Stéphane Blet – Notre-Dame : une vengeance talmudique ?

VIDEO CHOC !!! Notre Dame- Vengeance Talmudique- STÉPHANE BLET RÉVÈLE LA KABBALE.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=543&v=-namEoXx1L8

Source : https://www.egaliteetreconciliation.fr/Stephane-Blet-Notre-Dame-une-vengeance-talmudique-54518.html

2 thoughts on “Stéphane Blet – Notre-Dame : une vengeance talmudique ?”

  1. Pour info, je me permets de partager cet extrait traduit d’un chapitre fort intéressant (et plutôt d’actualité je pense, vu ce qu’on observe ces derniers temps…) du remarquable livre de l’avocate chrétienne spécialiste du New Age Constance Cumbey « A Planned Deception: The Staging of a New Age Messiah », sur les « Protocoles des Sages de Sion ».

    https://archive.org/details/APlannedDeception-StagingOfANewAgeMessiahleMessie

    Chapitre 10.

    Les « Protocoles de Sion »

    « Les forces rassemblées de l’ère ancienne… Vont continuer à se détruire les unes les autres dans une agression massive, mutuelle, longuement refoulée ». Peter LeMesurier, The Armageddon Script, p. 237.

    Si une pièce de propagande peut se distinguer comme incitateur de sentiments anti-judaïques, ce sont bien les « Protocoles des Sages de Sion ». Des pogroms russes aux verres brisés de la Kristallnacht, de la croix enflammée des rallies du Ku Klu Klan aux mensonges des fanatiques « chrétiens » modernes, leur influence perturbatrice se poursuit jusqu’à ce jour. Ceux qui sont morts dans les fours d’Auschwitz, portent le témoignage silencieux de leur efficacité en tant qu’instrument de propagande. Afin de vraiment comprendre l’origine et le but des « Protocoles », il faut garder à l’esprit la stratégie de ceux qui orchestrent le « New Age ». Une partie du « Plan » consiste à infiltrer tous les segments de l’opposition, pour les affaiblir de l’intérieur. L’autre partie concerne la disposition du reste entêté des orthodoxies religieuses qui sont insensibles à l’élégante infiltration. Peter LeMesurier l’a bien dit lorsqu’il a observé que les tenants de l’ordre ancien se vaincraient les uns les autres.

    Succinctement, les orthodoxes restants seront opposés aux orthodoxes restants d’autres groupes cibles. Une telle stratégie relève d’un génie diabolique de tout premier ordre. Les gens occupés à se combattre les uns les autres ne résisteront pas à un ennemi commun, comme celui représenté par le « Nouvel Ordre ».

    Hitler prévoyait de détruire les Juifs d’Europe et du monde. Il voulait aussi abolir le christianisme. (Voir en Annexe une réimpression d’article de journal décrivant ces plans hitlériens de 1930) Hitler n’aurait pas pu faire le travail seul. Pas plus qu’il n’aurait pu l’accomplir avec seulement l’aide de ses gestapos et de ses armées. Hitler avait besoin, et a reçu, le soutien des citoyens. Il s’agissait d’un système d’espionnage des voisins sur leurs voisins qui a finalement assuré le succès de sa machine militaire et de ses « solutions finales ». Ceci nécessitait un soutien enthousiaste des citoyens. Ceux qui n’étaient pas captivés par le contrôle mental et les techniques de méditation si populaires avant la guerre, étaient motivés par une campagne de haine enragée contre les juifs. Les Juifs ont été transformés en boucs émissaires pour tous les maux d’après-guerre de la société allemande. Hitler convainquit beaucoup au delà de tout doute raisonnable que ses allégations étaient vraies. Il avait besoin de prouver qu’il n’y avait « pas de bons Juifs. » Les preuves qu’il offrit furent « les Protocoles de Sion ». Ils reçurent la plus large diffusion possible sous son régime.

