Vaccin anti-corona : ce que vous en pensez

Cher(e) ami(e) de la Santé,

Quand je vous ai demandé si vous seriez d’accord pour vous faire injecter dans quelques mois le futur vaccin contre le coronavirus…

…je n’imaginais pas que vous seriez plus de 2 000 à me répondre !

Encore plus impressionnant : vous êtes 99,75 % à répondre NON !

« Non », en l’état actuel des choses, vous n’êtes clairement pas prêt à vous faire injecter ce vaccin fabriqué à la hâte !

Je n’ai compté que 4 ou 5 personnes (sur plus de 2 000 !) qui soient ouvertes à l’idée de se faire vacciner à l’automne.

Bref, vous pensez comme moi qu’un vaccin doit impérativement être testé sur plusieurs années, avant d’être injecté à la population.

Surtout quand on parle d’un « vaccin OGM » !

Eh oui, je ne l’avais pas précisé dans ma lettre, mais le vaccin commandé par la France contiendra des « cellules génétiquement modifiées », donc OGM.

Je l’ai découvert quand la Commission européenne a décidé d’assouplir ses règles sur les OGM, afin de permettre à ce vaccin d’être mis encore plus vite sur le marché !

Voici le grand titre de l’agence Euraktiv, média spécialisé sur l’information européenne[1] :

L’article l’explique parfaitement :

« La Commission européenne propose d’assouplir temporairement les règles strictes de l’UE sur les OGM, afin d’accélérer la recherche d’un vaccin et de traitements contre le COVID-19. 

Les vaccins potentiels développés actuellement par des sociétés pharmaceutiques telles qu’Astra Zeneca et Johnson & Johnson contiennent des OGM ou en sont constitués. »

Et si vous ne me croyez pas, je vous invite à consulter le document officiel de la Commission européenne[2], qui écrit ceci, noir sur blanc :

« La Commission propose donc un règlement visant à déroger à certaines dispositions de la directive sur les OGM pour les essais cliniques concernant les vaccins contre la COVID-19 qui contiennent des OGM ou consistent en de tels organismes ».

Bref, c’est un motif supplémentaire d’inquiétude.

Le Pr Raoult nous avait prévenus dès le début : faire un nouveau vaccin en quelques mois pour une maladie nouvelle, c’est de la « science fiction ».

Je rappelle qu’il faut 8 à 10 ans, en temps normal, pour mettre un vaccin sur le marché.

Et pourtant, on nous annonce un vaccin anti-corona à l’automne prochain… et la France s’est déjà engagée à commander 400 millions de doses (avec 3 autres pays européens) !!

C’est le signe clair que ce vaccin ne sera pas assez testé : on ne saura pas clairement s’il est efficace ni s’il comporte des effets indésirables graves.

C’est imprudent et dangereux.

Même l’Organisation mondiale de la Santé a mis en garde solennellement contre la création d’un vaccin à la hâte :

« S’il y a bien une chose plus dangereuse qu’un mauvais virus, c’est un mauvais vaccin. », a déclaré son directeur exécutif, le Dr Mike Ryan.

Nous devons être très très prudents dans le développement d’un produit qu’on va injecter potentiellement à la majorité de la population mondiale »[3].

Mais rien n’y a fait.

La production du vaccin a même déjà commencé, en Inde, avec l’ambition de produire 50 millions de doses au mois d’août[4].

La course à la vaccination de masse est lancée à toute allure, avec des risques évidents.

Tout cela me fait penser à cette image aperçue dans l’excellente lettre « Sens & Symbole » du Dr Olivier Soulier :

Mais ce qui est rassurant, dans tout ça, c’est que vous n’êtes pas dupes, chers amis lectrices et lecteurs !

Petit florilège de vos réactions à ma lettre sur le vaccin

Je voudrais vous remercier d’avoir été si nombreux à me donner votre opinion.

