Yvan Benedetti dénonce la persécution oligarchique des nationalistes français

Yvan Benedetti, porte-parole du PNF, le Parti nationaliste français – même s’il récuse l’appellation de parti – est devenu la bête noire des mercenaires LGBT-socialo-sionistes du magazine Quotidien présenté par Yann Barthès. Une petite bousculade lors de la manif anti-PMA à Paris qui a réuni 600 000 personnes a suffi pour faire du patriote au discours honnête et cohérent un épouvantail à bobos. Pourtant, derrière le radicaliste politique, il y a une volonté de réconciliation que ne peuvent ou ne veulent pas comprendre les séparatistes gauchistes, pour qui toute réconciliation nationale équivaut à la fin de leur pouvoir communautaire.

Source : https://www.egaliteetreconciliation.fr/Yvan-Benedetti-denonce-la-persecution-oligarchique-des-nationalistes-francais-56875.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.