Une guerre de civilisation qui ne dit pas son nom ?

Géopôles n°30 avec Jean Messiha – TVL

Les groupes dits racialistes, ethniques ou anti-coloniaux se développent en France dans tout l’Occident depuis plusieurs années, soutenus par l’extrême-gauche internationaliste. Leur combat consiste à accuser, dans un premier temps, les « Blancs » d’avoir pillé leurs richesses par l’esclavagisme et le colonialisme. Le second temps étant celui de la vengeance : il serait au tour des peuples du Sud de punir voire de « rééduquer » les « Blancs », de récupérer les richesses volées et de les envahir à leur tour. La mort d’un afro-américain lors de son interpellation par la police a déclenché un soulèvement et des revendications encore plus virulentes et directes ces dernières semaines. Quel est le poids réel de ses organisations ? Sont-elles soutenues par des puissances étrangères ? S’agit-il d’une manipulation de quelques groupuscules ou sommes-nous à la veille d’une guerre de civilisation entre le Nord et le Sud ? Richard Haddad reçoit Jean Messiha pour en débattre et analyser les origines de ce phénomène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.