Une menace nucléaire plane au-dessus de nos têtes

deux-bombardiers-russes-interceptes-au-dessus-de-la-mancheDéfense. Deux bombardiers russes interceptés au-dessus de la Manche

L’Otan l’a surnommé « Bear » (ours). Et il y a bien longtemps que l’on n’avait pas observé d’« ours » dans notre secteur…

Or mercredi dernier, deux d’entre-eux ont survolé la Manche.

L’incursion de ces deux bombardierslourds TU-95, tout droit venus de l’ère soviétique, a affolé la défense aérienne du Royaume-Uni, ainsi que celles de la Norvège et de la France. Surtout, ainsi que l’a révélé une source militaire britannique, lorsque les écoutes des échanges radio ont démontré que l’un des deux bombardierstransportait une arme nucléaire (certes très probablement inerte).

Les deux TU-95 ont d’abord été repérés au large de la Norvège, flanqués de deux avions de ravitaillement en vol IL-78 et de deux chasseurs Mig-31. De quoi provoquer le décollage de F-16 norvégiens qui ont filé les Russes et vérifié qu’ils ne violaient pas l’espace aérien.

Déroutement d’avions civils

Les deux bombardiers russes, âgés (le TU-95 date de 1956) mais gaillards puisqu’ils ont volé pendant dix-neuf heures, ont poursuivi leur route vers le sud, doublant l’Irlande par l’ouest avant de rentrer en Manche et de longer les côtes britanniques à une distance de 40 km.

L’intrusion des Russes, qui n’avaient pas déposé de plans de vol et dont les transpondeurs avaient été débranchés, a provoqué le déroutement d’avions civils et l’intervention de chasseurs britanniques Typhoon qui ont escorté les deux Bear imperturbables.

Un Rafale français de la base aérienne de Creil a également décollé pour intercepter les Russes, alors que la permanence opérationnelle de la base morbihannaise de Lann-Bihoué (deux Mirage 2 000) était mise en état d’alerte.

Londres n’a guère goûté la plaisanterie ; l’ambassadeur russe au Royaume-Uni, sommé de fournir des explications, a jugé l’émotion bien futile. Paris, en dépit du bang du Rafale qui a passé le mur du son, vers 15 h, au-dessus du Havre, fait la sourde oreille et ne fait aucun commentaire sur cette incursion russe.

Source : http://www.ouest-france.fr/defense-deux-bombardiers-russes-interceptes-au-dessus-de-la-manche-3162693



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.