Le chef des finances du Royaume-Uni le confesse : « Notre objectif est de réduire la population de la Terre »

Lord Adair Turner, l’ancien président de la Commission britannique sur les transitions énergétiques, a reconnu que l’élite souhaite que la population de la Terre diminue dans les années à venir.

Dans un rapport de Population Matters intitulé Smaller Families and Ageing Populations, Lord Turner a fait valoir que le déclin des populations autochtones renforcera la prospérité.

« La plus grande raison de saluer ce changement démographique est qu’il résulte du libre choix de personnes habilitées, et en particulier des femmes », écrit Lord Adair.

« Mais l’arrêt d’une croissance démographique sans fin permettra également de réduire la pression future de l’humanité sur l’environnement naturel, d’atténuer le défi que représente la fourniture de logements adéquats et de faciliter la réalisation d’émissions nettes de gaz à effet de serre nulles tout en soutenant la croissance de la prospérité dans les pays en développement. »

Breitbart.com rapporte : Le rapport indique que la Grande-Bretagne pourrait réduire ses émissions de carbone d’environ 38 millions de tonnes d’ici 2035 si elle connaît une baisse de population similaire à celle du Japon, qui devrait connaître une baisse de 9,6 % de sa population, passant de 125 millions à 113,1 millions d’habitants d’ici 2035.

En revanche, le Royaume-Uni devrait connaître une augmentation de sa population de 5,2 % au cours de la même période, pour atteindre 71,1 millions de personnes, en grande partie grâce à une migration massive.

Outre les avantages supposés de la réduction des émissions de carbone, une baisse de la population réduirait également la nécessité de construire 4 millions de nouveaux logements en Grande-Bretagne, ce qui permettrait d’épargner quelque 435 000 acres de terres aux promoteurs.

Le mouvement écologiste salue depuis longtemps le contrôle de la population comme un moyen de sauver le monde de la soi-disant crise climatique. Dans un exemple notable, le fondateur de CNN, Ted Turner, a appelé à une politique de l’enfant unique à la chinoise afin de sauver la planète du changement climatique en 2010.

Turner – lui-même père de cinq enfants – a également suggéré que les « droits de fertilité » pourraient être commercialisés afin d’inciter les personnes pauvres à ne pas avoir d’enfants en tirant profit de la vente de leur crédit d’enfant à des personnes plus riches.

D’autres personnalités de gauche en vue en Occident, notamment la députée de New York Alexandria Ocasio-Cortez et le prince Harry et Meghan Markle, ont tous laissé entendre qu’ils pourraient avoir moins d’enfants qu’ils ne l’auraient fait sans le changement climatique.

Le rapport a reconnu qu’une population en déclin et vieillissante entraînerait des pénuries de main-d’œuvre, mais a souligné le recours à l’automatisation et à la migration comme solutions possibles au problème, ainsi que l’augmentation de l’âge de la retraite.

« Avec plus de 750 millions de personnes prêtes à quitter leur pays pour d’autres, la migration transfrontalière des travailleurs peut contribuer à remédier à la pénurie de main-d’œuvre dans certaines circonstances, ainsi qu’à stimuler les recettes fiscales et les fonds de pension. »

Le rapport ajoute toutefois une mise en garde : les migrations peuvent avoir des « effets négatifs » tant sur les pays d’origine que sur les pays de destination, notamment en faisant baisser les salaires en augmentant la réserve de main-d’œuvre et en acceptant, dans de nombreux cas, de travailler pour des salaires inférieurs.

Si le rapport souligne certaines des ramifications négatives de l’immigration, il omet de préciser que la grande majorité de la croissance démographique enregistrée en Grande-Bretagne ces dernières années est le résultat de politiques d’immigration massive.

Un rapport du groupe de réflexion Migration Watch UK a estimé qu’ « environ 90 % de la croissance démographique entre 2017 et 2019 était liée à l’impact des arrivées de l’étranger et de leurs enfants ultérieurs nés au Royaume-Uni ».

La migration massive de ces vingt dernières années a vu la population née à l’étranger atteindre neuf millions de personnes et la population des minorités ethniques passer à 13 millions, ce qui, selon Migration Watch, pourrait entraîner une rupture de la cohésion sociale.

Alors que la population étrangère est montée en flèche en Grande-Bretagne, la population autochtone a été confrontée à un déclin drastique, avec des taux de fécondité tombant l’année dernière à la moitié de ceux observés pendant le baby-boom d’après-guerre.

