Rétabli d’une paralysie par un jeûne de 21 jours

Témoignage.

« Nous n’avons rien à craindre d’un jeûne, bien au contraire nous avons beaucoup à attendre. Et là je ne vous parle pas de ce que j’ai lu dans des livres, je l’ai testé pour des raisons de santé. Et je puis vous en parler.

Après une période de grande fatigue (des circonstances particulièrement pénibles dans ma vie), j’ai été touché par un virus de type polio (diagnostic fait par le professeur qui m’a examiné, à Montpellier) et je me suis retrouvé paralysé des deux bras et de la jambe droite, ceci en une nuit. Au matin, je ne pouvais même plus conduire ma voiture, j’avais perdu mon épouse et j’avais deux enfants avec moi en bas âge. Ce sont elles qui ont pu conduire la voiture et m’emmener chez un médecin qui m’a tout de suite adressé à un professeur. Mais la conclusion était là, un virus m’avait touché et il fallait vivre avec mes paralysies.

C’était la conclusion, rien à faire. Heureusement que j’étais convaincu et prêt à « mettre le paquet » pour m’en sortir. J’ai dû signer une décharge pour « m’enfuir » de la clinique car les professeurs redoutaient une rechute et une aggravation. Le toubib qui me suivait était acupuncteur et il ne me remontait pas le moral car il me disait que rien ne répondait plus lorsqu’il testait les points des méridiens et il y avait peu de chances pour que le jeûne améliore quelque chose.

Mais j’ai tenu bon et j’ai pratiqué un jeûne de 21 jours. Jeûne sec, sans boire pendant 3 jours et j’alternais avec un jeûne de 3 jours en buvant une eau peu minéralisée;  3 jours secs, sans boire, 3 jours hydriques, et ceci pendant 21 jours. Au bout des 21 jours, les paralysies n’avaient pas régressées et j’étais un peu désespéré mais tout de suite aprés les premiers jours de réalimentation, je récupérais pratiquement tout, chaque jour un peu plus et ainsi j’ai récupéré 95% de ces fonctions au point que aujourd’hui, je suis coureur à pied et que je n’ai plus de problèmes avec mes bras.

Bien sûr on n’est pas prêt à jeûner pour guérir un simple rhume mais lorsqu’il y a des traumatismes importants et trés handicapants, il n’y a pas à hésiter, il y a encore le Jeûne. Je l’ai testé à de nombreuses reprises et j’en suis arrivé à la conclusion que le Jeûne est la thérapeutique la plus formidable que nous ayons à notre disposition. J’ai vu de véritables miracles s’accomplir sous mes yeux et je ne saurais trop vous encourager à vous pencher sur cette formidable thérapeutique qui est à la portée du plus humble d’entre nous, c’est un don du ciel, gratuit, et mille fois plus efficace que le meilleur des médicaments. Mais nous en reparlerons.

Mais il y a temps pour tout, le temps pour pleurer et le temps pour rire et Je ne voudrais pas vous couper l’appétit, bonne journée quand même! » (par boisvert).

Source : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t113-paralysie-un-jeune-de-21-jours-me-retablit-temoignage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.