Projet BRAIN : Obama veut manipuler les cerveaux des Américains

Projet-BRAIN-Obama-manipuler-cerveaux-Américains-e1443455442594

Un reportage diffusé par CNN le 24 septembre dernier énumère les différents projets de la Maison Blanche pour pousser les Américains à agir « mieux », c’est-à-dire conformément aux souhaits du gouvernement américain. C’est clair désormais : le président Obama veut manipuler les cerveaux pour rendre les Américains plus heureux et en meilleure santé. Au bout du chemin, le bonheur. Mais sans liberté. C’est le rêve à la racine de toute utopie totalitaire : faire le bonheur des hommes malgré eux… L’émission de CNN détaille ainsi certains éléments du programme BRAIN de cartographie du cerveau qui visent à trouver des moyens de le « stimuler » pour éviter perte de mémoire et stress, en relevant sa cartographie au moyen de puces implantées.


 En 2013, le président Obama lance le projet BRAIN, pour cartographier les cerveaux des Américains
C’est en 2013, que le président américain a lancé ce projet à 100 millions de dollars. BRAIN devait « révolutionner notre compréhension de l’esprit humain ». Le programme est développé par l’Institut national de la Santé, l’Agence pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA) et la Fondation nationale des Sciences.

Le président avait alors expliqué : « Imaginez qu’aucune famille ne se sente impuissante parce qu’une personne aimée disparaît derrière le masque de Parkinson ou lutte contre l’épilepsie. Imaginez que nous puissions supprimer les lésions cérébrales traumatiques de nos vétérans qui rentrent à la maison. Imaginez que quelqu’un puisse jouer du piano ou au baseball aussi bien qu’un autre avec une prothèse, parce que le membre artificiel est directement relié au cerveau et contrôlé directement par ce qui s’y passe. Et si les ordinateurs pouvaient répondre à nos pensées ; et si l’on abattait les barrières linguistiques ? Ou si des millions d’Américains trouvaient soudainement de nouveaux emplois dans ces domaines – des emplois que nous n’avons même pas imaginé en rêve – parce que nous avons investi dans ce projet. »

Le projet BRAIN envisage de manipuler les cerveaux

Sauver, guérir, soigner : le projet est louable, bien entendu. Mais Barack Obama a « oublié » de préciser la méthode qui allait être employée pour y parvenir, et quelques-uns des objectifs moins avouables.

Le DARPA le fait sur son site internet : « Mieux comprendre le cerveau humain soutient notre sécurité nationale », affirme l’organisme. Pour ce faire, le DARPA examine donc attentivement les signaux électriques envoyés par le cerveau ainsi que la dynamique biomoléculaire de ce dernier. Mais en cartographiant le cerveau, l’organisme tente aussi d’établir un plan pour manipuler la carte obtenue, le tout au nom de la « sécurité nationale ».

Un jour, le DARPA saura sans doute déceler les cerveaux qui menacent la sécurité nationale, et convoquer leurs propriétaires afin d’assainir les parties de cerveau « malades ».

D’autres projets veulent encourager les Américains à se rendre dépendants de l’Etat fédéral

Dès 2014, le Pentagone a ainsi annoncé un projet d’implantation de puces munies de capteurs chez les soldats souffrant de stress post-traumatique, afin de cartographier le cerveau des soldats atteints. Demain, en fera-t-on autant aux « racistes » ? Aux opposants au « mariage » homosexuel ?

D’autres projets consistent à trouver les moyens psychologiques pour encourager les Américains à obtenir les différentes aides auxquelles ils ont droit… ou pour les inciter à payer les sommes qu’ils doivent à l’Etat. Big Brother sort toujours gagnant.

Béatrice Romée

Source : http://reinformation.tv/projet-brain-obama-manipuler-cerveaux-americains-romee-43077-2/



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.