Lyon : tentative d’agression dans un lycée contre une adolescente amoureuse d’un non-musulman

Mercredi 2 juin, en plein jour, plusieurs personnes ont tenté de pénétrer dans un lycée de Lyon où se trouvait une jeune fille. Leur but : intimider l’adolescente car elle était amoureuse d’un non-musulman.

Ce mercredi, un petit groupe de personnes a tenté de s’introduire dans le lycée de la Martinière-Diderot à Lyon, pour intimider une adolescente, musulmane, qui entretiendrait une relation avec un garçon qui n’appartient pas à sa religion. Les familles des deux lycéens n’y voient aucun problème ; cependant, des proches de la jeune fille n’étaient visiblement pas de cet avis, a rapporté CNews.

C’est ainsi qu’une « expédition punitive » a eu lieu pour l’intimider. Depuis, des renforts de sécurité ont été déployés dans le lycée, dont quatre vigiles. Quant à l’adolescente, elle a porté plainte et a été placée en lieu sûr.

Entre-temps, la famille de la jeune fille aurait également été harcelée, a rapporté Valeurs actuelles.

Pour Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, les choses ne peuvent plus continuer ainsi : « Ce qui se passe là est extrêmement grave. On a affaire à des manœuvres d’intimidation qui sont portées par des groupuscules, animés par la volonté d’imposer leur clé de lecture islamiste à notre société et dans un cas de figure qu’on ne peut pas laisser passer. »

« Il est absolument déterminant que ce ne soit pas ces gens-là qui l’emportent. Il faut qu’on soit clair et que le message qui passe est qu’ils n’ont pas leur place ici. On comprend bien ce qui est à l’œuvre, et que l’objectif est d’exercer des pressions sur une femme pour porter atteinte sur ses choix. C’est absolument inacceptable », a-t-il dénoncé.

Source : https://fr.theepochtimes.com/lyon-tentative-dagression-lycee-contre-adolescente-amoureuse-dun-non-musulman-1761014.html



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.