L’armée britannique va tester des lasers dans le cadre d’un « programme de développement de nouvelles armes »

Les forces armées britanniques vont tester des armes à laser et à radiofréquence dans le cadre d’un « programme de nouvelles armes », a déclaré mardi le ministère de la défense (MOD).

Le ministère de la défense a déclaré qu’il avait attribué trois contrats d’une valeur d’environ 72,5 millions de livres (85 millions d’euros) à l’industrie britannique pour produire des démonstrateurs avancés de laser et de radiofréquence dans le cadre de son « Programme d’armes nouvelles ».

Ces nouvelles armes seront intégrées aux plateformes existantes de la Royal Navy et de l’armée britannique et feront l’objet d’une expérimentation auprès des utilisateurs entre 2023 et 2025, a précisé le ministère.

Le premier dispositif laser sera monté sur une frégate de type 23 de la Royal Navy pour détecter, suivre, engager et contrer les véhicules aériens sans pilote (UAV).

Un démonstrateur laser sera mis à l’essai sur le véhicule blindé Wolfhound de l’armée britannique afin de tester ses capacités contre les drones et autres menaces aériennes.

L’armée britannique testera également un démonstrateur de radiofréquence sur son camion MAN SV, pour détecter et suivre une variété de cibles aériennes, terrestres et maritimes.

Selon le ministère de la Défense, ces « armes à énergie dirigée », qui sont alimentées par l’électricité et fonctionnent sans munitions, réduiront considérablement les coûts d’exploitation, augmenteront l’endurance des plates-formes et offriront « une flexibilité offensive et défensive sans précédent au personnel en première ligne ».

« Ces technologies ont le potentiel de révolutionner le futur champ de bataille de nos forces armées, en permettant la poursuite de nouvelles cibles dans les domaines terrestre, maritime et aérien, et en permettant aux commandants d’atteindre les objectifs de la mission de manière nouvelle », a déclaré Shimon Fhima, directeur des programmes stratégiques du ministère de la Défense.

Le ministre des acquisitions de défense, Jeremy Quin, a déclaré que les nouvelles armes « sont un élément clé de nos futurs programmes d’équipement et nous avons l’intention de devenir un leader mondial dans la recherche, la fabrication et la mise en œuvre de cette technologie de nouvelle génération ».

La Fhima a déclaré que le ministère de la Défense était déterminé à « exploiter à un rythme soutenu les technologies de pointe développées par les scientifiques et ingénieurs talentueux du Royaume-Uni afin d’en tirer profit. »

Le ministère a déclaré que l’évolution vers des armes à laser et à radiofréquence de forte puissance « réaffirme les engagements énoncés dans le Defence Command Paper garantissant que les forces armées britanniques sont équipées du meilleur matériel possible, prêt à faire face aux menaces nouvelles et émergentes. »

Le Defence Command Paper, publié en mars, a été présenté comme le plus grand bouleversement de l’armée britannique depuis la guerre froide.

Source : https://www.aubedigitale.com/larmee-britannique-va-tester-des-lasers-dans-le-cadre-dun-programme-de-developpement-de-nouvelles-armes/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.