L’examinateur du permis de conduire bientôt remplacé par une IA ?

Microsoft Logiciel Conduite 2Et si un jour, l’examinateur humain du permis de conduire était remplacé par un dispositif doté d’une intelligence artificielle ? Ce projet existe bel et bien et est en cours de développement par le géant Microsoft.

Un examinateur virtuel

Depuis toujours, l’examen du permis se déroule avec un examinateur aussi humain que son candidat. Et si cela était amené à changer ? Comme l’atteste Microsoft Research, le géant teste actuellement en Inde un projet baptisé HAMS pour Harnessing AutoMobiles for Safety. Autrement dit, il est question d’une application capable de gérer une épreuve de conduite sans aucune assistance humaine.

Le dispositif prend la forme d’un smartphone fixé au pare-brise. La caméra frontale de l’appareil observe la route tandis que l’autre observe le candidat. Doté d’une intelligence artificielle, HAMS est également relié à divers capteurs placés à plusieurs endroits du véhicule comme les freins et l’accélérateur. L’application vérifie le comportement du candidat et peut même jusqu’à contrôler si celui-ci vérifie bien ses rétroviseurs et jette un œil aux angles morts !

Microsoft Logiciel Conduite
Ce projet signé Microsoft utilise une IA comme examinateur de l’examen de conduite.
Crédits : capture YouTube / Microsoft Research

Un test validé par l’humain

Que les instructeurs du Code de la route se rassurent, le système aura toujours besoin d’eux. En effet, l’humain restera indispensable afin de valider la décision finale après le déroulement de l’examen. Leur mission sera donc d’analyser les données stockées par l’application sur le smartphone afin de statuer sur l’épreuve.

Toutefois, son utilisation pourrait aussi s’étendre à la surveillance numérique. Comme l’explique Digital Trends dans un article du 30 octobre 2019, certaines personnes auraient suggéré que HAMS pourrait surveiller les personnes déjà sanctionnées pour alcoolémie au volant. Il s’agirait alors d’une sanction à l’encontre des contrevenants qui auraient pris le volant après avoir bu.

Cette innovation en rappelle une autre utilisant cette fois la reconnaissance faciale. Appliquée en Russie par la société locale Yandex.taxi, elle permet de prévenir la fatigue au volant (ou l’ivresse) et ainsi limiter les accidents de la route. L’application HAMS actuellement testée en Inde devrait bientôt l’être aux États-Unis. Selon Microsoft, ce système pourrait également servir dans des zones où les instructeurs sont assez peu présents.

Voici la vidéo de présentation du projet (en anglais) :

Source : https://sciencepost.fr/lexaminateur-du-permis-de-conduire-bientot-remplace-par-une-ia/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.