Archives de catégorie : Société

Belgique: l’euthanasie devient hors de contrôle

euthanasie-médecin-MPI

Le 19 mars dernier, le New England Journal of medicine a présenté un article intitulé Recent Trends in Euthanasia and Other End-of-Life Practices in Belgium ou Tendances récentes de l’euthanasie et autres pratiques de fin de vie en Belgique. Un questionnaire a été envoyé aux 6188 médecins ayant signé des certificats de décès toutes causes inclues. 3751 d’entre eux ont répondu. La conclusion concernant les décès de la Flandre en 2013 était la suivante :

– 4,6% résultaient de l’euthanasie.
– 0,05% du suicide assisté.
– 76,8% des demandes d’euthanasie ou de suicide assisté ont été accordées.
– 1,7% de tous les décès ont été hâtés sans « directives anticipées ».

Bien sûr il n’y avait aucun décompte des décès non-déclarés.

Continuer la lecture

L’anti-homosexualité anti-biblique

1014823119

Un avocat US propose d’autoriser l’exécution des homosexuels

Selon l’avocat californien Matthew McLaughlin, il faut adopter une loi contre la sodomie pour protéger le peuple de la colère divine.

Un projet de loi présenté le 26 février dernier par Matt McLaughlin, avocat à Huntington Beach (Californie) propose d’autoriser l’exécution des gays et lesbiennes « de balles dans la tête », rapporte le journal The Guardian.

« Considérant qu’il est préférable que les contrevenants périssent plutôt que de voir le reste d’entre nous encourir la juste colère de Dieu du fait de notre tolérance insensée envers le mal qui se répand parmi nous, le peuple de Californie, craignant Dieu, recommande dans sa sagesse que toute personne qui touche en conscience une autre personne du même sexe aux fins de gratification sexuelle, soit mise à mort par balles dans la tête ou tout autre méthode plus pratique », a indiqué M.McLaughlin dans sa proposition de loi.
Continuer la lecture

Élevée par deux lesbiennes, elle s’oppose au mariage homosexuel

Heather-Barwick-elevee-lesbiennes-oppose-mariage-homosexuel-e1427302072686

Heather Barwick : élevée par deux lesbiennes qu’elle aime, elle s’oppose désormais au « mariage » homosexuel

A mesure que les idées portées par le lobby LGBT sont imposées partout dans le monde, les témoignages de la souffrance d’adultes élevés par des paires homosexuelles et opposés à la légalisation du « mariage » homosexuel se multiplient. L’Américaine Heather Barwick vient de livrer le sien, particulièrement puissant. Elevée par deux lesbiennes, elle ne s’est jamais rebellée contre ces deux femmes. En réalité, elle éprouve un amour profond et sincère pour celles qui l’ont élevée et soutenait même le « mariage » homosexuel lorsqu’elle était encore jeune.

C’est après s’être mariée elle-même et avoir découvert l’amour que son mari porte à leurs quatre enfants qu’elle a réalisé sa souffrance, et le fait que les deux sont nécessaires : un père et une mère.

C’est en se mariant que Heather Barwick a découvert la souffrance liée à l’absence d’un père.

Continuer la lecture

Le peuple devenu ennemi d’Etat et l’Etat, ennemi public

minority-report-interface1

Justice prédictive et surveillance globale : demain tous suspects ?

La future loi sur le renseignement qui légalise la surveillance de masse sous couvert de guerre contre le terrorisme a fait les choux gras de la presse dominante. Mais cette énième loi liberticide qui suit de près la loi sur le terrorisme de novembre dernier, la loi sur la géolocalisation de mars 2014 et la loi de programmation militaire de décembre 2013, n’est que le point d’orgue d’un processus qui a débuté il y a une dizaine d’années : le basculement progressif du droit pénal dans un régime préventif. La traque obsessionnelle des individus dangereux ou des comportements suspects aux fins d’éradiquer les menaces avant même qu’elles ne se concrétisent était déjà l’un des axes forts du rapport Bauer de 2008. Avec les mesures antiterroristes mises en place par l’actuel exécutif, le « décèlement précoce » des foyers de subversion est plus que jamais à l’ordre du jour et cette nouvelle doctrine de sécurité est sans doute la plus terrifiante arme de destruction massive des libertés publiques jamais inventée.

Continuer la lecture

Accroissement du contrôle du citoyen par l’impôt en ligne

impots1

Bercy veut rendre la déclaration d’impôt et le paiement en ligne obligatoires !

Qui serait assez naïf pour croire que les services fiscaux sauront protéger nos données les plus sensibles ?

On se souvient de l’offensive du fisc, en mai 2014 : Lucienne et son T-shirt « I love Impôt.gouv.fr », en ouverture d’une campagne où l’ineptie des slogans le disputait au coût. Plus bête et plus cher (640.000 euros), impossible. Quoique… Sachant ce que Bercy nous prépare, il faut peut-être s’attendre à pire encore.

Avec cette pauvre Lucienne qui s’en allait « chercher la paix sur impôt.gouv.fr » (sic), la Direction générale des finances publiques (DGFiP) visait les contribuables les plus âgés – des débiles, forcément –, histoire de les inciter à faire leur déclaration de revenus en ligne.

Il faut croire que cette campagne n’a pas eu les résultats escomptés, aussi le ministère s’apprête-t-il à en remettre une couche.

Continuer la lecture

Obama (prix Nobel de la Paix) menace le Vénézuela

Venezuela-agression-USA-400x224

Rejet mondial de l’agression des États-Unis contre le Venezuela

L’annonce faite par la Maison-Blanche de décréter un état d’urgence nationale, dans le but de briser l’ordre constitutionnel au Venezuela, a unanimement été rejeté par la communauté internationale.

Le 9 mars 2015, Barack Obama a signé un ordre exécutif et a décrété un « état d’urgence » aux Etats-Unis en raison de la « menace inhabituelle et extraordinaire » que représenterait le Venezuela pour la sécurité nationale. Cette décision, hostile à l’égard d’une autre nation souveraine, est d’une extrême gravité et s’est accompagnée de nouvelles sanctions contre plusieurs fonctionnaires du gouvernement de la République latino-américaine.[1]

Pour justifier une telle décision, la Maison-Blanche évoque « l’intimidation des opposants politiques » au Venezuela, exige « le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales » et demande « la libération de tous les prisonniers politiques, y compris des dizaines d’étudiants, le leader de l’opposition Leopoldo López ainsi que les maires Daniel Ceballos et Antonio Ledezma »,… mais n’évoque aucune menace concrète contre les Etats-Unis.[2]

Continuer la lecture