Trump a mis en échec Big Pharma

Le gouvernement américain a perdu un procès historique sur les vaccins !

Cette victoire est due à Robert F. Kennedy Jr, avocat spécialisé dans les dommages causés par les vaccins, à Del Bigtree, producteur du documentaire sur les vaccins supprimés, “VAXXED”, et à l’Informed Consent Action Network (ICAN).

https://olis.leg.state.or.us/https://olis.leg.state.or.us/

Ils ont exigé les documents gouvernementaux pertinents prouvant que tous les vaccins approuvés par le gouvernement fédéral avaient été testés pour leur qualité au cours des 32 dernières années – et il n’y en avait AUCUN ! Zéro, zilch, nada !

Voici les énormes implications juridiques et pratiques de cette victoire pour le peuple américain :

Cela signifie que le ministère américain de la santé et des services sociaux et tous les fabricants de vaccins ont trompé le peuple américain pendant plus de 30 ans sur l’efficacité et la sécurité des vaccins ; cela pourrait en fin de compte signifier que l’existence durable – au moins sous leur forme actuelle – de cinq agences de “santé” américaines est maintenant remise en question : le CDC, la FDA, l’IOM, le NIH et la partie “santé” du DHHS lui-même !

Cela pourrait également menacer l’existence des commissions médicales d’État et des guildes médicales exclusives comme l’AMA.
Cela signifie que les fabricants de vaccins ont été frauduleusement exemptés de ce que tous les autres fabricants de médicaments pharmaceutiques ont été obligés de faire concernant la re-certification semestrielle de la qualité et de l’efficacité – ce qui signifie que leurs vaccins n’ont jamais été testés pour la qualité et n’ont pas eu de sécurité ou d’efficacité prouvées depuis plus de 30 ans.

Ce cas peut maintenant être légalement cité par tous les parents frauduleusement mandatés par un gouvernement, une organisation ou une réglementation pour qu’ils vaccinent leurs enfants pour l’école ou toute autre activité afin d’arrêter la vaccination forcée de leurs enfants.
Ce cas peut maintenant être légalement cité par tous les employés mandatés par leur employeur pour se faire vacciner afin de conserver leur emploi.
Ce cas peut maintenant être légalement cité par tous ceux qui demandent une indemnisation pour un préjudice causé par un vaccin.

L’avenir de la médecine allopathique sous sa forme actuelle est maintenant remis en question, ainsi que le cartel pharmaceutique mondial, puisque la quasi-totalité des médicaments que les praticiens allopathiques prescrivent proviennent de sociétés pharmaceutiques qui ont également commis des fraudes et des préjudices liés aux vaccins.

RESPONSABILITÉ : Tous les fonctionnaires qui ont adopté des lois légalisant la fraude aux vaccins au niveau de l’État, national ou international, ou qui ont aidé et encouragé de quelque autre manière cette fraude aux vaccins peuvent désormais être accusés de fraude aux vaccins, de malversation criminelle et, dans certains cas, de crimes de guerre en vertu du code de Nuremberg.

Judy Byington
Dinar Chronicles

Source : https://lumieresurgaia.com/le-gouvernement-americain-a-perdu-un-proces-historique-sur-les-vaccins/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.