Roi du sud contre roi du nord, l’accomplissement historique de Daniel 11v21 à 39: 3ème partie

Daniel 11v21-24:
« “ Et dans sa position doit se lever quelqu’un de méprisable, et à coup sûr on ne mettra pas sur lui la dignité du royaume ; oui, il viendra en un temps où l’on vivra sans souci et s’emparera du royaume au moyen d’une douceur feinte. 22 Pour ce qui est des bras de l’inondation, ils seront inondés à cause de lui, et ils seront brisés ; comme le sera également le Guide de l’alliance. 23 Et parce qu’ils se seront alliés avec lui, il pratiquera la tromperie, oui il montera et deviendra fort par le moyen d’une petite nation. 24 En un temps où l’on vivra sans souci, il entrera dans la partie grasse du district administratif, et il fera vraiment ce que ses pères et les pères de ses pères n’ont pas fait. Il dispersera parmi eux butin, dépouilles et biens ; et contre les places fortes il projettera ses projets, mais seulement jusqu’à un temps. »

Antiochos IV Epiphane (dernier roi du nord hellénistique), le frère de Séleucos, reprend la situation en main à son retour de Rome et après avoir tué Héliodore, il monte sur le trône. C’est un personnage ambigu, bon chef de guerre qui s’empare de l’Egypte et de Chypre en -168 mais il exaspère ses sujets par son intolérance. C’est surtout sa tentative d’hellénisation forcée, en particulier en Judée, qui entraîne son deuxième surnom d’Épiphane (l’Insensé). Dès -175, le grand prêtre Jason (Yéshoua) obtient l’autorisation d’Antiochos IV de transformer Jérusalem en cité grecque en échange de fortes sommes d’argent.
Jérusalem prend le nom d’Antioche. Jason établit une liste des membres du démos (citoyens) et veut créer des institutions éducatives de type hellénique. La construction d’un gymnase au pied de la colline de Sion provoque des troubles parmi les Juifs (à cause de la nudité des corps). Antiochos IV profane le temple par des sacrifices sanglants et y installe la statue de Zeus. La politique d’hellénisation et la tentative de pillage du trésor du temple provoque la révolte juive dirigée par Mattathias Macchabée et son fils Judas (en -140).
En -172 guerre civile juive entre Jason et Ménélas, nommé grand prêtre de Jérusalem à sa place : profitant d’une mission à Antioche, Ménélas, frère de Simon, le prévôt du temple, se fait accorder l’investiture pontificale « en offrant 300 talents de plus » que Jason qui se réfugie en Ammanitide. Ménélas a bientôt un différend avec l’éparque (commandant) de l’Acropole Sostrate. Ils vont s’expliquer tous les deux devant la cour d’Antioche. Pour financer sa défense, Ménélas vend les vases sacrés du temple, scandale dénoncé par Onias III à Antioche. Profitant de l’absence d’Antiochos IV, Ménélas soudoie Andronique, lieutenant provisoire du royaume pour qu’il supprime Onias. Andronique fait sortir Onias du temple d’Apollon à Daphné près d’Antioche où il s’était réfugié et le met à mort (verset 22). Au retour d’Antiochos IV, Andronique sera exécuté pour ce crime (-170).
Ménélas, rentré à Jérusalem, est attaqué en justice par le Sanhédrin. Le procès est porté devant Antiochos IV, alors à Tyr. Soutenu par le gouverneur de Coelésyrie, Ménélas l’emporte et les trois délégués du Sanhédrin sont mis à mort.

