Londres renonce au passeport sanitaire

Alors que la France ainsi que sa voisine l’Italie, pays tout deux gérés par des banquiers, s’enfoncent dans la tyrannie sanitaire et des restrictions flagrantes de libertés fondamentales, un signal fort en faveur des opposants au passe sanitaire arrive d’outre-Manche : Londres vient de renoncer officiellement au passeport vaccinal.

« Je n’ai jamais aimé l’idée de dire aux gens que vous devez montrer vos papiers ou quelque chose pour faire ce qui n’est qu’une activité quotidienne, a expliqué Sajid Javid, ministre de la santé britannique, dimanche devant les journalistes de la BBC. Mais nous avons eu raison de bien l’examiner. Nous l’avons examiné correctement et, bien que nous devions le garder en réserve en tant qu’option potentielle, je suis heureux de dire que nous n’irons pas de l’avant avec les plans de passeports vaccinaux. Il ne sera donc pas nécessaire de prouver sa vaccination pour entrer dans les discothèques et autres lieux fréquentés par le public, en Angleterre. »

Le ministre a également jugé efficaces les programmes de vaccination, de dépistage et de surveillance du gouvernement britannique, de même que les nouveaux traitements contre le covid-19.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson présentera mardi le plan pour affronter la prochaine période hivernale, a encore précisé le ministre de la Santé Sajid Javid. « Maintenant que nous entrons dans l’automne et l’hiver […], le Premier ministre exposera cette semaine nos plans pour gérer le covid au cours des prochains mois », a-t-il déclaré à Sky News.

Alors que Londres s’est arrogé en mars 2020 une série de pouvoirs d’urgence incluant des mesures pour fermer les entreprises, Boris Johnson a clairement indiqué qu’il mettrait un terme à certains d’entre eux : « Ces temps extraordinaires ont nécessité des mesures nécessaires mais intrusives. Mais je suis déterminé à nous débarrasser de tous les pouvoirs dont nous n’avons plus besoin en raison de nos défenses vaccinales. »

Francesca de Villasmundo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.