Le temps de se défendre est arrivé

Conversation du lundi #46

Dans cette conversation du lundi du 13 juillet 2020, je vous présente brièvement les fondements de la défense civile non-violente appliquée à des situations où nous reconnaissons que la MMPM (minuscule minorité de psychopathes milliardaires) et ses complices (gouvernements, instances de santé publique, médias mainstream, etc.) nous ont déclaré une guerre sans merci.

L’idée principale est de ne plus déléguer notre pouvoir aux seuls avocats ou aux seuls élus politiques pour défendre nos droits et libertés fondamentaux. L’idée est de nous engager dans une démarche de défense civile non-violente faisant appel à des actes de sabotage, des actes de contre-propagande, des actes de désobéissance et des stratégies d’alliance avec ceux qui exécutent les ordres sans oser bouger…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.