80 km/h : Et maintenant, des mesures d’intimidation !

Anti 80 Km Heure Yonne 3725645Chère Madame, cher Monsieur,

C’est une bataille cruciale qui est en train de se jouer contre la mesure imposée par E. Philippe il y a 18 mois.

Et seule votre action, aujourd’hui même, pourra réussir à déjouer les manœuvres du gouvernement pour imposer définitivement sa mesure absurde d’abaissement de la limitation à 80 km/h.

Voici pourquoi :

C’est comme dans Astérix.

Toute la Gaule est vaincue… sauf certains départements courageux comme la Corrèze, qui résistent contre vents et marée au diktat du 80 km/h.

En Corrèze, pas question de céder aux « recommandations » du CNSR (le comité utilisé par le gouvernement pour donner une apparence scientifique aux mesures arbitraires qu’il impose aux Français) pour avoir le droit de repasser une route à 90 à km/h…

… et qui sont tellement délirantes qu’elles sont quasi impossibles à respecter.

Tenez-vous bien. Pour avoir l’aval de la préfecture, il faut : Un tronçon d’au moins 10 km de long / Pas d’intersection / Pas d’arrêt de transport en commun / Pas d’habitation / Pas de croisement avec un chemin de randonnée / pas de passage d’engins agricoles.

Et cela ne suffit toujours pas : Il faut installer des séparateurs centraux pour empêcher de doubler sur des kilomètres et des kilomètres + aménager des « zones de récupération » et des « zones de sécurité » de 2 à 4 mètres de large + mettre en œuvre « un système de contrôle automatisé » – des radars, donc –  histoire de racketter encore plus les conducteurs !

Ça fait envie, non ?

Ce qui explique que seuls 2% des routes sont supposées repasser à 90, pour le moment.

Mais partant du principe qu’une recommandation n’est pas une obligation, les élus de Corrèze ont décidé de passer outre et de repasser presque la totalité de leurs routes à 90 km/h à partir du 1er février. Enfin, pas toutes puisque, de toute façon, le gouvernement a interdit de repasser le moindre kilomètre de route nationale à 90 km/h ! Ubuesque.

Crime de lèse E. Philippe !!!

Une circulaire est partie dans toutes les préfectures, qui n’est rien d’autre qu’une intimidation pour dissuader les autres départements d’en faire autant …

… insinuant qu’en cas de morts sur des routes repassées à 90, les élus locaux en porteraient la pseudo-responsabilité morale.

Faire pression sur des élus locaux pour les empêcher d’appliquer la loi, c’est inqualifiable.

Et quel mépris pour les centaines de milliers de citoyens qui se sont mobilisés durant des mois !

Ils sèment la peur chez les élus et comptent sur notre lassitude, sur notre renoncement, pour faire taire toute opposition.

C’est pourquoi, aujourd’hui, il est essentiel de leur montrer que, plus que jamais, c’est Non pour le 80 km/h !

Vous qui faites partie des conducteurs libres et responsables qui veulent se débarrasser de cette mascarade de sécurité routière qui confond lenteur et sécurité, s’il vous plaît, exprimez à la fois notre soutien aux élus locaux courageux qui tiennent tête au gouvernement, et votre résistance persistante au 80 km/h :

Signez la Doléance anti-80 km/h !

Faut-il le rappeler ? Cette limitation de vitesse est tellement ridiculement basse, que le gouvernement n’a pas osé l’abaisser d’un cran supplémentaire pour les jeunes conducteurs, inexpérimentés, ni par temps de pluie, où les routes sont glissantes.

C’est le 80 pour tous ! Même quand on est un conducteur expérimenté sur une route parfaitement sèche.

Pour mémoire toujours, l’Angleterre est championne de sécurité routière avec des routes secondaires limitées à … près de 100 km/h.

Les Français méritent quand même mieux que cet acharnement destiné à ne pas faire perdre la face au Premier ministre, qui avait dû lâcher du lest après des mois et des mois de contestation des conducteurs et des élus, dans la France entière…

Nous sommes à quelques semaines de la fin de la prétendue expérimentation du 80, mais aussi à quelques mois de la Présidentielle. C’est le moment ou jamais de créer une gigantesque vague de protestation pour crier notre colère à Emmanuel Macron devant les manipulations odieuses de son gouvernement pour empêcher des élus locaux et les conducteurs de mettre fin au 80 km/h.

