« L’horreur ne prend pas de vacances » : le clip d’Emmaüs pro-migrants et antifrançais

Emmaüs, l’association qui vient en aide aux pauvres et aux déshérités, a jeté son dévolu sur les migrants, qui sont majoritairement pauvres et déshérités. Comme le Français moyen a un peu de mal à trouver normal d’accueillir encore plus de clandestins qu’il n’accueille déjà d’immigrés de manière légale, dans un pays en chômage massif avec de gros problèmes sociaux, les associations humanitaires rivalisent d’ingéniosité pour faire avaler la pilule aux récalcitrants.

Désormais, les Français qui iront se dorer la pilule sur les plages devront savoir que des milliers de migrants se noient devant eux, dans la Méditerranée, qui est devenue un cimetière liquide, et par leur faute. Car l’indifférence de ces salauds de vacanciers tue. Enfin, c’est ce qu’on a compris du clip, n’est-ce pas.

Emmaüs base cette communication d’une forme plutôt moderne pour l’association sur l’article 13 de la déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH, ça va plus vite), dont voici l’énoncé :

1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un État.
2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.

Alors ça, c’est évidemment de la théorie, puisqu’il y a encore des frontières dans le monde, qui séparent des pays où les gens ne pensent pas et ne vivent pas de la même façon. Les frontières peuvent engendrer des guerres, c’est vrai, mais elles en évitent beaucoup : chacun chez soi et les vaches seront bien gardées, dit le dicton paysan.

Avec ce clip culpabilisant, Emmaüs bascule dans les campagnes à la SOS Racisme pour justifier une invasion migratoire qui ne dit pas son nom : la majorité des migrants ne sont ni irakiens ni syriens et d’ailleurs, beaucoup de ces derniers commencent à rentrer chez eux, leur pays étant en voie de libération de Daech.

On sait désormais que les noyades sont instrumentalisées par les ONG humanitaires au bénéfice de la dominance mondialiste, qui cherche à affaiblir les pays européens, leurs frontières et leurs particularités culturelles, religieuses, ethniques. La vieille Europe résiste au bulldozer mondialiste et doit être punie pour cela.

Qu’une association humanitaire se prête à ce programme de destruction est hélas dans l’ordre des choses : les voitures-balai du libéralisme destructeur sont réduites au rôle du complice inconscient. D’autres disent de l’idiot utile.

Maintenant, l’association prévoit d’organiser en septembre une traversée de la Méditerranée en kayak ou à la nage (au détroit de Gibraltar), afin de rendre « hommage » aux milliers de personnes qui se sont noyées. Il n’est évidemment, dans toute cette communication, jamais question des tenants et des aboutissants de ce dispositif mondialiste : ni des déclencheurs, ni des passeurs, ni des facilitateurs, ni des profiteurs de ce chaos migratoire. Seuls les peuples jugés pas assez accueillants sont sous le feu des accusations car ils ne sont jamais assez immigrationnistes… c’est-à-dire suicidaires ! Ce fut très exactement l’axe de « travail » de SOS Racisme qui a pourri la France et l’esprit des Français pendant trois bonnes décennies.

Les Français visés par cette campagne immonde savent eux ce qui les attend et ce qui attend les malheureux qui arrivent :

Alors, devant cette pression oligarchique et migratoire, il n’est pas étonnant que certains peuples ou certaines parties de la population réagissent brusquement :

Malgré cela, comme si de rien n’était, les autorités complices de cette ingénierie mondiale continuent leur travail de sape de la Nation :

Source : https://www.egaliteetreconciliation.fr/L-horreur-ne-prend-pas-de-vacances-le-clip-d-Emmaus-pro-migrants-et-antifrancais-46685.html



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.