Daniel 11v25-31:
« 25 “ Et il réveillera sa force et son cœur contre le roi du Sud, avec de grandes forces militaires ; quant au roi du Sud, il s’excitera à la guerre avec des forces militaires extrêmement grandes et puissantes. Et il ne tiendra pas, car on projettera des projets contre lui. 26 Et ceux qui mangent ses mets délicats causeront son effondrement. “ Quant à ses forces militaires, elles seront emportées ; oui, beaucoup tomberont tués. 27 “ Et en ce qui concerne ces deux rois, leur cœur sera porté à faire ce qui est mauvais, et à une même table ils continueront à proférer le mensonge. Mais rien ne réussira, car la fin est encore pour le temps fixé. 28 “ Et il retournera dans son pays avec beaucoup de biens, et son cœur sera contre l’alliance sainte. Il agira efficacement et à coup sûr retournera dans son pays. 29 “ Au temps fixé il retournera, et vraiment il viendra contre le Sud, mais il n’en sera pas de la fin comme du début. 30 Oui, les navires de Kittim viendront contre lui et à coup sûr il se découragera. “ Et vraiment il retournera, lancera des invectives contre l’alliance sainte et agira efficacement ; oui, il retournera et prêtera attention à ceux qui abandonnent l’alliance sainte. 31 Des bras se lèveront, provenant de lui ; et vraiment ils profaneront le sanctuaire, la forteresse, et ôteront le sacrifice constant. “ Et à coup sûr ils installeront la chose immonde qui cause la désolation. »
En -170 (verset 25) Antiochos IV Épiphane envahit l’Égypte, peu de temps après la mort de sa sœur Cléopâtre Ière Syra, et fait prisonnier son neveu Ptolémée VI Philométor. Les habitants d’Alexandrie se révoltent et désignent comme roi Ptolémée VIII Évergète II, dit le Bouffi (Physcon), le jeune frère de Ptolémée VI. En -169 Antiochos IV met l’armée égyptienne en déroute près du mont Cassius et occupe Memphis.
Sur une fausse rumeur de la mort d’Antiochos IV, Jason s’empare de Jérusalem et massacre ses opposants, tandis que Ménélas se réfugie dans l’Acropole. Apprenant cette révolte, Antiochos IV quitte l’Egypte et marche sur Jérusalem (verset 28). Jason s’enfuit (il mourra un peu plus tard en exil à Sparte). Antiochos massacre une partie de la population de Jérusalem (automne). Guidé par Ménélas, il s’empare du trésor du Temple et des vases sacrés. Puis il s’en va et retourne combattre en Egypte après avoir nommé Philippe préfet de Jérusalem et Andronique préfet de Samarie (verset 29a).
En -168 (versets 29b à 30a), après quelques succès, Rome contraint Antiochos d’abandonner l’Egypte : l’ambassadeur Gaius Popilius Laenas (dépêché auprès d’Antiochos à Alexandrie) trace autour de lui un cercle sur le sable et lui interdit d’en sortir avant d’avoir répondu à son ultimatum. Antiochos IV Épiphane quitte alors l’Egypte sous la pression du sénat Romain. (« les navires de Kittim »: Première mention explicite des romains dans la bible).
A son retour d’Egypte (versets 30b et 31) en automne, Antiochos IV décrète l’hellénisation systématique de la Judée et de la Samarie et envoie le mysarque Apollonius avec 20000 hommes. Celui-ci profite d’une prise d’arme le jour du Sabbat pour massacrer les spectateurs. Jérusalem est pillée. Ceux qui ne réussissent pas à fuir sont faits prisonniers. L’enceinte de la ville est démantelée, tandis qu’on bâtit une citadelle (Akra) pour la garnison Séleucide.
En -167 il pille et installe un autel du dieu Baal Shamen dans le temple de Jérusalem, détruit les murailles de la ville et, dans un édit de décembre, ordonne d’offrir des porcs en holocauste, interdit la circoncision et le sabbat et pourchasse les adversaires de l’hellénisation. Judas Macchabée dirige la révolte juive contre le joug séleucide en Palestine: En décembre, on inaugure un
autel païen dans le temple (« l’abomination de la désolation ») en célébrant des sacrifices païens (porcs), et les fêtes dionysiaques. La mort est décrétée contre quiconque observerait les coutumes israélites (sabbat, circoncision, tabous alimentaires). Les livres de la Loi sont déchirés et brûlés.

