Scandale du vaccin du COVID-19 : l’UE achète 300 millions doses tandis que le PDG de Pfizer vend ses actions

Après l’annonce fantaisiste de Pfizer sur son vaccin miracle, nous apprenons que l’Union Européenne, qui n’a pas les données du test, précommande 300 millions de doses et qu’Albert Bourla PDG de Pfizer, qui lui a toutes les informations en main, vend pour 5 millions de dollars d’actions… C’est tout simplement obscène.

COVID19 : NOUVEAU SCANDALE sur le vaccin Pfizer

Scandale vaccin COVID : Pfizer a recruté l’ex-patron de l’agence du médicament américaine en 2019

Albert Bourla, le patron de Pfizer, n’a pas vendu ses actions après l’annonce de son vaccin « miracle », il a fait l’inverse, il a prévu son annonce le jour où il pouvait vendre ses actions et celle de ses grands actionnaires selon le plan de courtage 10b5-1 et fait passer l’argent avant la santé et l’intérêt général.

Pourtant leur vaccin n’est absolument pas prêt, mais qu’importe, Scott Gottlieb, l’ex-patron de la FDA, l’agence du médicament américaine, a immédiatement rejoint Pfizer à la fin de son mandat de régulateur en 2019 : il saura faire approuver le vaccin.

En France nous avons déjà commandé 50 super-congélateurs pour pouvoir recevoir le vaccin dès la fin de l’année.

Et lorsque nous aurons reçu des centaines de millions de doses de vaccin, ils s’appuieront sur les entreprises et les techniques de contrainte sociales importées de Chine pour forcer la vaccination sans jamais la rendre obligatoire.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.