétés occidentales et les groupes islamistes. Israël est au cœur de la problématique par sa situation géographique, politique et financière. C’est lui et sa propagande sioniste qui mènera au nouvel ordre mondial et au 8ème roi mais Israël n’est qu’un marche-pied et est utilisé à ses dépens.

Identification du 8ème roi, le gouvernement de l’antichrist

Daniel 11v44,45:
« 44 «  Mais il y aura des nouvelles qui le troubleront, venant du levant et du nord, et à coup sûr il sortira en grande fureur afin d’anéantir et de vouer un grand nombre à la destruction. 45 Et il plantera ses tentes-palais entre la grande mer et la montagne sainte de la Parure ; et il devra venir jusqu’à sa fin, et il n’y aura personne pour lui venir en aide. »
La domination du monde par le roi du nord par son sionisme et sa religion mondiale avec Israël au centre de ce pouvoir (« la montagne sainte de la Parure« ) ne plaira pas à tout le monde. Des nouvelles provenant d’encore plus au nord et encore plus à l’est (voir ce  PDF) le mettra en grande fureur avec l’intention de détruire « un grand nombre » (en supposant que cela ne lui sera pas permis ou par manque de temps étant donné qu’il sera apparemment pris par surprise).
L’apparition du 8ème roi venu du nord et de l’est ne sera pas prévu dans le paradigme et la propagande des sionistes. Le seul objectif de ceux-ci est de faire redevenir Israël le peuple élu de Dieu, de gré ou de force, quels que soient les avis des populations à soumettre (ou à détruire) ou de Dieu. Les sionistes sont eux-mêmes noyautés et manipulés par la propagande mondialiste qui au temps fixé par Dieu ne voudra plus du tout entendre parler du sionisme et de son Dieu unique. Ce 8ème roi qui apparaîtra, après que les sionistes aient « fait le boulot » pour amener ce nouvel ordre mondial, fera que le monde se retournera contre Israël et sa politique. Les 10 rois, c’est à dire l’ONU « 2.0 » menée par l’antichrist se retournera contre cette religion mondiale contrefaite pour la détruire (Apo. 17v15-18) avec la bénédiction des peuples qui verront en lui un sauveur car ce sera alors leur dernier espoir de revenir comme avant en remettant les choses en ordre.
Cet événement sera provoqué par Dieu lui-même afin de commencer son jugement sur ce système satanique mondial. Cette destruction de Babylone la Grande, cette religion mondiale, marquera aussi le début de l’auto-destruction de ce monde et donc le commencement de la Grande Tribulation annoncée par les 7 trompettes du 7ème sceau de l’Apocalypse. Les 6 premiers sceaux s’accomplissent durant le temps de la fin de 1914 jusqu’au début de la Grande Tribulation mais est séparée de cette dernière par un silence d’une demie heure soit 3,5 ans environ (ou 1260 jours) débutant au « paix et sécurité » et marquant le calme avant la Tempête (Apo. 7v1-3). Le 6ème sceau contient apparemment un événement qui arrivera juste avant ou au moment du cri « paix et sécurité » (peut-être une troisième guerre mondiale ou un effondrement économique total qui sera la condition nécessaire pour justifier ce cri ?). Compte tenu de la configuration géopolitique et des événements à court et moyen termes plus ou moins prévisibles ainsi que la proximité de la Grande Tribulation en 2029, ce 8ème roi ne sera rien d’autre que la puissance de la Russie associée à la Chine (Le nord et l’est de Daniel 11v44) avec Astana comme capitale à la place de Jérusalem. La première haïssant le sionisme et la seconde l’idée d’un Dieu unique.
Après cela seulement commencera la bataille d’Armageddon où se lèvera le prince Michel, Jésus Christ, défenseur du peuple de Dieu pour prendre possession de son Royaume terrestre, Daniel 12v1:
«  Et durant ce temps-là se lèvera Mikaël, le grand prince qui se tient là en faveur des fils de ton peuple. Et à coup sûr ce sera un temps de détresse tel qu’il n’y en a pas eu depuis qu’une nation a paru jusqu’à ce temps-. Et durant ce temps-là ton peuple échappera, tous ceux qui seront trouvés inscrits dans le livre. »
Matthieu 24v29-31:
« 29  » Aussitôt après la tribulation de ces jours-, le soleil sera obscurci, et la lune ne donnera pas sa lumière, et les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. 30 Et alors le signe du Fils de l’homme apparaîtra dans le ciel, et alors toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine en se lamentant, et elles verront le Fils de l’homme venir sur les nuages du ciel avec puissance et grande gloire. 31 Et il enverra ses anges au son d’une grande trompette, et ils rassembleront ceux qu’il a choisis, depuis les quatre vents, depuis l’une des extrémités des cieux jusqu’à leur autre extrémité. »