Et en retour, je vous adresse un petit échantillon des réponses reçues !

Ce qui me fait le plus plaisir, c’est que vous êtes nombreux à vouloir en priorité vous occuper de renforcer vos propres défenses naturelles contre le virus !

Voici quelques-uns de vos commentaires :

Non, je ne suis pas du tout prêt pour ce vaccin, je préfère et de loin soigner mon immunité avec des vitamines (D3, C, E) des minéraux (magnésium biodisponible, zinc) et des probiotiques ! (Daniel M)

Pourquoi devrai-je me faire vacciner quand je suis en très bonne santé, j’ai toutes les vitamines nécessaires, je suis actif, et je n’ai plus été malade depuis mes 10 ans aujourd’hui, j’en ai 68. Je ne prends jamais de médicaments, je me contente de compléments alimentaires bien spécifiques tels pour la prostate et de la vitamine D3. Un léger mal de tête, un peu de menthe poivré, si j’ai un mal de gorge, je prends un spray bio à la propolis, à part cela pas de médicaments chimiques. (Jean-Luc V)

Bonjour, Il est hors de question que je serve de cobaye pour ce vaccin qui ne servira qu’à enrichir une fois de plus le monde pharmaceutique. Je préfère continuer à prendre ma vitamine C, ma vitamine D et huiles essentielles (ravinsara…). (Catherine)

Et si on apprenait plutôt à se protéger naturellement ? Vitamines C et D3, Zinc, sélénium, magnésium, huiles essentielles… Bah oui mais voilà : ça ne rapporte rien aux gros labos ! Laissons faire la nature. (Gilles B)

En 9 mois, un vaccin n’est pas possible. En octobre prochain, comme chaque année, je me bourre de vitamines C et D + quercétine, renifle les huiles essentielles antivirales (il y en a environ 9), des épices médicinales, fais un peu de sport, dors 8 heures… Et si je l’attrape, c’est directos >>>>>>>> Didier RAOULT. (Lionel D)

Je ne suis déjà pas très vaccin, mais celui-ci, je suis vraiment contre… J’espère qu’on ne m’obligera pas à le faire (je suis aide à domicile auprès de personnes âgées). Je me suis très soigneusement supplémentée suivant vos conseils (vitamine D, magnésium, bourgeons d’églantier)…. (Sosobio)

Je ne me ferai pas vacciner pour le coronavirus, je me soigne de plus en plus de manière naturelle, huiles essentielles nourriture Bio, jus de légumes, presque plus de viande rouge, pas d’alcool, pas de tabac, pas de tatouage, pas de café, un peu de sport, 3 fois par semaines, vitamine D3, zinc, vitamine E, j’évite les traitement allopathiques, il ne sont là que pour nous entretenir dans la dépendance pharmaceutique (Alain R)

Pourquoi se faire vacciner contre une maladie qui se guérit seule à 99.5%, source gouvernementale, si ce n’est l’appât du gain. J’ai 69 ans, et vaccinée contre la grippe une seule fois dans ma vie. Cette année-là, j’ai attrapé toutes les infections des voies aériennes supérieures pendant tout l’hiver. Un vaccin efficace et sans dangers doit être testé pendant 10 à 22 ans, certainement pas 1 année. Avec un taux de vitamine D de 40, je ne suis jamais jamais malade, alors que je travaille avec du public. La vitamine D3 est très peu chère et n’intéresse aucun labo. (Aiello)

Non pas de vaccin. Booster ses défenses immunitaires avec de la vitamine C, de la propolis, du zinc, des huiles essentielles etc !!!! (Sylvie S)

