La Russie dévoile le missile Satan 2, capable de raser un pays comme la France

(FILES) A file picture taken on May 5, 2008, Russian tanks leave the Red Square in Moscow during the rehearsal general for the Victory Day military parade.Russian President Vladimir Putin ordered yesterday snap combat readiness drills near the Ukrainian border, which raised fears of the Kremlin using its military muscle to sway the outcome of a three-month crisis that has pitted Moscow against the West in a Cold War-style confrontation over the future of the strategic nation of 46 million. AFP PHOTO / DMITRY KOSTYUKOV
Des missiles balistiques russes le 9 mai 2013 (illustration) Crédit : AFP

C’est une révélation qui fait froid dans le dos. Le centre balistique russe Makeev a dévoilé un premier cliché de Satan 2, un futur missile qui sera à même de raser un pays grand comme la France. Le RS-28 Sarmat, supposé remplacer les missiles R-36M, en fin de parcours, a été testé avec succès par les autorités russes.

Concrètement, le missile a un rayon d’action de 10.000 kilomètres, indique DirectMatin. Des villes comme Paris ou encore Londres peuvent donc être atteintes. Plus effrayant encore : la puissance de Satan 2 qui pourrait détruire en seulement quelques secondes un territoire « de la taille du Texas ou de la France » grâce à ses 12 têtes nucléaires. Le missile pourrait également tromper les systèmes radars grâce à sa technologie furtive.

« Conformément au décret gouvernemental sur la commande publique de défense pour 2010 et la période prévisionnelle 2012-2013, le centre Makeev a été chargé de concevoir le missile de croisière Sarmat […] Ce complexe stratégique est conçu pour remplir efficacement les tâches de dissuasion nucléaire des forces stratégiques russes », précise le centre Makeev en légende.

Le missile Satan 2 Crédit : Centre Makeev
Crédit : Centre Makeev
Le missile Satan 2

La Russie a également dénoncé le déploiement de soldats américains en Norvège. Le projet de l’armée américaine dans le pays scandinave voisin inquiète la Kremlin déjà en froid avec Washington. Cela « n’améliorera assurément pas la situation sécuritaire en Europe du Nord », estime le porte-parole de l’ambassade de Russie à Oslo, Maxime Gourov, très critique vis-à-vis de cette décision. Membre de l’Otan, le pays scandinave a annoncé lundi 24 octobre que quelque 330 Marines américains seraient déployés par rotations à compter de janvier 2017 à l’aéroport de Vaernes, près de Trondheim, officiellement pour s’entraîner et manœuvrer davantage avec l’armée norvégienne.

À l’heure où certains évoquent l’idée d’une potentielle « Troisième guerre mondiale », cette nouvelle n’est pas rassurante. D’autant plus que les relations diplomatiques entre la Russie et les grandes puissances occidentales sont plutôt glaciales, notamment avec la France ou les États-Unis.

La moitié des Russes craignent une Troisième guerre mondiale
Selon un sondage du centre indépendant Levada publié lundi 31 octobre, près de la moitié des Russes craignent que les tensions entre la Russie et l’Occident autour du conflit syrien ne provoquent une Troisième guerre mondiale.

Selon ce sondage réalisé la semaine dernière dans 48 régions, 48% des Russes ont déclaré redouter que « l’aggravation actuelle des tensions entre la Russie et l’Occident dégénère en une Troisième guerre mondiale ». En juillet, 29% seulement des personnes interrogées redoutaient un conflit global.

Source : http://www.rtl.fr/actu/international/la-russie-devoile-le-missile-satan-2-capable-de-raser-un-pays-comme-la-france-7785446043



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.