Thaïlande : Une adolescente discriminée à cause de sa foi en Jésus

Thaïlande : Une adolescente discriminée à cause de sa foi en Jésus refuse de le renier

Parce qu’elle a accepté de suivre Jésus à l’orphelinat Avoda et refuse de suivre certains rituels hindous dans sa classe, Kaijeh, seize ans, une réfugiée birmane est régulièrement discriminée et punie dans sa classe. Elle continue cependant à garder la foi.

«J’appartiens à une famille de réfugiés birmans et bouddhistes. J’ai trouvé la foi en Jésus à l’orphelinat Avoda», raconte Kaijeh, seize ans, au chef de projets de l’AÉM pour l’Asie du Sud-Est. «C’est pourquoi au début j’ai été battue par mes parents. Néanmoins cela a renforcé ma foi, car j’ai lu dans la Bible que les gens sont persécutés à cause de Jésus.»

«Chaque jour, il y a des rituels bouddhistes auxquels je ne souhaite pas participer. Ma classe me traite donc souvent comme une lépreuse et m’intimide. Certains professeurs font pression sur moi pour que je participe aux rituels. Parce que je résiste, j’ai de mauvaises notes ou je dois nettoyer en guise de punition. Cela dure depuis quelques années maintenant», soupire Kaijeh.

«À l’orphelinat, j’ai entendu un jour le dicton selon lequel seuls les poissons morts nagent avec le courant. Toutefois je veux être un poisson vivant. Les professeurs à l’école me traitent d’entêtée. Je leur explique que je suis le Seigneur Jésus paisiblement et que je fais toujours mes devoirs. En général, je ne parle pas de l’adversité à mes parents, parce que je veux apprendre à marcher sur le chemin, seule avec Jésus.»

Source



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.