Bien sûr que je ne suis pas disposé à me faire vacciner par ces apprentis sorciers, j’ai 75 ans je n’ai jamais reçu de vaccins depuis ceux qui m’ont été obligatoire à mon service militaire et qui m’a rendu malade pendant une semaine fièvre et courbatures, à l’époque j’avais 20 ans, donc j’ai passé ces 55 dernières années sans aucun vaccins, sans rien attraper ; je me soigne avec vitamines, chlorure de magnésium, argent colloïdale, et tous produits naturels, c’est d’ailleurs pour ça que je suis abonné à votre journal, qui est un super moyen d’être informé pour le bien de notre santé, heureusement qu’il y a des gens comme vous pour faire prendre conscience du danger de big pharma. Moi à part s’ils viennent me chercher avec l’armée, jamais ils ne m’injecteront cette MRD dans mon sang (annet)

Hors de question de subir une vaccination qui n’a pas démontré une efficacité scientifiquement et médicalement démontré au préalable en respectant les délais habituels et sans consensus positifs des spécialistes de tous bords. Faisons d’abord de la prévention en informant la population des risques encourus pour cause de carences, vitamine D, C, E, magnésium, omega-3, zinc… La liste est longue. Et que nos médecins soient formés á la micro-nutrition. (Bénard)

Personnellement je préfère me traiter et faire du préventif avec un bon multivitamines, de la vitamine D, des huiles essentielles, tisanes etc…et un plus avec un jeûne de 12 jours une fois par an en tant que chanteur je passe les hivers sans rhume, c’est efficace et on fait des économies. (Stéphane M)

Bien évidemment non je ne me ferai pas vaccinée, mais chacun est libre, sauf qu’il ne faut pas nous imposer ce vaccin qui renfloue les labos… Je continue à appliquer la phrase « le terrain est tout le microbe n’est rien ». Hygiène de vie, zinc, propolis, vitamine C peuvent renforcer nos immunités ce qui n’empêche nullement de porter un masque, de ne pas aller dans les foules en un mot d’être prudent. (Maryse)

Non je ne me ferai pas vacciner contre le coronavirus. Même pour la grippe hivernale je n’ai eu recours au vaccin qu’une seule fois et j’ai été très malade. Donc c’est fini pour moi, j’essaie chaque année de renforcer mon système immunitaire avec une prise quotidienne de vitamine C, D et magnésium et je laisse mes anticorps agir et cela va bien ainsi bien que je sois une personne dite vulnérable. Pas question pour moi de servir de cobaye !!!! (Elisabeth T)

Pour moi c’est hors de question, «NON ,NON, NON». J’ai été tester positive début mars, je m’en suis sortie avec une supplémentation en vitamine D et C, et des frictions tous les soir de ravintsara. Big pharma veut encore se mettre plein les poches, ça sera sans ma contribution. (Baron)

Non, je ne me ferai pas vacciner. J’ai eu une assez mauvaise expérience avec le vaccin contre la grippe, il y a 4 ans en début de mois de janvier, je n’étais pas en grande forme, je suis allé voir mon médecin traitant et comme j’avais été vacciné contre la grippe, il m’a diagnostiqué une gastro-entérite parce que c’était « la maladie qui était le plus répandue dans la région ». Moi j’étais persuadé que j’avais la grippe. Bilan 15 jours plus tard je suis retourné le voir parce j’allais de plus en plus mal et là, catastrophe j’avais une infection pulmonaire, ce qui m’a valu un mois de traitement sous amoxicilline, des radios des poumons, un arrêt de travail et un état de fatigue qui a mis très longtemps à disparaître. Je ne suis pas fondamentalement contre les vaccinations mais je fais confiance à celles qui ont prouvé leur efficacité comme le tétanos, la polio, etc. Depuis ma mésaventure, je ne me fais plus vacciner contre la grippe et je n’ai plus rien attrapé, à la place, je mange du miel au petit déjeuner en buvant du thé vert et je renforce mon système immunitaire avec de la vitamine D et du magnésium. (Mascarino)

