Robert Herrmann

  • 1
    Partage

Un mathématicien américain de nom de Robert Herrmann a réalisé un travail théorique de fond révolutionnaire sur une théorie générale de l’information et du Dessein intelligent, mais suivant une voie très différente de celle empruntée par Mark Burgin ou encore par William Dembski (mouvement de l’Intelligent Design). Il utilise la logique universelle qui est à la base des systèmes logiques généraux, et les opérateurs de conséquence. Par ailleurs, il a montré comment déduire une grande partie de la théorie empirique de Gitt à partir de la théorie des opérateurs de conséquence. Il utilise certains aspects de la théorie de l’information tels que les « règles informationnelles » et montre que ces règles peuvent être représentées par un opérateur de conséquences. Il a également appliqué avec succès l’analyse non-standard développée par Abraham Robinson dans les années 1960 pour résoudre des problèmes ou paradoxes modernes complexes, notamment en cosmologie et en théologie. Il a révisé la théorie de la Relativité d’Einstein ayant montré qu’elle était logiquement défectueuse. Pour certains, le fait qu’il ait corrigé les fondements mathématiques mêmes de la théorie de la Relativité est d’une importance significative, mais personnellement il ne considère comme véritablement significatifs que ses modèles qui ont des applications théologiques directes (il a montré, entre autres, que l’existence d’un Être surnaturel ayant tous les attributs décrits par la Bible, est scientifiquement rationnel et prédictible par les mathématiques).

Source: (en anglais) ici

“Dieu a implanté au tréfonds de l’être humain le sens de l’éternité”

Source: http://www.amessi.org/L-eternite-une-certitude#.UwXIJYXh0ep

374215913_small-eternité« Qu’y a-t-il de plus incompréhensible que l’Eternité, et qu’y a-t-il en même temps de plus certain ? » (Pierre Nicole, théologien et moraliste français, extrait de “La logique ou l’art de penser”).

Dans les années 80, un vieil homme plein de sagesse interrogeait ainsi son petit-fils, jeune lycéen : “Que comptes-tu faire après tes études secondaires ? Le garçon, sûr de lui : de hautes études de commerce. Dans quelle intention ? Réponse immédiate du futur étudiant : je veux créer ma propre entreprise en Australie où je compte vivre avec ma famille. Et ensuite ? Après avoir gagné beaucoup d’argent, je pourrai alors couler une retraite heureuse dans une petite île paradisiaque du Pacifique sud. Et après ? Le futur décideur qui n’avait pas fait de projets au-delà de sa retraite pas plus d’ailleurs qu’il n’avait prévu cette question pertinente, ne sut hélas, que répondre à son grand-père !” Comme ce garçon, notre pensée bornée est-elle incapable de dépasser ces projets humains à “court terme” ?

Continuer la lecture

ADN contemporain vs ADN antidéluvien

adn-spiraleL’ADN ne disparait pas du jour au lendemain mais se désagrège petit à petit en fragments de plus en plus petit, de quelques milliers à quelques centaines de milliers de paires de bases (selon l’ancienneté du fossile et de la manière dont il a été plus ou moins conservé).

Pour les humains antédiluviens et au même titre que le mammouth, on peut prélever plusieurs fragments d’adn et les comparer au notre à l’emplacement du génome qui correspond à ses fragments et l’on n’a pas vu
de différences telles que ces différences le définiraient comme une autre espèce.
Continuer la lecture

2 Pierre 1v20-21

2 Pierre 1v20-21

« Car vous savez d’abord ceci : qu’aucune prophétie de l’Écriture ne provient d’une interprétation personnelle. Car la prophétie n’a jamais été apportée par la volonté de l’homme, mais des hommes ont parlé de la part de Dieu, comme ils étaient portés par l’esprit saint. »

Comment interpréter à son tour ces deux versets si ce n’est par le sens premier de ce qu’ils veulent signifier ?
Ces versets montrent noir sur blanc qu’aucun homme ayant écrit une partie de la bible n’a écrit sans l’esprit saint, de sa propre initiative et de sa propre inspiration.

Il est dit de savoir « d’abord ceci » avant de construire sa foi car si on a un doute sur ce point on ira pas loin dans la construction de sa foi, qui ne sera que vaine et inutile.

Continuer la lecture

Le monde au temps de Noé

« Le Seigneur Jésus-Christ, parlant d’une époque particulière qu’il appelle « aux jours du fils de l’homme », dit que cette époque ressemblera à ce qui se passait du temps de Noé et du temps de Lot. Il est donc  important de connaître comment les gens vivaient en ce temps là, afin de réfléchir à notre propre manière de vivre.  Le Seigneur  nous exhorte à en tirer les conséquences pour nous-mêmes. »

Luc 17.20/37 :  

Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l’homme.

Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche; le déluge vint, et les fit tous périr.

Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement. Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient; mais le jour où Lot sortit de Sodome, une pluie de feu et de soufre tomba du ciel, et les fit tous périr.

 

Continuer la lecture