Yahvé a-t-il ordonné d’exterminer tous les cananéens ?

L’ADN cananéen réfute-t-il la Bible?

Ou, l’ADN cananéen réfute-t-il la capacité des médias à lire la Bible?

Par Shaun Doyle

Récemment, de nombreux médias scientifiques ont semblé penser que les « fake news (fausses nouvelles) » étaient correctes quand elles dénigraient la Bible.

Des chercheurs ont récemment extrait l’ADN de squelettes, datant d’environ 3 750 ans et déterrés à Sidon, une ville ancienne habitée par les cananéens à l’époque. Lorsque l’ADN a été comparé aux libanais modernes, ils ont constaté que les Libanais modernes tirent environ 93% de leur ascendance de ces cananéens. Il semble y avoir peu de raisons de douter des résultats. Et il est intéressant de voir comment la génétique peut fournir des indices sur l’histoire lorsque nous manquons d’enregistrements écrits. Mais les journalistes scientifiques semblaient avoir été complètement enthousiasmés par l’idée que ces résultats « contredisaient » la Bible. Voici quelques exemples:

  • « L’ADN de l’âge du bronze réfute l’affirmation de la Bible selon laquelle les cananéens ont été anéantis: l’étude indique que leurs gènes continuaient à vivre dans les libanais modernes » (Daily Mail)
  • « La Bible dit que les cananéens ont été anéantis par les israélites, mais les scientifiques ont simplement trouvé leurs descendants vivre au Liban » (The Independent)
  • « Les scientifiques trouvent la preuve que les anciens cananéens survivent aujourd’hui: la Bible était-elle dans l’erreur? » (Tech Times)
  • « Une nouvelle étude de l’ADN lance un doute sur la revendication de la Bible » (Mother Nature Network)
  • « La Bible était dans l’ERREUR: la civilisation que Dieu a ordonné d’être ÉLIMINÉE encore vivante et bien vivante » (Express)
  • « Des preuves génétiques suggèrent que les cananéens n’ont pas été détruits après tout » (Ars Technica)
  • « Les cananéens n’ont pas été anéantis par les anciens israélites après tout » (Newser)
  • « Une étude réfute l’allégation de la Bible selon laquelle les anciens cananéens ont été éliminés » (Click Lancashire)
  • « L’ADN vs la Bible: les israélites n’ont pas éliminé les cananéens » (Cosmos)
  • « La Bible s’est trompée: les anciens cananéens ont survécu et leur ADN vit dans les libanais modernes » (Pulse Headlines)1,2

Problème: la Bible dit exactement le contraire de ce que prétendent ces points de presse!

La liste originale des titres faux était encore plus longue, mais, après la publication initiale, quelques articles ont changé leurs titres et ont quelque peu modifié le texte. Les commentateurs ont généralement critiqué les articles pour les raisons mêmes indiquées ci-dessous. Ainsi, les articles toujours énumérés ci-dessus restent inchangés actuellement, ou les modifications apportées n’ont pas résolu le problème.

Même les sources « réputées » n’étaient pas immunes. Science a ajouté cette « mise à jour » à leur article:

Mise à jour, 12h00, 28 juillet: Cette histoire et son titre ont été mis à jour pour refléter que dans la Bible, Dieu a ordonné la destruction des cananéens, mais que certaines villes et personnes ont peut-être survécu.

Certains « ont peut-être survécu »!? La Bible dit qu’ils ont définitivement survécu, et ont persisté dans le pays, exactement comme l’indique l’ADN! Et quel était le titre original de l’article de Science? « De l’ADN ancien contredit le récit biblique des mystérieux cananéens ».3 En d’autres termes, un titre digne de la « liste de la honte » ci-dessus.

Ce que la Bible dit réellement sur le sort des cananéens

De toute évidence, ces « rapports » n’ont pas vérifié la source qu’ils disent que cette preuve ADN « contredit ». Cela aidera à citer longuement l’Écriture, juste pour montrer à quel point ces titres sont ridicules. Tout d’abord, Nombres 33:55:

Mais si vous ne chassez pas devant vous les habitants du pays, ceux d’entre eux que vous laisserez seront comme des épines dans vos yeux et des aiguillons dans vos côtés, ils seront vos ennemis dans le pays où vous allez vous établir.

Notez ce qui se passe si les israélites ne parviennent pas à accomplir le commandement de Dieu – ils laissent les gens rester. En d’autres termes, cela était possible. Et notez ce à quoi l’obéissance réussie ressemble: « si vous ne chassez pas devant vous les habitants du pays ». Dieu n’a pas commandé « l’extermination » totale, « le massacre », « l’anéantissement » ou » la destruction » des cananéens. Il voulait que les israélites les chassent.