Source : https://www.aubedigitale.com/le-chef-des-finances-du-royaume-uni-le-confesse-notre-objectif-est-de-reduire-la-population-de-la-terre/

9 commentaires pour “Le chef des finances du Royaume-Uni le confesse : « Notre objectif est de réduire la population de la Terre »”

  1. Réduire la population mondiale permettrait en effet de résoudre de nombreux problèmes actuellement insolubles. De toute façon, il est évident que si les êtres humains continuent à se multiplier à ce rythme, le contrôle de la planète va complètement leur échapper et des catastrophes sans précédent vont les frapper durement. Il serait donc préférable d’utiliser des méthodes douces et pacifiques, sinon la violence s’installera sur la terre et risque de détruire les civilisations en plus des hommes. Chaque ethnie devra être préservée afin que la richesse de la diversité humaine soit protégée, ainsi que l’intégrité de chaque race, car un melting-pot généralisé provoquerait un appauvrissement de toute l’espèce.
    Si cette réduction ne se fait pas pacifiquement et que l’accroissement continue, les ressources devenant insuffisantes, les hommes risquent de s’entre tuer pour préserver leur accès à tout ce dont ils ont besoin pour vivre et tous seront perdants.
    Quoi qu’il en soit, mieux vaut se préparer dès maintenant à se battre à mort pour sa famille et son pays que de devenir esclaves et de se laisser manger la laine sur le dos.

    1. Bonjour Daflon,
      Vous raisonnez comme les élites c’est à dire sur un mensonge. Si vous étiez chrétien vous sauriez que les ressources de cette planète sont suffisamment vastes pour subvenir aux besoins de plusieurs dizaines de milliards d’humains (sinon la résurrection sur terre serait impossible). Le problème est la distribution de ses richesses selon le mode égoïste et sataniste de ces élites. Elles prétendent qu’on est inutiles et trop nombreux, pour se servir elles, afin de vivre comme des Dieux (le plus longtemps possible) et nous des esclaves et donneurs d’organes à volonté (d’où le prélèvement ADN par les tests PCR). C’est leur seul objectif, nous dominer en nous écrasant. Le seul moyen d’y arriver c’est de nous faire accepter cette servitude et cela commence d’abord par nous faire croire qu’on est trop nombreux. Dieu a fait la terre pour que cela n’arrive jamais alors n’insultez pas l’intelligence du Créateur !

      1. Moi je dirais que Puisque Notre Créateur a par Son Intelligence créé la Terre et tout ce qui s’y trouve, pour une minorité de personnes qui y vivaient alors, et Puisqu’Il possède cette Toute Puissance Créatrice, il serait faux de penser que lorsque Jésus reviendra et que lorsque : » le Jour de Dieu ; Le jour de Jéhovah » se fera sentir ; puisqu’Il chamboulera Sa belle planète (et tout ce qui s’y trouve). Rien ne dit qu’avec les milliards d’humains supplémentaires après la résurrection, Qu’IL AURA SANS DOUTE MEME L’IDEE D’AGRANDIR LE GLOBE ET DE LE TRANSFORMER A SA GUISE !!! – Et pourquoi pas après tout, Il sait déjà tout ce qu’Il veut faire, Il a tout en main… – Faisons-Lui Confiance – Gloire au Père et à Son Fils Eternels ; Amen.

        1. Je crois qu’il faut s’en tenir à ce que dit la bible quant à notre espérance, qui est complète comme la bible est complète. Il ne faut pas aller au-delà de ce qui est écrit car c’est prendre le risque de tomber dans des principes faux contredisant la nature de Dieu elle-même. Dieu a créé la terre « fermement », il n’a aucune raison de la changer. Ce qui va changer c’est ce que Dieu n’a pas fait lui-même c’est à dire les créations humaines aussi inutiles que dangereuses. Donc non, agrandir la terre ça n’a aucun sens logique et ne loue pas Dieu dans les principes sous-tendus par cette hypothèse. Dieu est libre mais se soumet lui-même aux lois qu’il a mises en place, donc sa volonté est relative et tempérée par ses principes et sa personnalité (puissance, justice, sagesse et amour): Les desseins de Dieu s’appuient sur ses créations précédentes car il ne se repent jamais de ce qu’il fait, c’est bon du premier coup ! Par exemple quand il a fait descendre Jésus sur terre il n’a pas fait comme avec le premier être humain Adam en le tirant de la poussière. Non, il s’est contenté de la matrice d’une femme de son peuple élu (deux créations divines) pour se contenter de ne créer qu’un chromosome Y hors de la descendance d’Adam et transmis de père en fils. Cela a suffit de faire de cet enfant un nouvel Adam, le dernier Adam de même stature, c’est à dire « fils de Dieu » en perfection et en gloire. Une nouvelle création issue des précédentes.