    Il y a ceux parmi nous qui distribuent les Protocoles avec la même vigueur aujourd’hui. Alors qu’une crise de la ceinture agricole frappe le Mid-Ouest des États-Unis, elle est exploitée par beaucoup poussant un mélange unique de fanatisme religieux, de peur, et d’occultisme (2) appelé « Identité ». On dit aux agriculteurs de façon répétée que leurs problèmes sont causés par des banquiers juifs. De plus, ils croient que les Juifs ne sont même pas les vrais Juifs – qu’ils sont, en tant que tribus perdues d’Israël, le véritable Israël. En une affreuse répétition de l’histoire, « Les Protocoles de Sion » sont proposés comme une preuve de desseins juifs malveillants. Parmi ceux faisant face à des circonstances financières désespérées, l’hystérie grandit. Les théories du bouc émissaire deviennent crédibles. Le besoin de « solutions finales » en découle logiquement.

    Simultanément, nous voyons de larges segments de la population – en particulier dans les zones économiquement affligées – commencer à croire aux histoires niant l’holocauste hitlérien. Le cancer de cette mentalité est devenu tel que des traces ont réussi à trouver leur chemin dans des publications véritablement chrétienne comme Herman Otten’s Christian News. Maintenant que l’impensable est en train de gagner en respectabilité parmi les groupes chrétiens conservateurs et politiques, il est prudent d’examiner ses racines.

    La Bible parle de la bête dont la blessure mortelle avait été guérie.(2) Ceux qui ont lu mon premier livre, Hidden Dangers of the Rainbow, savent que j’ai conclu que la bête devait être une renaissance du nazisme, qui à son tour a été une renaissance du démonisme. Plutôt que part Adolf Hitler, ce nouveau système serait dirigé par l’Antéchrist et son faux prophète. Aujourd’hui, le mouvement du Nouvel-Âge fait des gains politiques. Au même moment, nous assistons à une résurgence d’une campagne de haine contre les Juifs. Au premier abord, ces mouvements ne semblent pas interconnectés, cependant, si l’on étudie plus en profondeur, on s’aperçevra qu’il existe évidemment des liens. On découvrira que beaucoup de groupes haineux plus primaires ont été encouragés par les occultistes plus intellectuels, tels qu’Helena Petrovna Blavatsky, Yuliana Glinka, et Arther Koestler. C’est de la propagande qu’ils ont fomenté qui à son tour a contribué à alimenter le Mouvement de l’Identité. L’Identité et sa proche cousine la « Christian Technocraty » (technocratie chrétienne) utilisent les mêmes théories du complot que celles avancées par les nazis allemands. « Identité » va du révérend Richard Butler et l’organisation des Nations Aryennes à la seulement un peu plus subtile Pat Brooks et sa nouvelle bibliothèque puritaine.

    Ironiquement, beaucoup de ces personnes se croient légitimement en lutte contre l’occultisme. Ils ignorent qu’ils ont eux-mêmes intégré bon nombre de ses points les plus importants dans leurs propres systèmes de croyances. Ce fut également le cas pour de nombreux Allemands, le général nazi Stroop a mené le raid sur le ghetto de Varsovie, infligeant la mort et une destruction incroyables aux Juifs. A la fin de la guerre, il a partagé la cellule d’une prison polonaise avec un combattant de la liberté nationale. Le compagnon de cellule était avocat de profession. Étonné qu’il partage l’espace avec un leader de l’opposition, il a décidé de tirer le meilleur parti de cette opportunité. Il écouta avec attention tout ce que Stroop partagea avec lui. Stroop lui raconta avec fierté l’expédition d’Himmler pour entrer en contact avec le Dalaï Lama du Tibet. Il donna une version des voyages de Jésus très similaire à celle contenue dans l’Évangile du Verseau. Néanmoins, il blâma une combinaison de juifs, de franc-maçons, de banquiers internationaux, et de jésuites pour la défaite de l’Allemagne ainsi que sa propre future exécution.(3)

    Stroop n’était pas particulièrement bien éduqué. Il est possible qu’il ait été ignorant des similarités entre son propre système de croyance et les franc-maçons qu’il condamnait. La franc-maçonnerie fonctionnait alors, ainsi qu’elle le fait maintenant, comme une sorte de bouc-émissaire occulte.

