Une provocation ? Les Gilets Jaunes se réfugient dans la Salpêtrière pour échapper aux lacrymos – Castaner dénonce une attaque

© Wladimir Garcin-Berson ‏ @vladogb
C’est à ce moment-là. Donc, grosse masse de gens qui recule. Un nuage de lacrymogène, l’air devient irrespirable. A droite dans la direction de la descente du boulevard : l’enceinte de l’hôpital La Pitie-Salpetriere.

Les vidéos des réseaux sociaux montrent des manifestants ne montrant pas de signes visibles d’agressivité qui stationnent dans l’enceinte de la Pitié-Salpêtrière, tout près de l’entrée du bâtiment du CROUS.

La réaction du Ministre de l’intérieur :

Ensuite les policiers arrivent par cette même entrée et font ressortir les manifestants vers le boulevard. Lors de l’évacuation, petits coups de matraque au passage, c’est gratuit :

Photo de la barrière qui a cédée :

La vue depuis les soignants :

https://twitter.com/DrMomour/status/1123944201379512320?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1123944201379512320&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.sott.net%2Fembed%2F0yw_fuPSAVMr720axtDOnprSRXM

Et les éléments provocateurs, qui rendent service au gouvernement, étaient bien là :

© MAXPPP/Christophe Petit Tesson
Des Gilets jaunes essaient de stopper un black bloc qui brandit un marteau devant un bâtiment de la Pitié-Salpêtrière.

« Maintenir l’ordre n’est pas réprimer. Ce sont deux choix politiques extrêmement différents idéologiquement, politiquement, stratégiquement, tactiquement -et aussi moralement. Emmanuel Macron a sciemment choisi de réprimer et non pas de maintenir l’ordre. Le chef de l’Etat n’a donc pas voulu contenir les violences revendicatives mais déchaîner les violences d’Etat. C’est à dessein. »

Michel Onfray

Source : https://fr.sott.net/article/33852-Une-provocation-Les-Gilets-Jaunes-se-refugient-dans-la-Salpetriere-pour-echapper-aux-lacrymos-Castaner-denonce-une-attaque



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.