Trois actes antichrétiens par jour en France : Jean-Marie Guénois du Figaro confirme

Dans sa question au gouvernement du 21 juillet, la députée de l’Oise Agnès Thill affirmait que l’on comptait trois actes antichrétiens chaque jour en France. Nicolas Dupont-Aignan, député de l’Essonne et président de Debout la France, en tenait aussi pour ce même chiffre dans un entretien accordé à CNews le 18 juillet. Le chiffre est contesté par certains médias. Jean-Marie Guénois, journaliste au Figaro, a consulté les sources officielles aujourd’hui disponibles et a consacré un article de vérification qui a paru sur le site de ce quotidien le 23 juillet. En voici l’essentiel.

La source officielle sur le sujet est la DILCRAH (Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT), qui dépend des services du Premier ministre.

Même le ministère de l’Intérieur, en charge des cultes que nous avons interrogé pour vérifier les statistiques nous a renvoyé sur la DILCRAH. Et ainsi du service juridique de la Conférence épiscopale française qui tient à jour ses propres statistiques mais ne les communique pas publiquement. Ces informations sont croisées régulièrement avec la DILCRAH qui apparait en définitive comme le lieu de référence sur le sujet. Quant à l’Observatoire de la christianophobie, une initiative associative catholique, qui recense au jour le jour des actes commis sur le territoire, il s’en tient, pour ce qui est de la consolidation nationale, à la source ministérielle car toutes les informations ne passent pas dans la presse ou dans les réseaux sociaux.

La DILCRAH publie maintenant en début d’année un « bilan annuel de actes antireligieux, antisémites, racistes et xénophobes » qui fait effectivement référence.

Une autre source statistique est celle du Service central de renseignement criminel (SCRC) de la gendarmerie, qui couvre 95 % du territoire. En mars 2019, il répertoriait par exemple, 129 vols et pas moins de 877 dégradations ciblant des édifices catholiques sur l’ensemble du pays en 2018. On retrouve aussi ici le millier de faits.

Dans son édition du 28 janvier 2020, donc pour l’année civile 2019, la DILCRAH annonce que « 1052 faits antichrétiens » ont été recensés. La même source donnait « 1063 » faits antichrétiens en 2018, et « 1036 » en 2017.

Si l’on divise ce millier de faits « antichrétiens » annuel par 365 jours, il n’est pas faux d’affirmer comme l’a fait Nicolas Dupont-Aignan [et Agnès Thill] que l’on compte « 3 actes antichrétiens par jour » en France.

Source



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.