Cela fait déjà pas mal de temps qu’avec mon mari nous pensons que ce vaccin n’est qu’une histoire de gros sous. Il n’y a aucun recul suffisant sur ce prétendu vaccin. Nous ne voulons pas nous faire vacciner et servir de cobaye. Nous avons, mon mari, ma fille et moi été malade de la covid en février. Nous n’avons pas eu besoin d’être hospitalisés, mais notre fille a eu des difficultés respiratoires tout au début. Nous nous sommes soignés avec des vitamines naturelles, des huiles essentielles, de la propolis et…. du vicks vaporub. En une semaine c’était terminé. Restait une grande fatigue. Besoin de dormir énorme les 15 jours suivant, ce que nous avons fait. (Carole L)

NON je ne me ferai pas vacciner. Déjà parce que je ne me fais pas vacciner pour la grippe car plus on se fait vacciner, moins notre corps lutte contre la maladie. Et en plus un vaccin réalisé en quelques mois sans test, c’est très dangereux. Il vaudrait mieux que tout le monde prenne de la vitamine D et de la vitamine K2 ce serait plus profitable à notre Santé. Salutations (Thomas)

Je ne suis pas pour le vaccin anti-coronavirus…étant donné que ce virus est mutant, il y a peu de chance qu’il soit efficace ! Par contre je suis pour augmenter mes défenses immunitaires chaque jour. En prenant soin de prendre des repas équilibrés, avec plein d’anti-oxydants, ail, oignons, fruits, légumes, thym et compléments de vitamines C, zinc et magnésium et du sport régulièrement… notre terrain sera au top, soyez en sûr ! (Youri T)

Merci, merci pour ces commentaires particulièrement intéressants (et pardon à ceux que je n’ai pas pu citer) !

Et au fait, si vous aviez un doute :

Pour mes lecteurs médecins, infirmières et professionnels de santé… c’est NON aussi !

Parmi mes lecteurs médecins, thérapeutes ou biologistes, on trouve les mêmes réticences à ce vaccin fabriqué à la hâte :

Hors de question de me faire vacciner, et, en tant que médecin, de vacciner ma famille ou mes patients… (Elisabeth D)

Je suis médecin homéoIl faudra me traîner par les cheveux et bien me contenir car je refuse que l’on m’injecte un vaccin bricolé à la va-vite. Je connais les étapes nécessaires à la mise sur le marché d’un nouveau produit et au bout de 4 mois nous en serons loin. Au début de ma carrière j’ai travaillé quelques temps dans l’industrie pharmaceutique d’où je suis partie en claquant la porte. (Casabon)

C’est une folie ! Je suis médecin (Dr Gérard Haddad)

Il en est hors de question, pour toutes les raisons énoncées, je suis médecin et je ne servirai pas de cobaye afin d’engraisser big pharma. (Loutre)

En tant que vétérinaire, je ne me ferai pas vacciner avec un pseudo vaccin contre le coronavirus, potentiellement dangereux, inefficace et qui est là pour remplir les poches des labos pharmaceutiques. (Magali M)

Je suis préparateur en pharmacie et infirmier militaire. Je n’ai pas confiance dans les laboratoires qui ne pensent qu’au fric, ni dans nos dirigeants pour les mêmes raisons. Pas question de me faire vacciner contre le covid. Pourquoi nos gouvernants achètent ces vaccins, pour toucher une com’ ?(JYL)

Thérapeute de médecines naturelles et au courant depuis longtemps de ce que vous avez exposé (c’est très bien de le faire savoir). La question ne se pose même pas (Aymond D)

Sûrement pas ! Cela dit, étant kinésithérapeute, je redoute une décision d’obligation vaccinale pour les professionnels de santé. Déjà que la CPAM insiste lourdement chaque année pour nous inciter à nous faire vacciner contre la grippe… alors qu’une supplémentation en vit D a pour moi réglé depuis plusieurs années déjà le problème de TOUTES les infections respiratoires saisonnières que j’attrapais tout le temps (rhume, sinusites, trachéites, bronchites, grippes, etc…), étant au contact de mes patients (et de mes enfants). (Mathieu)

