Les médecins martiniquais passibles de sanctions s’ils expriment publiquement un avis négatif sur la vaccination

Les médecins martiniquais ne pourront plus exprimer un avis négatif en public sur les vaccins. Le conseil départemental de l’Ordre des médecins a précisé le 16 août dernier que faire cela n’était pas respectueux du code de déontologie et était passible de sanctions. Cet avertissement est en lien avec la flambée de l’épidémie dans les Antilles.

Des sanctions disciplinaires pouvant aller « de l’avertissement à la radiation »

Les médecins martiniquais sont prévenus, ils ne pourront désormais plus porter un avis négatif sur la vaccination de façon publique, relate France info. S’ils le font malgré tout, ils s’exposent à des sanctions disciplinaires pouvant aller « de l’avertissement à la radiation », car « ils se mettent en tort avec le code de déontologie », a exprimé le président de l’Ordre des médecins Raymond Hélénon, lors d’une conférence de presse le 16 août dernier à Fort-de-France.

« Qu’ils laissent les gens choisir s’il le faut, mais il ne faut pas qu’ils viennent décrédibiliser la parole du médecin. Car on assiste à une guerre de pour et de contre. Et ce n’est pas sain. Il faut que les médecins aient une seule parole », a poursuivi Raymond Hélénon.

Le faible taux de vaccination

Cette information tend à vouloir contrecarrer le faible engouement des Martiniquais pour la vaccination. En effet, seulement 20 % d’entre eux ont un schéma vaccinal complet, en dépit des campagnes actives menées par l’ARS. En outre, 600 médecins et scientifiques des Outre-mer ont signé une tribune appelant à se faire vacciner.

Ainsi que le rapporte 20 Minutes, François Roch, le président du comité médical d’établissement au CHU, a déclaré : « Il faudra accélérer la cadence. » Le nombre de personnes qui se font vacciner chaque jour augmente. Il est en effet passé de 500 à 1 000, indique encore France info qui ajoute que certains patients « ont manifesté une certaine inquiétude face au désastre sanitaire et aux nombreux décès enregistrés en Martinique ». La majorité du personnel médical du CHU de Martinique est toutefois vaccinée.

Source : https://fr.theepochtimes.com/les-medecins-martiniquais-passibles-de-sanctions-sils-expriment-publiquement-un-avis-negatif-sur-la-vaccination-1819000.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.