    Ce que de nombreux partisans des Protocoles ne comprennent pas, c’est qu’ils sont un outil majeur des occultistes pour atteindre le contrôle occulte de la société. Ils ont été utilisés à cette fin durant la Seconde Guerre mondiale, et ils sont utilisés de la même manière aujourd’hui. Ce que ceux qui les entendent ne savent pas, c’est qu’ils ne proviennent pas d’un Congrès juif. Ils ont plutôt été initié par des lucifériens jurés – des théosophes, agissant probablement en accord avec leurs inclinations de théosophes. Ceux qui les propageaient d’un pays à l’autre partageaient de même une vision « illuminée » ou occulte du monde. Depuis leur création, jusqu’à leur traduction par Victor Marsden, puis à leur apparition malheureuse dans le Dearborn Independent de la région de Detroit après une importation d’Henry Ford aux États-Unis, ils sont un produit occulte du début à la fin. Ce chapitre va présenter des preuves pour montrer leur manque de fiabilité totale, sauf à prouver le sérieux des buts occultes.

    Les dénommés « Protocoles des Sages de Sion »

    Il y en a beaucoup qui m’envoient en toute sincérité des exemplaires, m’assurant qu’il s’agissait de la partie du « complot », que j’avais négligée. (Ils le sont, mais non pour la raison que leurs partisans pensent!) Pat Brooks, qui prétend dénoncer l’occultisme comme je le fais, les cite en fait comme une source légitime! Ceci pourrait être mis sur le compte de « l’ignorance », mais en raison du fait qu’elle fait cause commune avec le Mouvement Identitaire. En outre, elle est presque aussi bien informée que moi sur les documents du Nouvel-Âge. En tant que tel, elle connaît leur véritable caractère antisémite.

    Que sont ces « Protocoles dits des Sages de Sion », et comment ont-ils été mis en circulation?

    Les Protocoles sont censés être des plans juifs pour la domination du monde, et la destruction des « goyim (gentils). Il semble plus probable qu’il s’agisse de plans occultes soigneusement déguisés pour la domination mondiale et la destruction de tous, exceptés les païens blonds aux yeux bleus.

    Rien de moins qu’un personnage occulte tel que Mme Blavatsky elle-même était présent aux débuts de la circulation des Protocoles. L’identité de celui ou celle qui les a vraiment composé demeure un mystère. Quoiqu’il en soit, Yuliana Glinka, une amie personnelle de Madame Blavatsky, prétendait les avoir trouvé et les a transmis aux autorités gouvernementales. A propos de leurs origines, l’historien James Webb dit:

    « Il n’y a aucune possibilité de douter de la date de la contrefaçon, ou que les protocoles ont été composés, quelque part en France. Leur première publication se déroula à Saint-Pétersbourg, dans le journal antisémite de Krushevan Znamia au cours d’Août-Septembre 1903… Il est probable que le faux a été introduit en Russie avec Yuliana Glinka (1884-1918), la fille d’un diplomate russe qui passait son temps à Paris et à Saint-Pétersbourg et était un théosophe disciple de Madame Blavatsky. Il est possible d’identifier Yuliana Glinka dans un des livres les plus connus de la renaissance occulte, et quand il devient clair quel genre de personne elle était l’historien de l’occulte devient d’un coup songeur. »(4)

    Helena Blavatsky elle-même avait de fortes tendances antisémites. À un moment donné, Webb raconte qu’elle a écrit une lettre à destination d’un journal de New York pour se plaindre de leurs rapports sur la persécution russe contre les Juifs.(4) Webb documente qu’elle a également été responsable d’au moins un tract antisémite. Les Protocoles ont été plus tard traduit en anglais par un certain Victor Marsden, un homme ayant de lourdes connections avec l’occultisme anglais ou le mouvement illuministe. Ils ont été diffusés aux États-Unis d’Amérique grâce à un des plus riches antisémites de tous les temps.