Daniel 11v32-34:
« “ Et ceux qui agissent méchamment contre l’alliance, il les entraînera dans l’apostasie au moyen de paroles douces. Mais pour ce qui est du peuple qui connaît son Dieu, il l’emportera et agira efficacement. 33 Quant aux perspicaces parmi le peuple, ils donneront de l’intelligence à la multitude. Oui, ils trébucheront par l’épée et par la flamme, par la captivité et par le pillage, pendant un certain nombre de jours. 34 Mais quand ils trébucheront, ils seront secourus par un peu de secours ; oui, beaucoup se joindront à eux au moyen d’une douceur feinte. »
Cette hellénisation systématique est en partie acceptée par les Samaritains, en Galilée et en Galaad. En Judée, certains notables et dignitaires, élevés à la grecque, se soumettent. D’autres préfèrent l’exil (le prêtre Onias IV en Egypte). Le peuple accepte par force, pour survivre. D’autres se retirent à la campagne ou se cachent dans des grottes pour observer la Loi. Certains Juifs sont arrêtés et exécutés. D’autre enfin se révoltent et prennent le maquis.
La révolte des Macchabées se construit contre la domination politique des Séleucides et le modèle culturel hellénistique (-167/-142). Avec ses cinq fils, Mattathias l’Hasmonéen, prêtre de la descendance de Yôatrib, refuse de sacrifier devant les envoyés du roi à Modîn. Il égorge un Juif qui allait célébrer un sacrifice païen et tue l’envoyé du roi, donne le signal de la révolte et prend le maquis. Il rassemble autour de lui 6000 hommes fidèles à la Loi. Ses partisans renversent les autels païens, circoncisent de force les enfants et brûlent les villages passés à l’hellénisme.
En -165 Simon prend la tête de la révolte juive à la mort de son père Mattathias. Son frère Judas, surnommé Macchabée, en devient le chef militaire. Il tue Apollonius, accompagné d’un contingent païen et Samaritain dans une embuscade et repousse une armée de secours à la montée de Beth-Horon.
Antiochos IV, parti en Perse lever des impôts, laisse Lysias comme régent pour organiser l’extermination des Juifs rebelles. Nicador, ami du roi secondé par Gorgias, est envoyé avec 20000 hommes. Judas rassemble ses troupes à Mizpa. Profitant de l’absence de Gorgias et de ses troupes d’élite, il attaque et détruit le camp de l’armée Séleucide à Emmaüs. Les révoltés demandent alors à Lysias que leur soit reconnu le droit de vivre selon leur Loi. Ils recherchent l’appui des légats romains Quintus Memmius et Titus Manilius, ce qui leur donne un répit.
En -164 Lysias, général d’Antiochos IV et gouverneur de Jérusalem, est surpris par Judas Macchabée à la bataille de Beth-Zur et mis en fuite. Au terme d’un rude conflit militaire, les Macchabées, qui font appel aux Romains, sont victorieux et fondent la dynastie monarchique et sacerdotale Hasmonéenne à la tête d’un État juif indépendant (jusqu’en -64). Le nouveau royaume annexe la Samarie et l’Idumée et leurs habitants sont contraints d’adopter le judaïsme. Judas Macchabée occupe Jérusalem, tient en respect la garnison de la citadelle, purifie le Temple et l’inaugure en décembre (fête de la Dédicace ou « Hanouka » correspondant au 25 décembre).
Antiochos IV, furieux de l’incapacité de ses troupes à mater la révolte juive des Macchabées, prend le chemin de la Palestine mais il meurt en route d’une chute de cheval (Daniel 8v25 voir aussi Genèse 49v17, Dan signifiant « justice » et Daniel « Dieu est mon juge »). Lysias prend alors le pouvoir au nom du jeune Antiochos V. A la mort de son père (automne), Antiochos V Eupator confirmera le droit des Juifs à vivre selon leur Loi. Judas fortifie le Temple et la forteresse de Beth-Zur à la frontière avec l’Idumée. À l’appel d’Israélites persécutés, il entreprend des raids victorieux en Idumée, en Akrabatène, chez les Baïanites et les Ammonites. Simon conduit une expédition jusque sous les murs d’Akko, tandis que Judas va en Galaaditide jusqu’à Bosra.
Les Israélites de ces deux régions sont ramenés à Jérusalem pour assurer leur sécurité. Pendant ce temps, l’armée Syrienne de Gorgias met en déroute un corps expéditionnaire juif aux portes de Jamnia. Judas part ensuite en guerre contre l’Idumée, s’empare d’Hébron puis de Marisa. Il attaque aussi les villes philistines avec un raid sur Ashdod.
Le siège de la citadelle de Jérusalem achève de montrer que le but de Judas n’était pas seulement la défense du droit des Juifs à vivre selon leur Loi, mais aussi l’affermissement de son pouvoir politique personnel.

Première partie : Origine du rois du sud et du roi du nord : 1ère partie

Deuxième partie : Roi du sud contre roi du nord, l’accomplissement historique jusqu’à Daniel 11v20 : 2ème partie

Quatrième partie : Roi du sud et roi du nord et les 2300 soirs et matins : 4ème partie

Cinquième partie : Roi du sud et roi du nord au temps de la fin et tableau chronologique de la Grande Tribulation: 5ème et dernière partie



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.