Folie gauchiste : exemple avec le langage du planning familial qui ne veut plus parler de « femmes »

Cette institution féministe et avorteuse, qui prétendait défendre le « droit des femmes » ne veut désormais plus prononcer leur nom. La gauche est une maladie mentale, qui ira toujours plus loin tant qu’elle n’est pas arrêtée et refoulée.

Source : http://www.contre-info.com/folie-gauchiste-exemple-avec-le-langage-du-planning-familial-qui-ne-veut-plus-parler-de-femmes



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.