Mais Israël a-t-il bien chassé les cananéens? Josué 16:10:

Ils ne chassèrent point les cananéens qui habitaient à Guézer, et les cananéens ont habité au milieu d’Éphraïm jusqu’à ce jour, mais ils furent assujettis à un tribut.

De toute évidence, si les cananéens étaient assujettis à un tribut « jusqu’à ce jour », ils n’ont pas été exterminés. Notez encore qu’ils étaient censés chasser les cananéens, pas de les massacrer tous. La mort devait être utilisée uniquement pour ceux qui étaient pécheurs et assez stupides pour rester et se battre. Au lieu de cela, Israël a fait précisément ce que Dieu leur a ordonné de ne pas faire avec les cananéens; les subjuguer. Ceci est encore plus clair en Juges 1:27-36:

Manassé ne chassa point les habitants de Beth Schean et des villes de son ressort, de Thaanac et des villes de son ressort, de Dor et des villes de son ressort, de Jibleam et des villes de son ressort, de Meguiddo et des villes de son ressort; et les Cananéens voulurent rester dans ce pays.

Lorsqu’Israël fut assez fort, il assujettit les Cananéens à un tribut, mais il ne les chassa point.

Éphraïm ne chassa point les Cananéens qui habitaient à Guézer, et les Cananéens habitèrent au milieu d’Éphraïm à Guézer.

Zabulon ne chassa point les habitants de Kitron, ni les habitants de Nahalol; et les Cananéens habitèrent au milieu de Zabulon, mais ils furent assujettis à un tribut.

Aser ne chassa point les habitants d’Acco, ni les habitants de Sidon, ni ceux d’Achlal, d’Aczib, de Helba, d’Aphik et de Rehob;

et les asérites habitèrent au milieu des cananéens, habitants du pays, car ils ne les chassèrent point.

Nephthali ne chassa point les habitants de Beth Schémesch, ni les habitants de Beth Anath, et il habita au milieu des Cananéens, habitants du pays, mais les habitants de Beth Schémesch et de Beth Anath furent assujettis à un tribut.

Les amoréens repoussèrent dans la montagne les fils de Dan, et ne les laissèrent pas descendre dans la plaine.

Les amoréens voulurent rester à Har Hérès, à Ajalon et à Schaalbim; mais la main de la maison de Joseph s’appesantit sur eux, et ils furent assujettis à un tribut.

Le territoire des amoréens s’étendait depuis la montée d’Akrabbim, depuis Séla, et en dessus.

C’est une longue liste des échecs d’Israël à faire ce que Dieu leur a dit de faire. Et encore une fois, le refrain constant est qu’ils « n’ont pas chassé les habitants », et non qu’ils ne les ont pas tous massacrés.

Enfin, le verdict de Dieu sur tout cela se résume en Juges 2:1-3:

Un envoyé de l’Éternel monta de Guilgal à Bokim, et dit: Je vous ai fait monter hors d’Égypte, et je vous ai amenés dans le pays que j’ai juré à vos pères de vous donner. J’ai dit: Jamais je ne romprai mon alliance avec vous; et vous, vous ne traiterez point alliance avec les habitants de ce pays, vous renverserez leurs autels. Mais vous n’avez point obéi à ma voix. Pourquoi avez-vous fait cela? J’ai dit alors: Je ne les chasserai point devant vous; mais ils seront à vos côtés, et leurs dieux vous seront un piège.

Israël a échoué et a désobéi, car au lieu de chasser les cananéens (pas de les « massacrer tous »), Israël a conclu des accords avec eux et les a subjugués. Et notez le châtiment, exactement comme prévu en Nombres 33:55: « Mais si vous ne chassez pas devant vous les habitants du pays, ceux d’entre eux que vous laisserez seront comme des épines dans vos yeux et des aiguillons dans vos côtés ». Et, voici, que trouvons-nous? Tout au long de l’Écriture, même dans le Nouveau Testament (par exemple, Marc 7:26), les cananéens sont présents dans le pays initialement attribué à Israël.

Tuez les cananéens ou chassez-les?

Mais qu’en est-il des passages comme Deutéronome 20:16? « Mais dans les villes de ces peuples dont l’Éternel, ton Dieu, te donne le pays pour héritage, tu ne laisseras la vie à rien de ce qui respire ». C’était une exception à la règle générale pour faire la guerre contre les villes dans le Deutéronome 20:10-15. Normalement, Israël pouvait subjuguer les villes qui se battaient contre eux. Mais Dieu a interdit à Israël de faire cela avec les cananéens. Pourquoi? Deutéronome 20:18: « afin qu’ils ne vous apprennent pas à imiter toutes les abominations qu’ils font pour leurs dieux, et que vous ne péchiez point contre l’Éternel, votre Dieu ». En d’autres termes, les cananéens étaient des rebelles et des dégénérés moraux jugés après des siècles de tolérance par Dieu de leurs abominations (Genèse 15:16).