Alors, signez vite votre Doléance anti-80 km/h, pour dire au Président de la République que, plus que jamais, le 80 km/h, c’est non !

JE SIGNE LA DOLÉANCE ANTI-80 KM/H AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

https://mobilisezvous.liguedesconducteurs.org/doleance-anti-80-kmh/

Et après, je compte sur vous pour mobiliser vos amis et contacts. Certains sûrement ont déjà renoncé. Sans votre aide, ce sera très difficile de les mobiliser.

S’il vous plaît, transférez-leur cet email pour leur faire découvrir les agissements honteux du gouvernement et les rallier de nouveau au combat.

Il faut qu’au fil des semaines, nous arrivions à aligner des dizaines puis des centaines de milliers de signatures à la Doléance anti-80.

Comme vous, ils doivent refuser de se laisser imposer une mesure ringarde qui fait perdre un  temps précieux à tous les Français qui ont besoin de leur voiture pour leurs déplacements…

… fondée sur une formule mathématique (1% de vitesse en moins, c’est 4% d’accidents mortels en moins) éculée, établie il y a 40 ans en Suède,…

… mesure sans effet positif sur la sécurité (mortalité routière stable entre le 1er semestre 2018 et le 1er semestre 2019 et stable encore en 2019 (-0,3%) après une année entière à 80),…

… avec pour seul résultat jusqu’à 3 fois plus de PV sur les routes à 80 !

Après avoir signé votre doléance anti-80 km/h, vous pourrez vous inscrire pour recevoir votre vignette « Non au 80 km/h » à coller sur votre vitre arrière, pour symboliser notre résistance à cette mesure absurde et pénalisante.

Et vous aurez la possibilité de faire un don à la Ligue de Défense des Conducteurs.

Il n’y a aucune obligation. Mais nous devons avoir les moyens d’informer des millions de Français des manœuvres honteuses du gouvernement et de créer une gigantesque vague de colère pour obtenir le retrait total du 80 km/h.

Et ces moyens financiers nécessaires, il n’y a que vous et tous les conducteurs choqués et pénalisés par cette mascarade de sécurité routière, qui pouvez nous les apporter.

Rien que pour imprimer et expédier des centaines de milliers de vignettes « Non au 80 km/h », et les voir collées à l’arrière des voitures, partout en France, en signe de résistance, cela demande déjà des dizaines de milliers d’euros, que je ne pourrai pas réunir sans votre aide.

Sachez qu’avec 100 €, nous pouvons financer 6 000 envois de notre Doléance anti-80 km/h à Emmanuel Macron, et permettre à autant de Français d’exprimer leur colère. Avec 50 €, ce sont toutes les voitures d’une grande artère qui arboreront symboliquement leur vignette « Non au 80 km/h ». Et ne serait-ce que 10, 20 ou 30 € représentent déjà une aide déterminante.

Il nous reste 5 mois pour agir, avant que l’abaissement à 80 km/h devienne définitif.

C’est maintenant ou jamais que nous devons agir pour faire connaître et dénoncer les manœuvres honteuses du gouvernement pour intimider les élus locaux, clamer notre colère au Président et lui redire que, NON, nous ne voulons toujours pas de cet abaissement à 80 km/h stupide et inefficace, et que nous exigeons à la place de réelles mesures de sécurité routière intelligentes, justes et efficaces.

Pour tout cela, je ne peux rien sans vous.

Alors, cliquez vite sur le bouton ci-dessous pour signer votre Doléance anti-80 km/h à Emmanuel Macron lui signifiant votre refus de cette politique méprisante, inutile et rétrograde, et amplifier la protestation.

Et après, inscrivez-vous pour recevoir votre vignette « Non au 80 km/h », avec s’il vous plaît, votre meilleur don possible pour aider l’association à informer un maximum de Français des manœuvres du gouvernement pour enterrer le 90, pour exiger et obtenir un vrai retrait du  80 km/h !

JE SIGNE MA DOLÉANCE ANTI-80 KM/H À EMMANUEL MACRON

Merci pour tout ce que vous pourrez faire pour débarrasser les Français de cette mesure ringarde et obtenir à la place une politique de sécurité routière digne de ce nom.

Très cordialement,

Nathalie Troussard
Secrétaire générale

Source : https://www.liguedesconducteurs.org/non_a_la_baisse_des_limitations_de_vitesse/



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.