    Henry Ford

    Henry Ford, fut responsable de la circulation aux États-Unis des Protocoles des Sages de Sion. Il avait lui aussi ses préjugés occultes. Il a souvent dit qu’il croyait en la réincarnation. Par ailleurs, il avait une amitié étroite et une profonde admiration pour Thomas Alva Edison, un précoce et fidèle théosophe. La Société théosophique a naturellement loué les croyances occultes de M. Ford:

    « HENRY FORD FAIT ÉTAT DE SA FOI »

    « M. Henry Ford semble ne perdre aucune occasion pour affirmer sa croyance en la réincarnation, et ce, on pourrait le penser, a beaucoup contribué à familiariser le monde avec la réincarnation et le karma. » (Extrait de The Theosophist, Notes et Commentaires, Décembre, 1938. page 239).

    James Webb, un érudit de Cambridge et auteur de The Occult Establishment, note: « Quand Yuliana Glinka a transmis à son protecteur le manuscrit connu sous le nom de The Secret of the Jews (le secret des juifs), elle ne remplissait pas seulement sa fonction en tant que bon agent secret et loyale antisémite. Elle agissait sans doute aussi en accord avec ses inclinations privées d’occultiste et de membre de la Société théosophique. »(5)

    Sur l’antisémitisme de la théosophie elle-même, Webb fait le commentaire suivant: « La théosophie, sa doctrine, sa fondatrice, et ses adhérents, tout cela peut être démontré comme ayant été impliqué dans le racisme, les théories du complot, et au moins un tract antisémite. Ce tract est d’une importance considérable, car il est l’une des premières anticipations de The Secret of the Jews and the Protocols. Afin de comprendre comment la Société théosophique pourrait l’avoir réimprimé en 1888, nous devons revenir à Madame Blavatsky et sa doctrine. » The Occult Establishment, page 226.

    La Yuliana Glinka dont Webb parle, est la même Yuliana Glinka qui est mentionnée dans l’édition des Protocoles des Sages de Sion comme la « dame patriotique » qui les a découvert et a cru qu’il était de son devoir de chrétienne de les transmettre aux personnes en position de pouvoir. Cette même Yuliana Glinka était une théosophe « disciple de Madame Blavatsky. »(6)

    Parfois des preuves directes sont venues à mon attention de façon amusante. L’ouvrage de James Webb,The Occult Establishment, a été la source d’information que j’ai donné dans une interview sur Radio Church Southwest à l’effet que les Protocoles avaient probablement été le produit direct d’intérêts occultes. Quelques furieux antisémites (ils nieraient cela tout comme ils nient que le peuple juif est constitué de vrais sémites!), ont décidé d’essayer de me convaincre de mon erreur. Ils m’ont envoyé un vieil exemplaire desProtocoles des Sages de Sion. Et voilà, dans l’introduction – une longue et rayonnante déclaration sur la contribution de Yuliana Glinka à la circulation de ces « Protocoles » (voir également ce passage sur cette page Wikipédia en anglais). Jusque-là, j’avais dû me contenter de preuves secondaires et des inférences intellectuelles de Webb selon lesquelles leur source devait être madame Glinka!

    Victor Marsden

    Victor Marsden, l’homme qui a traduit les Protocoles en anglais était lui-même loin d’être sans préjugés. Il était membre d’un groupe anglais dédié à la suprématie blanche connu comme « The Britons » (les Britanniques). Le fondateur de ce groupe était Henry Hamilton Beamish. Selon Webb, Beamish a été influencé par l’antisémitisme sud-africain extrême, qu’il rencontra au cours de la guerre des Boers.(7) Le propre patriotisme de Beamish était affreusement ténu. Adoptant les techniques mêmes de l’occultisme qu’il attribuait aux Juifs, il fuit son pays natal, la Grande-Bretagne pour « apparaître aux côtés d’Hitler »! (8)