          1. Oui, je un peu d’accord avec vous sur les points que vous évoquez, mais je voulais mettre le doigt sur ce que Dieu ‘pouvait’ faire, et du fait que Ses Lois propres Lui obéissent, et pas l’inverse ! Nous ne connaissons même pas la grandeur de sa Puissance… et nous ne savons pas s’Il le fera ou pas ? Donc, on peut se l’imaginer aussi, et rien que d’y penser, Lui rend Grâce. – Ce n’est pas parce que ce n’est pas inscrit dans la Bible, que c’est impossible pour Dieu. D’ailleurs, quand Dieu a trouvé que ce qui se trouvait sur Terre à l’époque de Noé n’avait plus d’intérêt à Ses yeux de poursuivre, Il a ordonné la fin de cette civilisation … pareil pour Sodome et Ghomorre. Je m’en tiens bien sûr aux prophéties passées ; qui ont été écrite pour notre présent et de surcroit notre futur, mais de dire que Dieu ne changera pas pour autant la dimension de la planète ? ; ça Lui revient…, il est vrai que je n’en sais rien, et vous non plus ; Or, Lui le sait, et s’Il désire le faire, Il le fera. Dieu est Notre Créateur, et l’Infinie Intelligence et à Lui revient cette Puissance…, et en quoi y penser (tout comme pour le millénaire (que les juste hériteront), n’est pas rendre Gloire à Dieu ??) Donc pour Dieu, rien n’est exclu, et le fait d’y penser ne me fait pas renier les écrits qui sont dans Sa Parole. De toutes manières, je pense que nous aurons une autre relation bien plus « directe spirituelle » avec Lui, et son gouvernement… bien différente encore que celle que nous avons, puisque des interférences sont placées, et le malin s’y emploie. Donc, pour nous humains, puisque les choses anciennes auront disparus, et pour autant qu’on y vive, on ne le saura que s’Il nous en parle) – Tout est possible à Notre Père et à Jésus, ne l’oublions pas, et n’oublions pas que si beaucoup qui ne sont inscrits dans le livre de vie ne reviendront pas, en plus de la grande foule annoncée, s’ajoutera (sans chiffre exact, mais on peut imaginer aussi des millions voire des milliards qui ont reçu de Dieu le mérite d’être ressuscités) … car là est le Plan de Dieu, et le monde dans lequel nous vivons doit disparaître car il est pourri à la moelle. Alors pendant un millénaire, nous ferons quoi ? Et bien j’en ai déjà une idée… Mais aussi et SURTOUT d’Adorer Dieu et Jésus au travers d’un culte Pur : c’est cela notre « vrai » futur !!!

          2. Si, Dieu a conçu l’homme afin d’embrasser par la pensée la grandeur de sa gloire. Il nous a fait à son image pour cela, pour l’adorer. Or on n’adore que ce que l’on connaît et appréhende. Les animaux n’ont pas cette intelligence et donc n’adorent pas Dieu, ils ne sont pas à Son image. Nous concevons l’infini et l’absolu qui sont des notions très précises en mathématique et en logique. Et dans ces matières il n’y a pas d’à peu près, c’est exact ou c’est faux, comme la vérité biblique sur Dieu. La connaissance de sa personne est atteignable car Dieu l’a voulue ainsi pour nous. Donc la nature de Dieu est à la portée de l’intelligence de l’homme pour quiconque le recherche et ne sert pas de son ignorance comme excuse à ne pas vouloir savoir: c’est inexcusable !
            Un vrai chrétien connaît la puissance de Dieu: elle est toute-puissante mais néanmoins assujettie à sa personnalité donc sa Volonté. Or, cette volonté manifeste une intention, un dessein qui ne lui échappera pas. Ce dessein est parfait depuis le début, il ne le rectifie pas. Il corrigera et effacera les œuvres méchantes des hommes et des démons mais pas les siennes ! La terre a été solidement (définitivement) établie, elle ne chancellera pas car fermement établie. Donc il n’agrandira pas la terre. Ce raisonnement est logique et basé sur la connaissance biblique de Dieu, il n’y a rien à y redire sauf la voie (voix) du péché elle-même. Vous ne connaissez ni Dieu ni les écritures. En tout cas de manière insuffisante pour comprendre, et finalement croire des choses sans fondement biblique car sans logique.

          3. Romains 1-19-21 « 19 car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. 20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, 21 puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres.… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.