Le chirurgien Arnaud Huboud-Peron de l’hôpital de Tarbes qualifie la vaccination de « génocide »

Ce sont les propos tenus par le Dr Arnaud Huboud-Peron lors de la manifestation du 21 août devant le Centre Hospitalier de Bigorre. Ce chirurgien ne mâche pas ses mots et appelle à boycotter le vaccin.

Il souligne que « l’hydroxychloroquine, l’azithromycine, l’ivermectine, le zinc, la vitamine D, la vitamine C, tout ça, ça fonctionne, ça marche très bien. Mes collègues en ville qui ont utilisé ces protocoles n’ont hospitalisé aucun patient ». « Cette injection n’est pas un vaccin, c’est une thérapie génique et expérimentale qui ne peut pas être rendue obligatoire. […] Cette injection est responsable de complications. Alors, on appelle ça des effets indésirables mais ça s’appelle des complications. Ce qui se passe actuellement est dramatique car à l’hôpital, depuis hier (vendredi 20 août), deux jeunes de dix-sept et vingt ans ont des myocardites, deux jours après la vaccination. »

Des mots qui ne plaisent pas à Pierre Ricordeau, directeur de l’ARS Occitanie, qui dénonce, lors d’une conférence presse qui a eu lieu le 25 août 2021, « des propos inacceptables de la part d’un médecin en période de crise sanitaire ».

Quand un chirurgien de l’hôpital de Tarbes parle de génocide à propos des vaccins19

Le Média en 4-4-2

Source : https://lemediaen442.fr/le-chirurgien-arnaud-huboud-peron-de-lhopital-de-tarbes-qualifie-la-vaccination-de-genocide/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.