L’Australie construit des camps de mise en quarantaine pour les « opérations en cours »

Bien que certains États aient provisoirement commencé à lever les restrictions de confinement, les autorités australiennes construisent des camps de quarantaine qui ne seront pas terminés avant l’année prochaine afin de se préparer aux « opérations en cours » et d’héberger les personnes « qui n’ont pas eu accès à la vaccination ».

Selon ABC Australia, l’une de ces installations de quarantaine de 1 000 lits, située à l’aéroport de Wellcamp, près de Toowoomba, sera entièrement terminée d’ici la fin mars 2022.

« À ce stade, les cabines seront utilisées par les voyageurs nationaux revenant des zones à risque du COVID », indique le rapport.

Toutefois, il précise également que le camp sera utilisé pour les « opérations en cours » et sera une source d’emploi pour la région locale.

Le camp est divisé en différentes zones et propose des chambres simples, doubles et familiales. Il est surveillé par des policiers et des agents de sécurité 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Citant de nouvelles souches du COVID et des personnes « qui n’ont pas eu accès à la vaccination », le vice-premier ministre du Queensland, Steven Miles, a déclaré au média : « Nous prévoyons qu’il y aura un besoin continu d’installations de mise en quarantaine. »

Le gouvernement loue le terrain sur lequel le camp est construit à la Wagner Corporation pour 12 mois, avec une option pour 12 mois supplémentaires.

Une autre installation de quarantaine de 1 000 lits est également en cours de construction sur un site de 30 hectares de casernes de l’armée dans la zone industrielle de Pinkenba, près de l’aéroport de Brisbane.

« On ne voit pas bien pourquoi ceux qui ont quitté l’Australie y reviendraient », écrit Dave Blount. « C’est probablement le pays le plus répressif du monde en matière de tyrannie du covid ».

Regional COVID-19 quarantine facility to be built near Wellcamp Airport in Queensland | ABC News

Les autorités des États américains construisent également de nouvelles « installations de quarantaine » pour les Américains qui sont « incapables de rester en quarantaine chez eux ».

Comme nous l’avons signalé l’année dernière, les autorités de la ville de Québec, au Canada, ont annoncé qu’elles isoleraient les citoyens « non coopératifs » dans une installation pour le coronavirus, dont l’emplacement reste secret.

La Nouvelle-Zélande a également annoncé son intention de placer les personnes infectées par le COVID et les membres de leur famille dans des « installations de quarantaine ».

En janvier dernier, les autorités allemandes ont également annoncé qu’elles allaient détenir les dissidents du COVID qui ne respectent pas les règles à plusieurs reprises dans ce qui a été décrit comme un « camp de détention » situé à Dresde.

Source : https://www.aubedigitale.com/laustralie-construit-des-camps-de-mise-en-quarantaine-pour-les-operations-en-cours/

Un commentaire pour “L’Australie construit des camps de mise en quarantaine pour les « opérations en cours »”

  1. Les boches pourraient rouvrir Dachau, et peut être d’autres camps, ça leur ferait moins de frais que de construire de nouveaux camps. Dans ce domaine, comme pour les fours et les lances flammes, ils ont une solide expérience.
    On se dirige nettement vers une dictature généralisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.