Ne me parlez pas de me faire ce vaccin et on ne m’y obligera pas. Peut-être que je suis déjà immunisée du fait que cette Covid fait partie de la sympathique famille des coronavirus et étant donné le nombre d’infections ORL que j’ai déjà attrapé …… Je suis pourtant infirmière mais pas d’accord avec les vaccinations systématiques. (Marilyne I)

Je suis infirmière et pourtant je crois davantage à la capacité de notre système immunitaire pour combattre les virus que la vaccination. J’ai reçu une fois le vaccin anti- grippe et j’ai été malade alors que je n’avais jamais eu la grippe avant. La nature est bien faite il faut lui faire confiance et bien se nourrir est la première protection contre les maladies. (Isabelle L)

Non pas de vaccin pour moi…. J’en ai eu assez quand je travaillais comme infirmière à l’AP. J’ai déclenché une polyarthrite rhumatoïde lors du vaccin de l’hépatite C, une injection à suffit… J’ai démissionné pour ne pas avoir les autres rappels…. (Chantal L)

Je suis infirmière et je refuserai formellement de me faire vacciner, de la même manière que je refuse le vaccin contre la grippe. Dans les 1ères années de mon activité professionnelle j’ai dû subir vaccins et rappels obligatoires avec des vaccins qui depuis ont été abandonnés ! J’irai jusqu’à démissionner si cela m’est imposé dans le cadre de mon travail. (Marie-Anne M)

Il faudra courir vite avant de me rattraper pour me vacciner contre cette cochonnerie. La seule fois de ma vie où j’ai accepté d’être vacciné contre la grippe, celui-ci m’a transmis la grippe 15 jours après l’injection (dans une période où il n’y avait aucune grippe). Je sais ce dont je parle, ayant pratiqué la profession d’infirmier pendant quarante ans. (Richard B)

Non, je ne veux absolument pas me faire vacciner contre le Virus COVID-19. Je ne me fais pas vacciner contre la grippe. De par ma profession, je suis infirmière, je connais bien le caractère mutant des virus et les risques de la vaccination systématique de masse mal maîtrisée. Que le domaine de la Santé soit manipulé et détourné à des fins commerciales me révolte. (Paule F)

Pas de vaccination pour moi ! Ancienne infirmière, j’ai toujours eu des réactions pénibles après avoir eu les injections : température, abcès froid (BCG), douleurs voire paralysie 2à 3 jours du lieu où a été fait l’injection (DTTAB). L’unique vaccination faite contre la grippe, je l’ai faite pour « protéger » ma fille de deux ans et mes patients (10 ans de soins à domicile). C’est la seule année où j’ai eu la grippe. (Betty B)

Je ne me ferais pas vacciner ! Mon dernier vaccin date de 1970, pendant mon service militaire en tant qu’infirmier brancardier-secouriste…prof. de biologie à la retraite, je continue à vivre le plus sainement possible tout en restant très actif (jardinage, petit élevage…) : je ne sais ce qu’est une « vraie » grippe!! (Alain G)

Et il y a encore beaucoup de messages passionnants, sur le site Internet, ici.

Encore un immense MERCI à tous pour votre participation.

Vous le voyez, nous sommes sur la même longueur d’onde !

Bonne santé,

Xavier Bazin

Sources

[1] https://www.euractiv.fr/section/sante-modes-de-vie/news/eu-goes-easy-on-gmos

[2] https://ec.europa.eu/info/sites/info/files/communication-eu-strategy

[3] https://edition.cnn.com/2020/03/31/us/coronavirus-vaccine

[4] https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/nous-devons-prendre-ce-risque

Source : https://www.sante-corps-esprit.com/vaccin-anti-corona-un-deluge-de-reactions-enflammees/#.XwRIL0ejKqg.facebook



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.