Terrorisme, la France désarmée de Macron – Le Samedi Politique avec Xavier Raufer

En moins d’un mois, la France a subi trois nouveaux attentats islamistes.

Le 3 octobre dernier, un Pakistanais s’attaquait à deux journalistes devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, alors même que le procès des attentats de janvier 2015, dans ces mêmes bureaux, et à l’hyper cacher de Vincennes, se tient devant la Cour d’assises spéciale du Tribunal de Paris.

Le 16 octobre, c’est Samuel Paty, un professeur d’histoire-géographie, qui est sauvagement assassiné puis décapité par un Tchétchène. La victime avait montré les caricatures de Mahomet pendant un cours. S’en étaient ensuite suivies des menaces sur les réseaux sociaux de la part de parents d’élèves, jusqu’à ce que l’affaire arrive aux oreilles d’Abdoulakh Anzorov, qui décida ainsi de se « venger » de ce blasphème.

Le 29 octobre, c’est un clandestin Tunisien, Brahim Aouissaoui, récemment débarqué en Europe par l’île de Lampedusa en Italie qui frappe à Nice, dans la basilique Notre-Dame. Il y tue trois personnes, dont deux femmes. Une des victimes a été retrouvée décapitée.

Pourquoi la France est-elle devenue la cible privilégiée des islamistes ? Emmanuel Macron a-t-il raison de brandir le droit au blasphème ? Quel rôle tient le président turc, Recep Tayyip Erdogan, dans cette atmosphère terroriste ? Peut-on véritablement se protéger de ce type d’attaques ?

Le criminologue Xavier Raufer, répond à toutes ces questions avec précision dans cette émission.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.