Quimper se revendique première ville européenne «zone de liberté pour les personnes LGBTQIA+»

Un spectateur tient un drapeau arc-en-ciel lors de la cérémonie d’ouverture de l’édition 2018 des Gay Games au Stade Jean-Bouin à Paris, le 4 août 2018 (image d’illustration).

Le Conseil municipal de la ville de Quimper a adopté un vœu faisant de cette ville bretonne la première ville d’Europe à se déclarer «zone de liberté pour les personnes LGBTQIA+». Cette décision suit une résolution du Parlement européen.

Le 1er avril, le Conseil municipal de la ville de Quimper (Finistère) a adopté un vœu à l’unanimité  faisant ainsi de la ville bretonne une «zone de liberté pour les personnes LGBTQIA+ (Lesbienne, Gay, Bi, Trans, Queer, Intersexe, Asexuel et tous les autres)», rapporte France 3.

Cette proposition a été soumise par le conseiller municipal, Karim Ghachem et la députée Annaïg Le Meur, tous deux issus de LREM, pour faire suite à une résolution du Parlement européen proclamant l’Union européenne première «zone de liberté» LGBTIQ+. Pour Karim Ghachem, il s’agissait avant tout de «donner du sens localement à cette décision européenne», a-t-il expliqué.

La décision européenne vise à contrecarrer les initiatives d’une centaine de collectivités locales en Pologne (environ un tiers de son territoire) qui ont proclamé depuis 2019 des «zones sans idéologie LGBT». Ces décisions ont conduit la Commission européenne à priver de subventions certaines de ces municipalités.

La commissaire européenne à l’Egalité, Helena Dalli, avait apporté son «soutien» à l’initiative débattue, soulignant que «dans plusieurs pays de l’UE, les personnes LGBTIQ sont confrontées à des attaques croissantes de la part de responsables politiques, religieux et autres figures publiques».

D’après France 3, d’autres villes bretonnes pourraient suivre l’exemple de Quimper comme Ploemeur (Morbihan), Vannes (Morbihan) et Briec (Finistère).

Source : https://francais.rt.com/france/85399-quimper-se-revendique-premiere-ville-zone-liberte-personnes-lgbtqia



Un commentaire pour “Quimper se revendique première ville européenne «zone de liberté pour les personnes LGBTQIA+»”

  1. En bref, une ville de tantouzes. Avant, c’était peuplé de petits bourgeois mesquins et hautains (Pas tous, heureusement. J’y ai gardé de tres bons amis). Je voie qu’à présent ils ont votés pour les traîtres immigrassionistes LREM.
    Donc, depuis mon départ, ils ne se sont pas améliorés.
    Pauvre Bretagne ! Bientôt sans vrais Bretons !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.