Et notez que le verset 16 se réfère spécifiquement aux villes, et non au pays en général. Si les gens ne quittaient pas le pays, où iraient-ils, en entendant Israël venir dans le pays? Les villes fortifiées, où ils pensaient qu’ils seraient protégés. En d’autres termes, ceux qui restaient dans les villes pour qu’Israël les combattent étaient les plus tenaces et rebelles, qui avaient depuis longtemps refusé de quitter le pays.

En tout cas, les passages « chassez-les » et « ne laissez la vie à rien de ce qui respire » sont mutuellement interprétatifs. Les seules options qu’Israël devait donner aux cananéens étaient l’exil ou la mort. L’exil était la première option offerte dans la plupart des cas, même lorsque Israël arrivait dans une ville. Et il était à la portée de tout le monde bien avant qu’Israël entre dans la terre promise, puisque les cananéens connaissaient et craignaient Israël parce qu’ils avaient entendu parler de ce que Dieu avait fait en Égypte (Josué 2:9-11). Voir La Bible tolère-t-elle l’esclavage, l’abus des femmes ou le meurtre de masse? pour plus d’informations.4

L’archéologie réfute-t-elle la conquête?

Un aspect moindre dans certains articles est que les archéologues pensent qu’il n’y a pas eu de Conquête, et que Josué est juste un mythe écrit longtemps après les événements présumés. Cependant, il existe de nombreuses preuves archéologiques de la Conquête; la clé est de comprendre quand les éléments de preuve l’indiquent. Pour plus d’informations, veuillez consulter Les murs de Jéricho, L’histoire de Jéricho, et plus généralement la chronologie égyptienne et la Bible – cerner les problèmes.

Lire la Bible correctement: trop difficile pour les journalistes?

Dans le débat sur les origines, nous voyons tout le temps comment les biais peuvent entraver la capacité des gens à interpréter les preuves. Cependant, dans ce cas, il semble que les fournisseurs de ces « fake news » n’ont même pas cherché à vérifier la preuve. Ils ont juste utilisé un mème digne des pires trolls du monde sur les forums de discussion Internet. Pourquoi? Probablement parce qu’un titre sensationnel, même sensationnellement absurde, fait plus vendre. Mais il révèle juste combien anti-Bible les médias scientifiques sont vraiment. Ce n’est pas un scoop pour ceux d’entre nous régulièrement engagés dans le débat sur les origines. Mais cet exemple peut donner matière à réflexion à ceux qui ne sont pas conscients de ce biais anti-biblique, car il montre clairement qu’il existe effectivement.

Références et notes

  1. Adapté de Klinghoffer, D., For Culturally Illiterate Science Reporters, Canaanite DNA Yields Occasion to Slap Bible Around, evolutionnews.org, 29 juillet 2017. 
  2. Il y avait quelques exceptions à cette tendance, comme Fox News, mais elles semblaient être minoritaires.
  3. Ce titre original est encore reflété dans l’url de l’article de Science : sciencemag.org/news/2017/07/ancient-dna-counters-biblical-account-mystious-canaanites.
  4. Une défense approfondie utile de la moralité de la conquête israélite est Copan, P. et Flanagan, M., Did God Really Command Genocide? Baker Books, Grand Rapids, Michigan, 2014.

Source : http://creation.com/canaanite-dna-confirms-bible



2 commentaires pour “Yahvé a-t-il ordonné d’exterminer tous les cananéens ?”

  1. Bonjour,

    Certains prétendent que les juifs sont les propriétaires de la Palestine parce que leurs ancêtres y résidaient à une époque durant l’antiquité, mais ne savent-ils pas que les Cananéens sont les plus anciens habitants de cette région et qu’ils ont des descendants qui constituent, aujourd’hui, une véritable diaspora, en en Afrique du nord parmi les Berbères.
    Qui sait vraiment tout sur les cananéens, leur terre, leur extermination en masse par les nomades hébreux, leur génocide et leur exode et leur diaspora en Afrique du nord?
    Aujourd’hui, la diaspora cananéenne avec leur congénère du Liban et de Palestine, demandent la restitution de leur pays par les occupants illégitimes.

    Ceci est expliqué dans un ouvrage récemment publié avec pour titre  » »’La diaspora cananéenne réclame Jérusalem et… ».

    Albert Tekfarin

    1. On n’invoque pas le droit pour conquérir une terre ou la reprendre, on prend les armes. Tout autre solution fait parti du monde de oui-oui au pays des bisounours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.