Témoignage d’un agriculteur turc concernant l’Arche de Noé

L’histoire de l’agriculteur kurde Reshit racontée par Shukru Asena – 1948 A.D.

Shukru Asena, un agriculteur de 69 ans qui possédait de grandes superficies dans la zone frontalière de la Turquie, a annoncé l’histoire de Reshit à l’Associated Press en 1948.

Un turc signale la présence d’un « bateau » au sommet du mont Ararat

Par Edwin B. Greenwald

ISTANBUL, le 13 nov (AP) – Les restes pétrifiés d’un objet qui, insistent les paysans, ressemble à un navire ont été trouvés en haut du Mt. Ararat, le lieu

Biblique où se serait arrêtée l’Arche de Noé. Apparemment, caché pendant des siècles, il est apparu l’été dernier, lorsque le temps exceptionnellement chaud a entraîné la fonte d’un ancien manteau de neige et de glace. Bien que diverses personnes de temps à autre, ont rapporté avoir vu des objets ressemblant à une « maison » ou un « navire » sur la montagne, les turcs qui ont vu cette nouvelle découverte prétendent que c’est le seul objet qui pourrait en fait être considéré comme les restes d’un navire. Shukru Asena, 69 ans, un agriculteur qui possède de grandes superficies dans ce district reculé de la frontière est, a parlé de la découverte lors d’une visite discrète au bureau de l’Associated Press ici [Istanbul]. Voici son histoire: Au début de septembre un fermier kurde nommé Reshit était à environ aux deux tiers de la hauteur du pic de 5 137 m quand il est tombé sur un objet qu’il n’avait jamais vu auparavant, bien qu’il ait escaladé la montagne à plusieurs reprises. Il en fit le tour puis grimpa plus haut afin de l’examiner à partir d’une position plus élevée. Là, Reshit a dit qu’il s’agissait de la proue d’un navire en saillie vers le bas dans un canyon que des tonnes de glace et de neige fondantes avaient faire jaillir pendant plus de deux mois. La proue a été presque entièrement mise au jour, mais le reste de l’objet étant encore recouvert. Le contour du sol, dit Reshit, indiquait que la partie invisible de l’objet avait la forme d’un navire. La proue, a t-il ajouté, était de la taille d’une maison. Reshit descendit vers elle et avec son poignard essaya d’en détacher un morceau. C’était si dur qu’on ne pouvait pas y arriver. Le bois a été noirci avec le temps. Reshit a insisté sur le fait qu’il ne s’agissait pas d’une simple formation rocheuse. « Je sais reconnaître un navire quand j’en vois un, » a t-il dit. « Ceci est un navire. » Il en parla dans les petits villages au pied de la montagne et les paysans ont commencé à escalader son versant nord pour voir la chose étrange qu’il avait trouvé. Tous ceux qui sont revenu ont dit qu’il s’agissait d’un navire. Une expédition américaine l’été dernier serait venue pour voir si elle pouvait trouver des vestiges de l’Arche conservés dans la glace au sommet du mont Ararat, mais personne dans cette région de l’est n’a signalé des visiteurs étrangers. (À Annapolis, Frederic Avery, Md, maquettiste naval pour le musée de l’académie navale qui devait faire partie de l’expédition américaine, a déclaré que le voyage avait été « annulé pour l’instant. » Avery a déclaré que « la situation internationale et les combats dans cette région », avaient compliqués les plans et que l’expédition n’avait pu obtenir d’autorisation et être prête à temps. Le mont Ararat est gelé 10 mois par an. Août et septembre sont les deux seuls mois de dégel.)IL DIT QU’ON A TROUVE L’ARCHE – Shukru Asena, agriculteur à la moustache broussailleuse de l’est de la Turquie, a déclaré que des paysans étonnés avaient trouvé les restes pétrifiés d’un navire au sommet du Mt. Ararat, le lieu Biblique où s’est arrêtée l’Arche de Noé. Il a été mis au jour par les dégels extraordinairement lourds qui ont emporté l’ancien manteau

de glace et de neige recouvrant le « navire ». Ci-dessous Shukru Asena indique l’emplacement de l’Ararat sur une carte:

ReshitTurkFindsShipAtopArarat1948

Sources:

National Library of Australia (librairie nationale d’Australie)



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.