    Tel était le caractère des individus faisant circuler les « Protocoles de Sion ». Peut-être qu’ils pourraient plus précisément être intitulés « Les Protocoles des maîtres érudits de Shamballa! »

    Les Écritures disent: « Que Dieu soit vrai et tout homme menteur ». Si les chrétiens prenaient seulement en considération les mots simples du Nouveau Testament qui proscrivent l’antisémitisme, ils ne tomberaient pas dans ces pièges occultes conçus pour opposer un groupe cible à un autre. L’apôtre Paul, également un objet de haine occulte, l’a bien résumé quand il a dit aux premiers chrétiens (Romains 11):

    « Ne te mets pas, pour autant, à mépriser les branches… Frères, je ne veux pas que vous restiez dans l’ignorance de ce mystère, pour que vous ne croyiez pas détenir en vous-mêmes une sagesse supérieure: l’endurcissement d’une partie d’Israël durera jusqu’à ce que l’ensemble des non-Juifs soit entré dans le peuple de Dieu… Si l’on se place du point de vue de l’Évangile, ils sont devenus ennemis de Dieu pour que vous en bénéficiiez. Mais du point de vue du libre choix de Dieu, ils restent ses bien-aimés à cause de leurs ancêtres. Car les dons et l’appel de Dieu sont irrévocables. »

    NOTES DU CHAPITRE.

    (1) Un bulletin de mise en réseau des Nations Aryennes provenant de The Mountain Church à Cohoctah, Michigan (près de Brighton, Michigan, à environ 40 miles de la zone métropolitaine de Detroit) a utilisé les termes « Ku Klux Klan » et « Aryan Nations » de façon interchangeable. Leur liste de lectures recommandées pour les membres de l’église incarcérés inclut LES MYSTÈRES INTERDIT D’ENOCH de la prophète Elizabeth Clare. Elle est la chef de la secte Maitreyenne/Fraternité Blanche, « L’Église Universelle et Triomphante ». Elle a également recommandé un livre du juif mort par suicide et converti au New Age Arthur Koestler. Ce livre intitulé THE THIRTEENTH TRIBE (la treizième tribu) est devenu une quasi-bible pour les groupes haineux parmi les khazars convertis. L’initié occulte H.G. Wells a aussi avancé cette théorie dans son THE OUTLINE OF HISTORY (les grandes lignes de l’histoire). Le même bulletin dit qu’ils fêtaient l’ancien festival druidique de Samhain. Il comprenait une lettre du révérend Richard Butler de l’Idaho, exhortant les membres des Nations Aryennes et les Ku Klux Klanners a donner un abri au tueur fugitif du FBI Lee Gary Yarborough. Également occulte était leur déclaration de foi: « Nous venons du plan astral et nous retournons vers le plan astral », je me suis un peu amusé à ce sujet avec un distributeur local de livres New Age. Mais sa réponse fut, « vu la quantité de whisky que ces gars doivent ingérer, il est obligatoire qu’ils commencent à voir quelques esprits! »

    (2) Apocalypse 13:3-4 (LSG).

    (3) Moczarski, Kazimierz. CONVERSATIONS WITH AN EXECUTIONER (Entretiens avec un bourreau) « Une incroyable entrevue de 255 jours avec l’homme qui a détruit le ghetto de Varsovie ». Edité par Mariana Fitzpatrick. Prentice-Hall, Inc, Englewood Cliffs, New Jersey 07632: 1981. Voir les pages 23,24,28,42,44,57. Stroop a fourni d’autres indications de son « illuminisme » ou de sa pensée occulte. Il a confié à des codétenus que les roches « grandissaient » – typique d’une vision du monde animiste ou organique (page 11, ibid.). Il a parlé de la guerre comme d’un « processus sélectif – biologiquement et psychologiquement… » Seules des âmes chevaleresques peuvent comprendre l’expérience plus élevée qu’elle nous offre. » (Voir page 25, ibid.) Ceci est cohérent avec les croyances occultes dans les niveaux d’initiation et l’existence d’initiés et d’adeptes. Sa version de l’histoire de l’Évangile du Verseau est donnée à la page 58. Il dit, « le Christ était un homme très sage, un philosophe et un romantique. Il était à moitié nordique, bien sûr. Sa mère qui a servi dans le Temple sous la protection d’un important prêtre a été mise enceinte par un allemand blond, un soldat de l’une des tribus allemandes qui ont atteint l’Asie Mineure à partir les Carpates. C’est pourquoi le Christ était blond et pensait différemment des Juifs qui ont falsifié ses enseignements… » La référence aux « Juifs qui ont falsifié ses enseignements » est sans aucun doute une expression éclairée ou occulte de haine de Saint-Paul, une autre caractéristique de la croyance occulte. Les propres écrits d’Hitler expriment cette haine comme le font ceux d’Alice Ann Bailey et de Madame Blavatsky.

