« RAS-LE-BOL DE CES FAUX FRANÇAIS ! »

« Quand on aime et on célèbre un pays, on y reste et on y vit. Ras-le-bol de ces faux Français. »
L’auteur de ces propos n’est pas un « extrémiste » fou furieux.
Le Général Soubelet est au contraire un général de gendarmerie modéré.

Et il ne l’a pas écrit sous le coup de l’émotion des violences scandaleuses qui ont suivi la victoire de l’Algérie au foot et qui suivent systématiquement les matchs : dégradations, agressions, pillages…

Ce qu’il a dit, une immense majorité de Français le pensent.

Ils en ont ras-le-bol.

Ces « jeunes » et moins jeunes qui ne se sentent pas Français, qui crachent sur la France, qui paradent dans nos rues avec des drapeaux étrangers, qu’ont-ils vraiment de Français ?
Ne sont-ils pas que des Français de papier ?

S’ils sont fiers de leur pays d’origine, pourquoi ne relèvent-ils pas leurs manches et ne s’y rendent-ils pas pour participer à son développement ?

Les médias politiquement corrects parlent de « scènes de liesse » et d’« ambiance bon enfant » suivant les matchs de l’Algérie. Ils cachent volontairement la réalité des violences.

« Nique la France, vive l’Algérie ! »

« On est en train de pisser sur l’Arc de Triomphe ! »
« On a fait plus vite que les Allemands en 40, on a pris Paris en 3 heures ! »

Voilà ce qu’on entendait sur les Champs-Élysées le soir du 14 juillet. Quelques heures seulement après le traditionnel défilé militaire.

« La France ils nous ont colonisés, aujourd’hui c’est nous on les colonise ! » pouvait-on encore entendre à Paris le soir de la finale de cette compétition.

D’autres images rappellent les scènes d’intifada en Palestine. Mais elles sont tournées à Lyon.

À Tours, des racailles ont même cherché à hisser le drapeau algérien à la place du drapeau français.

Comment pourrait-on vivre durablement avec ces gens-là ?

Les Français ne s’y trompent pas. Quand on leur demande, ils disent clairement leur ras-le-bol de l’immigration massive et de ses conséquences.

• 75 % des Français estiment qu’il y a trop d’immigrés dans leur pays (CNCDH, 2014).
• 72 % pensent que l’immigration « est un processus inquiétant qui menace à terme notre mode de vie » (Ifop, 2017).
• 76 % souhaitent un référendum sur l’immigration (Ifop, 2018).
• Seulement 11 % des Français trouvent que l’immigration a un impact « positif » (Ipsos, 2016). 
Comment peut-on encore supporter ça ?
Pendant combien de temps encore les pouvoirs publics vont-ils faire comme si de rien n’était ?

Si ces faux Français ne restent en France que pour profiter du système d’aides sociales et de nos infrastructures, ils n’ont rien à y faire.

C’est pourquoi Damoclès lance ce soir une grande pétition pour mobiliser tous les Français qui aiment leur pays.

Et je vous invite à la signer dès maintenant en cliquant sur le bouton ci-dessous :

En signant cette pétition, vous exigez une réponse rapide de l’État qui fait actuellement l’autruche face à cette réalité des faux Français.

Et vous soutenez ces quatre mesures d’urgence :

  1. La suppression du regroupement familial.
  2. La déchéance de nationalité pour de nombreux délinquants.
  3. L’expulsion de tous les délinquants étrangers.
  4. La réforme du Code de la nationalité, avec notamment la suppression du droit du sol.

Il est urgent d’agir.
Signez la pétition et partagez-la avec un maximum de gens autour de vous !

Pour la France !
Samuel Lafont et l’équipe Damoclès

PS. À peine lancée, cette pétition prend déjà une belle ampleur, qui en dit long sur le ras-le-bol des Français !
Vous pouvez également soutenir cette opération de mobilisation en faisant un don, en cliquant sur le lien ci-dessous. Un immense merci pour votre action !

Source : Ras le bol de ces faux Français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.