Zemmour, Houellebecq, Obertone : la dissidence autorisée

Les vrais enjeux civilisationnels dans la guerre de Satan contre Dieu sont l’anéantissement des chrétiens et des religions chrétiennes. Être antichrétien c’est être contre l’essence même du fondement d’un ordre civilisé dans lequel s’épanouit l’art, le commerce, la science, les libertés individuelles vertueuses, la foi en Dieu, des nations puissantes… bref tout ce qu’était l’occident avant de céder face aux influences des fausses valeurs talmudiques et par extension des fausses valeurs islamiques (qui n’est qu’un judaïsme encore plus dégradé). Pour mieux comprendre comment les systèmes de croyances définissent les paradigmes qui eux-mêmes orientent les choix économiques et sociaux, voir cet article très explicite:
http://www.parolesdedieu.fr/these-duhem-jaki-lexplication-du-role-croyances-chretiennes-lessor-science-comparees-aux-idees-paiennes-anti-scientifiques-en-regard-grandes-civilisations/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.