Le monde de la nuit ou le témoignage d’un ancien patron de discothèque qui met jeunes et parents en garde

Grégory Lacroix est un ancien patron de boîte de nuit. Tous les fléaux qui accompagnent ce monde des fêtards noctambules, il les a connus. Avant de se convertir au catholicisme. Aujourd’hui, marié et père de trois enfants, il témoigne fréquemment en milieu scolaire. Son récit est maintenant disponible en livre. Il y explique comment il a échappé à la pègre, à la drogue et même à la sorcellerie !

Les descriptions sont parfois rudes, comme lorsqu’il dépeint une rave party : “(…) je serpente entre des centaines de morts-vivants à l’esprit chimiquement survolté, au-delà de toute compréhension humaine. La plupart sont des marginaux en dreadlocks. Ils gesticulent devant un mur d’enceintes à fond les baltringues, en arborant des tenues vert kaki de l’armée. Ces corps lobotomisés suent le LSD, l’ecstasy, la cocaïne, le speed, les champignons hallucinogènes… La mort se lit sur des visages usés par la drogue, notamment dans les yeux écarlates d’une demoiselle qui sniffe son rail de coke devant moi.” Le ton est donné. Corruption, sexe débridé, alcoolisation excessive, overdose, hyperviolence, suicides, drogue du violeur, vols, violences conjugales, pressions mafieuses, etc. Tout y passe.

Mais il ne s’agit pas de dépeindre avec voyeurisme les aspects sordides du monde de la nuit. Il s’agit de faire comprendre aux jeunes – et à leurs parents – les dangers insoupçonnés de cet univers et de leur donner des conseils. Y compris aux fêtards. Refusez une consommation si elle n’a pas été servie devant vous. Conservez votre verre en le tenant par-dessus. Ne le buvez pas si un étranger l’a touché ou déplacé. Car les problèmes n’arrivent pas qu’aux autres.

Le monde de la nuit, Grégory Lacroix, éditions Salvator, 215 pages, 18 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Source : https://www.medias-presse.info/le-monde-de-la-nuit-ou-le-temoignage-dun-ancien-patron-de-discotheque-qui-met-jeunes-et-parents-en-garde/146977/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.