Tableau chronologique de la Grande Tribulation

Ce tableau doit être considéré comme une tentative d’une meilleure compréhension des événements concernant notre salut. Il est donc susceptible de changer en fonction de l’évolution de cette compréhension. De la façon dont il se présente maintenant, il montre le déroulement des événements des 7 dernières années de ce système satanique depuis le « Paix et sécurité » jusqu’au début de la résurrection de l’humanité sur terre durant le Royaume de Dieu. Cette chronologie est calée à partir des 2000 ans qui séparent la résurrection de Christ (les prémices) et le début de la résurrection globale.
Ces 7 ans sont en miroir par rapport aux 7 ans de la 70ème semaine d’années de la prophétie de Daniel. Celle-ci commença en octobre 29 et finit en octobre 36 avec la première partie des réalisations prophétiques des fêtes juives du printemps, la pâques (pessah) et la pentecôte 33 (shavout), au milieu de cette semaine d’années. A l’inverse et de la même façon, les 7 ans englobant la Grande Tribulation commenceront au printemps 2026 et finiront au printemps 2033 jusqu’au rétablissement complet de la souveraineté de Dieu le 1er avril 2033 (le début de la résurrection commençant probablement le lendemain) avec la deuxième partie de la réalisation prophétique des fêtes juives d’automnes, la fêtes des trompettes (Rosh Ashanah) et des tabernacles (soukot), au milieu de la semaine d’années.
L’Enlèvement du reste des 144000 arrive juste après la fête des trompettes. C’est justement à ces trompettes-là que l’apôtre Paul faisait allusion à propos de l’Enlèvement. Cela aura lieu après la dernière trompette (la 100ème) de cette fête et non à la 7ème trompette de l’Apocalypse (1 Corinthien 15v52) car Paul mourut vers 65, bien avant la connaissance de la révélation de l’Apocalypse donnée à Jean vers 95. D’ailleurs la première des 7 trompettes de l’Apocalypse ne commence qu’au début de la Grande Tribulation, après la destruction de Babylone la Grande et après l’Enlèvement.
Le « paix et sécurité » proclamé le 2 avril 2026 coïncidera également aux fêtes de la pâques juive car si c’est bien la religion mondiale des juifs sionistes talmudistes qui s’imposera au monde alors ce sera également en fonction de leur calendrier que cet événement se produira c’est à dire aux fêtes du printemps correspondant à la nouvelle année religieuse.
On peut également noter un petit lien entre les 45 jours allant du baptême de Jésus Christ au festin des noces de Cana et le début des 45 jours de la bataille d’Armageddon: Jésus débuta son retrait dans le désert par un jeûne et la bataille d’Armageddon commencera également par un jeûne selon le calendrier juif de l’année 2032 (Tisha Beav, le 18 juillet).

Voir le tableau chronologique de la Grande Tribulation (version Flash)

Voir le tableau chronologique de la Grande Tribulation (version HTML)

Première partie : Origine du rois du sud et du roi du nord : 1ère partie

Deuxième partie : Roi du sud contre roi du nord, l’accomplissement historique jusqu’à Daniel 11v20 : 2ème partie

Troisième partie : Roi du sud contre roi du nord, l’accomplissement historique de Daniel 11v21 à 39: 3ème partie

Quatrième partie : Roi du sud et roi du nord et les 2300 soirs et matins : 4ème partie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *