Pass sanitaire : deux brancardiers arrêtés et menottés au sol par la police

Le gouvernement passe à la vitesse supérieure, afin de faire courber l’échine des récalcitrants au Pass sanitaire. Vendredi, deux brancardiers martiniquais, sans passeport sanitaire, ont été arrêtés, jetés à terre et menottés par les forces de l’ordre. Dans la vidéo ci-dessous, nous pouvons entendre les cris de douleur des deux hommes.


L’ordre avait été donné de mettre les forces de l’ordre à l’entrée de l’hôpital Pierre-Zobda-Quitman en Martinique, afin d’empêcher les soignants non-vaccinés de faire leur travail et d’empêcher les mauvais malades (sans passeport sanitaire) d’être soignés. L’hôpital est devenu un lieu privilégié où la ségrégation prend forme selon que l’on est vacciné ou non.

À la suite de ces interpellations musclées, des heurts ont éclaté à l’extérieur de l’établissement entre forces de l’ordre et syndicalistes et soignants venus manifester contre le passeport sanitaire. Une troisième interpellation a eu lieu. Les trois hommes sont actuellement en garde à vue.

Rappelons que 65 % des Martiniquais ne sont pas vaccinés. Le bras de fer n’est pas près de s’arrêter.

Pass sanitaire : Deux brancardiers arrêtés et menottés au sol par la police

Marcel D. pour Le Média en 4-4-2

Source : https://lemediaen442.fr/pass-sanitaire-deux-brancardiers-arretes-et-menottes-au-sol-par-la-police/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.