La Suède et le Danemark interrompent l’utilisation du vaccin Moderna pour les jeunes à cause de ses effets secondaires

Un bénévole prépare le vaccin Moderna contre le coronavirus pour un patient à la clinique gratuite de Lestonnac à Orange, en Californie, le 9 mars 2021. (John Fredricks/The Epoch Times)

Mercredi, les autorités sanitaires suédoises ont interrompu l’utilisation du vaccin Moderna Covid-19 pour les jeunes et les enfants après avoir reçu des rapports faisant état d’effets secondaires possibles, dont la myocardite. Le Danemark a également annoncé l’arrêt de ce vaccin pour les moins de 18 ans.

Les autorités ont « décidé de suspendre l’utilisation du vaccin de Moderna, Spikevax, pour toutes les personnes nées en 1991 et après, pour des raisons de précaution », peut-on lire dans un communiqué de l’agence sanitaire suédoise publié mercredi, selon une traduction du suédois en anglais.

L’agence ajoute qu’il existe « un risque accru d’effets secondaires tels que des inflammations du muscle cardiaque ou du sac péricardique », tout en précisant que ce risque est « très faible ».

L’agence recommande désormais le vaccin Pfizer-BioNTech aux personnes nées en 1991 ou après, en précisant que cette décision restera valable jusqu’au 1er décembre. Les personnes de ce groupe d’âge qui ont reçu la première dose du vaccin Moderna ne doivent pas recevoir une seconde dose, a ajouté l’agence.

De nouvelles données provenant de sources suédoises et d’autres pays nordiques « indiquent que le lien est particulièrement clair » entre le vaccin Moderna et les effets secondaires « surtout après la deuxième dose ».

« La myocardite et la péricardite disparaissent souvent d’elles-mêmes, sans causer de problèmes durables, mais les symptômes suspects doivent être évalués par un médecin dans (…) un centre de santé ou aux urgences », a précisé l’agence. Elle a toutefois noté qu’« un traitement médical et une surveillance en milieu hospitalier peuvent être nécessaires dans les cas établis. »

L’agence de santé suédoise a déclaré en début de semaine que les personnes âgées de 12 à 15 ans ne peuvent recevoir que le vaccin Pfizer.

En juillet, l’Agence européenne des médicaments, principal organisme de réglementation des médicaments de l’Union européenne, a conseillé d’autoriser le vaccin Covid-19 de Moderna pour les enfants âgés de 12 à 17 ans. Cette recommandation est tombée quelques mois après l’approbation, au mois de janvier, de l’utilisation du vaccin Moderna chez les personnes âgées de 18 ans et plus dans les 27 pays de l’Union.

Les autorités compétentes américaines et européennes ont annoncé que les vaccins Moderna et Pfizer, qui utilisent la technologie de l’ARNm, peuvent provoquer des douleurs thoraciques et des inflammations cardiaques chez les jeunes et les enfants, même si ces agences ont souvent affirmé que ces réactions étaient rares.

Au Danemark, pays voisin, les personnes de moins de 18 ans ne peuvent pas se voir administrer le vaccin Moderna par précaution, ont déclaré mercredi les autorités sanitaires du pays. Selon l’agence, les données recueillies dans quatre pays nordiques montrent qu’il existe un lien entre l’augmentation du risque d’inflammation cardiaque et l’administration du vaccin Moderna à des personnes plus jeunes.

« Sur la base du principe de précaution, nous n’inviterons plus à l’avenir les enfants et les jeunes à recevoir ce vaccin, compte tenu du fait qu’il s’agit du vaccin dont les données d’utilisation pour les enfants et les jeunes sont les plus nombreuses, notamment aux États-Unis et en Israël », a déclaré la responsable danoise de la santé, Bolette Soeborg, dans une interview accordée à l’Associated Press.

L’action de Moderna a perdu jusqu’à 4,15 % mercredi matin.

Le Covid-19 est la maladie causée par le virus du PCC (Parti communiste chinois).

Le journal Epoch Times a contacté Moderna pour obtenir des informations complémentaires.

Jack Phillips est reporter pour Epoch Times à New York.

Source : https://fr.theepochtimes.com/la-suede-et-le-danemark-interrompent-lutilisation-du-vaccin-moderna-pour-les-jeunes-a-cause-de-ses-effets-secondaires-1853724.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.