    (4) Webb, James, THE OCCULT ESTABLISHMENT, un livre de Library Press, Open Company Publishing Cour, LaSalle, dans l’Illinois: 1976. Voir page 217.

    (5) Ici, il est intéressant qu’il y ait de nombreuses oeuvres de référence détaillant un supposé complot théosophique/maçon/juif/jésuite dans le but de « renverser le monde. » Tous ceux que j »ai examiné à ce jour, notamment Nesta Webster et Lady Jane Queensborough, contiennent elles-mêmes des traces de pensée anti-chrétienne ou d’occultisme flagrant. La meilleure critique de Nesta Webster que je connaisse, écrite par un conservateur politique est celle de Richard Gilman: « BEHIND WORLD REVOLUTION:THE STRANGE CAREER OF NESTA H. WEBSTER ». Ce livre encore édité et est disponible pour 7,95$, plus $1.00 de frais de port et de manutention chez: LIVRE INSIGHTS SERVICE, PO Box 1784, Ann Arbor, Michigan 48106. Je le recommande fortement! Je ne crois pas que l’ouvrage de M. Gilman le mentionne, mais ceux qui possèdent une copie de SECRET SOCIETIES AND SUBVERSIVE MOVEMENTS (sociétés secrètes et Mouvements subversifs) devraient jeter un œil au dessous de sa couverture. Il est approuvé par H.G. Wells! Nesta Webster était une occultiste pratiquante qui croyait en la réincarnation et aux expériences mystiques. En ce qui concerne Lady Jane Queensborough, 1 Jean 2:22 définit un antichrist comme celui qui « nie le Père et le Fils. » À la page 81 du tome 1 de son OCCULT THEOCRASY, Lady Jane Queensborough nie le Père. En outre, elle dit que le Dieu des Juifs n’est pas le Dieu des chrétiens, et que le Jéhovah des Juifs n’est même pas digne d’être comparé à Ahura Mazda des zoroastriens et Brahma!

    (5) Webb, op.cit., Page 226 (6) Ibid., Page 217 et suivantes.

    (7) Ibid., Page 130.

  2. N’importe quoi, ce type n’a jamais lu le Talmud, il colporte tous les mensonges habituels des antisémites et islamophiles de tout poil.

    Quant au rabbin qu’il mentionne, il n’a jamais dit que cet incendie avait été la « vengeance des juifs », mais qu’il « pourrait être le châtiment divin venu punir l’autodafé du Talmud », ainsi que vous pouvez le constater vous-même dans la source qu’il cite:

    http://fr.timesofisrael.com/le-feu-a-notre-dame-un-chatiment-de-lautodafe-des-talmud-au-13e-siecle-rabbin/

    C’est donc un manipulateur irresponsable qui cherche à monter les gens contre les juifs visiblement.

    Je ne crois pas non plus que cet incendie est un simple accident, mais le mobile n’a rien à voir avec ce qu’il dit mais plutôt avec ceci je pense:

    https://www.lesalonbeige.fr/lincendie-de-notre-dame-va-t-il-profiter-aux-projets-delirants-de-transformation-de-la-cite/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.