Le parquet de Paris classe sans suite 16.200 plaintes liées au Covid-19

Un élève qui porte un masque assiste à un cours, photo d’archives. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN/AFP via Getty Images)

Depuis le mois de mars, le parquet de Paris a classé 16 200 plaintes qui visaient à dénoncer les effets secondaires liés au vaccin contre le coronavirus et au port du masque pour les enfants.

On peut dire que le parquet de Paris n’a pas cédé à la pression. En effet, ce dernier vient de classer 9 600 plaintes dénonçant les effets secondaires des vaccins anti-Covid et arguant des chefs de tromperie aggravée, de mise en danger de la vie d’autrui, d’abus de faiblesse et d’extorsion aggravée, a rapporté Le Figaro.

Au 31 mars dernier, le parquet de Paris avait déjà classé 6 600 plaintes qui dénonçaient les effets secondaires du masque pour les enfants, avec des qualifications de violences sur mineurs, tromperie et non-assistance à personne en danger. Soit au total 16 200 plaintes classées sans suite liées au Covid-19.

L’ensemble de ces plaintes, qui ont congestionné le Pôle de santé publique du tribunal judiciaire de Paris, sont devenues un classique depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19. Au départ, tout avait commencé avec les 300 plaintes suscitées par le site « Plaintes anti-Covid.fr ». Depuis, jusqu’à aujourd’hui, le parquet de Paris a reçu 18 390 plaintes, dont 18 200 types et 150 individuelles.

À noter que sur la totalité, seulement 4 informations judiciaires ont été ouvertes.

Source : https://fr.theepochtimes.com/parquet-de-paris-classe-suite-16-200-plaintes-liees-covid-19-1835737.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.