Le nombre de morts s’élève… mais pas à cause du Covid !

Commentaire : Article original paru dans le journal anglais Metro.

LES VICTIMES DU DIABÈTE ONT AUGMENTÉ DE 86% EN SIX MOIS SEULEMENT

  • LE CANCER DE LA PROSTATE A AUGMENTÉ DE 53%
  • LA MALADIE DE PARKINSON A AUGMENTÉ DE 79%
  • LE CANCER DU SEIN A AUGMENTÉ DE 47%
  • LE CANCER DES INTESTINS A AUGMENTÉ DE 46%

Le nombre de personnes qui meurent à domicile de maladies autres que le Covid-19 a explosé depuis le confinement.

Les chiffres de l’Office des statistiques nationales pour la période de mars à septembre révèlent que près de 1.000 décès sont enregistrés chaque semaine, soit 26.000 de plus qu’à la même période l’année dernière.

Parmi les principales causes de décès figurent le diabète (+ 86 %), la maladie de Parkinson (79 %), le cancer de la prostate (53 %), le cancer du sein (47 %) et le cancer de l’intestin (46 %). Le nombre de décès chez les femmes atteintes de démence a augmenté de 75 %. Le professeur Karol Sikora, directeur du centre de soins contre le cancer Rutherford Health, a déclaré qu’il était temps de poser « des questions difficiles pour éviter encore plus de décès inutiles ». L’éminent oncologue a ajouté : « Le Covid-19 tue… mais le confinement aussi ».

Fiona Carragher, de la Société Alzheimer et ancienne directrice scientifique adjointe du NHS en Angleterre, a blâmé les « terribles effets secondaires du confinement ». Elle a ajouté : « L’isolement, la peur et la suspension des services de santé et d’aide sociale ont contribué à l’augmentation catastrophique du nombre de décès de personnes atteintes de démence. Nous l’avons vu dans les maisons de soins et nous en voyons maintenant l’impact dans la communauté ».

80 autres décès dus à des coronavirus ont été enregistrés hier, ainsi que 18 804 nouveaux cas – contre 1 982 dimanche.

Les chiffres de l’ONS révèlent qu’il y a eu 27 millions de consultations médicales de moins entre mars et août qu’à la même période l’année dernière.

Le Covid-19 est désormais la septième cause de décès à domicile pour les hommes, et la onzième pour les femmes. Quatre-vingt pour cent des décès concernent des personnes de plus de 70 ans, et les maladies cardiaques sont la principale cause de mortalité, avec 12 029 décès au cours de cette période, soit 2 343 de plus que la normale.

La plupart de ces décès auraient normalement dû se produire à l’hôpital, et les gens ont été soit réticents à y aller, soit découragés de s’y rendre, soit les services ont été perturbés », a déclaré le professeur David Spiegelhalter, de l’université de Cambridge. On ne sait pas combien de ces vies auraient pu être prolongées si elles étaient allées à l’hôpital ».

Cancer Research UK a calculé que 350.000 orientations de patients vers des spécialistes ont été manquées depuis le mois de mars. Et les organisations caritatives ont averti que des milliers de personnes en phase terminale sont privées de soins.

L’accès à des soins de fin de vie de haute qualité est crucial », a déclaré Adrienne Betteley, du Macmillan Cancer Support.

Malheureusement, nous constatons une demande sans précédent de soins de fin de vie dans les maisons privées, alors que les équipes sont déjà débordées.

Mike Brookes, 78 ans, de Rochdale, a été diagnostiqué avec la maladie d’Alzheimer pendant le confinement et a besoin d’une chirurgie cardiaque. Il s’est énormément détérioré au cours de cette période », a déclaré sa femme Liz, qui est également sa soignante. Bien qu’ils disent qu’il n’y a pas de coronavirus à l’hôpital, comment pouvez-vous en être sûr ?

Pendant ce temps, les derniers chiffres du gouvernement montrent qu’il y avait 5.402 patients atteints de Covid-19 à l’hôpital en Angleterre lundi, tandis que 528 étaient dans des lits de ventilation, contre 42 sept jours plus tôt.

Source : https://fr.sott.net/article/36201-Le-nombre-de-mortss-eleve-mais-pas-a-cause-du-Covid



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.