Jésus n’est pas mort sur une croix

  • 4
    Partages

 

C’est l’un des symboles les plus évidents du catholicisme et un chercheur suédois affirme qu’il ne repose sur rien: Jésus serait mort crucifié sur le Golgotha. Les églises représentent systématiquement le supplice du Christ, la croix est ce que de nombreux catholiques portent autour du cou… Mais, selon Gunnar Samuelsson, de l’université de Gothenburg, en Suède, Jésus n’a pas pu mourir sur la croix, rapporte le Telegraph.

Continuer la lecture

Génération 1914 – commentaires

Sur cette page Wikipedia ci-dessous on constate que la doyenne de l’humanité est née le 5 mars 1898. Ce qui signifie que jusqu’au 1er octobre 1914,  il y a encore 16,5 ans maximum à attendre avant que n’apparaisse le doyen de la dernière génération qui aura alors 118 ans minimum en octobre 2032 (car né au plus tard le 1er octobre 1914).

D’autre part, à partir de cet article ici nous déduisons qu’Armageddon arrivera avant le printemps 2033 car selon ce qui est souligné en rouge dans Révélation 7v9:

« Après ces choses j’ai vu, et regardez ! une grande foule que personne ne pouvait compter, de toutes nations et tribus et peuples et langues, se tenant debout devant le trône et devant l’Agneau, vêtus de longues robes blanches ; et il y avait des palmes dans leurs mains. »

Continuer la lecture

Désolé, mais être gay, ça n’a vraiment rien de super

Le docteur Charles W. Socarides (1922-2005) était professeur de psychiatrie à l’Albert Einstein College of Medicine/Montefiore Medical Center de New York. Pendant plus de 40 ans, il a traité des centaines de gays et a aidé environ 33% d’entre eux à redevenir hétérosexuels.

Voici la deuxième partie « How America Went Gay » (« Comment l’Amérique est-elle devenue gay »), l’ouvrage de Charles Socarides publié en 1995. Ce psychiatre fut un des pionniers du traitement de l’homosexualité. Il explique ici les causes profondes de l’homosexualité qui est tout sauf normale.
Mes patients se retrouvaient piégés par une pulsion mystérieuse qui les poussait à désirer des relations sexuelles avec les autres hommes. Ils n’étaient pas libres. Ils n’étaient pas heureux. Et tout ce qu’ils voulaient, c’est voir si cela pouvait changer.

Continuer la lecture

Rasoir d’Ockham

C’est un principe de raisonnement,  appelé « principe de simplicité » ou de « parcimonie », utilisé abondamment dans les mathématiques.

Les mathématiciens énoncent que dans une explication ou construction logique, ou face à une réalité physique donnée et définie par l’ensemble de nos connaissances, l’hypothèse la plus simple faisant appel au moins d’entités possible doit être retenue, au détriment des autres qui ne donnent une explication équivalente qu’au prix d’une complexité plus grande et inutile.

Continuer la lecture