Traité d’Aix-La-Chapelle: la France deviendra à terme une province germanique

Madame, Monsieur

Macron et Angela Merckel signent ce 22 janvier 2019 un traité  « sur la coopération et l’intégration franco-allemandes, dit nouveau traité de l’Elysée, en référence à celui passé en 1963 entre le général de Gaulle et Adenauer.  La signature a lieu à Aix La Chapelle, sans doute dans la salle du couronnement de Charlemagne…!!!

Contrairement à ce qui se dit, ce traité entre la France et l’Allemagne interroge et inquiète.

D’abord ce texte a une histoire curieuse pour un traité entre deux grandes nations…

Son  contenu n’a été révélé qu’il y a une dizaine de jours et, bizarrement, il n’est pas le texte de la résolution votée  il y a un an, le matin au Bundestag et l’après midi, à l’Assemblée nationale. De plus, personne n’avait noté à ce jour là ( 22 janvier 2018), sauf la Canard enchaîné une anomalie. Bien qu’il se soit affirmé que les deux assemblées réunies le même jour aient voté le même texte, en réalité il manquait au texte français, la seconde partie :  l’Accord parlementaire franco-allemand sur la coopération entre les deux assemblées. Sans doute pour ne pas éveiller l’attention des citoyens et des parlementaires français.

Autre curiosité : Le texte définitif a d’abord été rédigé en allemand, puis a été traduit en français. Tout cela dans le plus grand silence. Les députés comme tous les citoyens  l’ont découvert il y a quelques jours…La démocratie ne s’exerce plus face aux traités?….C’est l’usage d’après Juncker.

Quand on dit que la France a perdu sa souveraineté, ce n’est pas le nouveau traité de l’Elysée qui risque d’apporter la moindre respiration d’autonomie ou d’indépendance et qui permettrait de redonner à la France les moyens de sa potentialité et de sa politique. Bien au contraire, ce nouveau traité, en l’état actuel de la France sciemment affaiblie  par tous les gouvernements depuis 40 ou 50 ans, car appliquant servilement les volontés anglo saxonnes, constitue un nouveau coup porté à notre Nation!

En tout cas une tentative, car Macron et Merckel sont sur des sièges éjectables et la ratification est loin d’être acquise.

Car à force de faire converger, se rapprocher, coopérer, mutualiser…on est en droit de se demander si Macron n’a pas donné à l’Allemagne les clés de la maison France?

Développer l’amitié entre les peuples reste un principe louable mais doit-on pour autant  :

– livrer à l’Allemagne et notre défense nucléaire et notre place de membre permanent au conseil de sécurité à l’ONU? ( le traité écrit « une priorité« )

– constituer le Conseil franco allemand de défense et de sécurité? incluant la sécurité intérieure?

– s’engager à renforcer la capacité d’action de l’Europe et renforcer l’OTAN?

– consolider la base industrielle et technologique de défense avec une approche commune en matière d’exportation d’armements?

– étendre la coopération entre les ministères des affaires étrangères et les missions diplomatiques?

– rapprocher les cultures, les systèmes éducatifs, les langues…?

– faire des zones frontalières ( euro districts et euro régions) des espaces avec des compétences appropriés et avec disparition des frontières?

Donc des parties de notre territoire qui n’appliqueraient plus la loi de la République française. La fédéralisation de la France a démarré depuis longtemps et surtout à partir de la loi NOTRe (2015) sous Hollande.

« Comme c’est curieux, comme c’est bizarre et quelle coïncidence ».

Ce traité entend faire « converger les économies et leurs modèles sociaux »,  rapprocher les deux assemblées Bundestag et Assemblée nationale avec des projets de coopération de ministres franco allemands…qu’avons -nous en commun

Ce traité ré-affirme « l’engagement de l’Union européenne en faveur d’un marche mondial ouvert »…comme si les Français n’avaient pas déjà  refusé ce dogme inscrit dans le TCE ( 2005).

Voilà pour l’essentiel contenu dans ce traité qui devrait être ratifié…par l’Assemblée nationale ou par référendum. Il faudra l’exiger! Des pétitions circulent déjà!

Ce sont les Français qui doivent définir leur politique, leur politique étrangère et militaire sans aucune ingérence de quelque ordre. 

Le couple franco-allemand est un leurre…c’est un couple allemand/allemand avec ses déviances. Un tandem pour la paix mais qui se taille la part du lion en matière militaire.

« Comme c’est curieux, comme c’est bizarre et quelle coïncidence ».

Quant à l’Alsace et aux euro régions, et pour bien comprendre la nature de ce traité, il suffit de regarder la carte de l’Allemagne et des euro régions qui réalisent tout autour d’elle des espaces gagnés sur le territoire voisin.  Désir d’espace! l’espace vital de la Germanie. Besoin de main d’oeuvre et de conquête. L’Alsace n’a pas besoin du traité de l’Elysée pour passer au Bade Wurtenberg. L’euro district Strasbourg Ortenau est en place depuis 2010. http://www.eurodistrict.eu/fr/actualites/trait%C3%A9-daix-la-chapelle-2019

En 2013, déjà Sarkozy avait essayé de redonner l’Alsace à l’Allemagne mais il s’y était cassé le nez car les Alsaciens avaient refusé la fusion des deux départements. Cela dit,  on avait bien caché aux autochtones le véritable projet : la vocation de l’Alsace dans la tradition rhénane du Rhin supérieur... Mais Hollande a persévéré…la loi Notre a offert des opportunités.  Et le gouvernement Macron s’y est employé dès son arrivée au pouvoir. Le projet est presque au stade terminal. Il s’appelle l‘Alsace en commun. Aux dernières nouvelles, il est prévu que les petits enfants alsaciens apprennent l’allemand dès le cours préparatoire avec des professeurs allemands natifs. De l’autre côté, en Allemagne il existe quelques écoles bilingues….L’Alsace n’est plus à vendre, elle est déjà soldée. Vous trouverez prochainement un dossier sur ce sujet sur notre site.

Attention si  ce nouveau  traité est ratifié, la France sera devenue une province germanique parfaitement dépendante. Plus d’économie, plus de défense, plus de diplomatie…?

Souvenons-nous de cette phrase d’un syndicaliste qui s’adapte bien  ici à la question européenne et de la souveraineté de la France : « Il est encore temps, mais il est tout juste temps de rendre impossible ce qui est inacceptable« .

Conclusion : La balkanisation du territoire de la République, la  braderie organisée de nos grandes industries, notamment au profit de l’Allemagne ou des EUA ont affaibli gravement notre pays. Et c’est dans cette configuration extravagante que Macron « souhaite remonter » la France en la mettant sous tutelle allemande???

Vous l’aurez compris : le traité d’Aix la Chapelle est fort éloigné du traité de l’Elysée signé en 1963, c’est exactement son contraire. 

Le texte du traité signé à Aix La Chapelle :https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2019/01/08/signature-nouveau-traite-franco-allemand-aix-la-chapelle

Cordialement

Danielle G

www.rassemblement-du-peuple-souverain.com

rps.fiers@gmail.com



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.