La reconnaissance faciale sur Facebook (et pourquoi il faut impérativement arrêter de participer à ce réseau)

Facebook Est Terrifiant.

Vous avez déjà essayé de publier une de vos photos sur Facebook ? Alors vous savez que le site vous propose automatiquement d’identifier les personnes sur votre photo. À première vue, rien de très alarmant. Vous avez certainement déjà tagué vos amis sur d’autres photos de groupe, n’est-ce pas ? Et bien, en faisant ça, vous avez entraîné Facebook à reconnaître leurs visages sur les photos. Résultat, Facebook peut maintenant facilement identifier tous vos amis sur les photos que vous publiez.

Le problème, c’est que même si vous choisissez de ne PAS identifier vos amis, ça ne signifie pas pour autant que Facebook ne va pas stocker ces informations quelque part sur ses serveurs. Par exemple, des informations du type : « Tiens, tiens… La personne A est potentiellement présente sur la photo B. » En fait, je suis pratiquement certain que Facebook stocke ce genre d’informations. Et à vrai dire, tout le monde ferait pareil à leur place ! Je suis sûr que vous voyez déjà où je veux en venir. Imaginons un instant que vous faites un selfie dans un endroit bondé de monde, par exemple dans un aéroport, une gare ou un centre commercial. Sur votre photo, il y a des centaines de personnes qui marchent en arrière-plan. Et certaines d’entre elles font face à la caméra. Eh bien, devinez quoi ? Bim ! L’intelligence artificielle de Facebook vient d’identifier toutes ces personnes !

Vous vous rendez compte ? Ça veut dire que même si vous êtes extrêmement prudent, Facebook peut vous identifier… Et oui, même si vous ne publiez JAMAIS rien sur votre mur, Facebook peut vous identifier. Même si vous avez TOUJOURS désactivé la localisation sur votre smartphone, Facebook peut vous identifier. Et ainsi de suite… Par conséquent, Facebook peut toujours savoir où vous êtes ! Pourquoi ? Car vous ne pouvez pas empêcher les autres personnes de prendre des selfies dans un aéroport ou dans une boîte de nuit ! Surtout qu’avec le succès d’Instagram, il y a toujours quelqu’un autour de vous pour prendre des selfies ! Et oui, maintenant les films de Jason Bourne ne semblent plus si ridicules que ça ! Toutes les scènes dans une salle de contrôle avec des espions en train de hurler « Il faut absolument qu’on retrouve ce gars, et dare-dare les mecs ! » Et puis, quelques secondes après « ça y est, je l’ai ! Il est dans le hall central de la gare de Berlin ! Envoyez notre agent ! »… Elles ne sont plus aussi surréalistes que ça…

DeepFace, une technologie terrifiante

Faites-moi confiance, je suis loin d’être parano. Plusieurs sources indiquent que Facebook utilise un logiciel, baptisé DeepFace, qui peut déterminer si deux visages photographiés appartiennent à la même personne. Sachez que Google Photos, le service de stockage en ligne de photos utilise une technologie similaire. Selon les chercheurs de Facebook, DeepFace est en mesure de reconnaître les visages photographiés avec une exactitude de 97,35%. À titre de comparaison, les humains ont un taux de reconnaissance à peine plus élevé à 97,5% (y compris pour les mères). La précision de Facebook est donc purement et simplement hallucinante ! D’ailleurs, la reconnaissance faciale est une technique de plus en plus intégrée dans les systèmes de vidéosurveillance et dans les bases de données de la police. De fait, on pourrait bientôt voir apparaître dans nos commerces des systèmes de vidéosurveillance capables d’identifier les visages des clients pendant qu’ils font leurs achats.

Et ce n’est pas tout !

Avez-vous déjà remarqué qu’à chaque fois que vous consultez Facebook, même sans publier quoi que ce soit, le site génère automatiquement un brouillon pour vous encourager à publier quelque chose ? Par exemple, si vous avez un lien ou une image enregistrée dans votre presse-papiers, Facebook va automatiquement vous proposer de l’associer à votre publication. Et, bien évidemment, à ce moment donné, Facebook connaît parfaitement vos données de géolocalisation… Par conséquent, la question se pose : est-ce que Facebook communique ce type de données à ses serveurs ? Si vous voulez mon avis, je suis quasiment certain que Facebook stocke ces données. En effet, Facebook génère automatiquement un aperçu des liens stockés dans votre presse-papiers, à savoir, la photo d’aperçu et le titre du lien en question.

Mais attendez, ce n’est pas fini !

Certaines sources indiquent que Facebook utilise également des enregistreurs de frappe, avant même que vous ne cliquiez sur le bouton « Publier » ! Ça veut dire que même si vous décidez d’effacer tout le texte que vous venez de taper, il est déjà trop tard… D’ailleurs, saviez-vous que Facebook reçoit environ 600 téraoctets de données en une seule journée ? Si j’étais l’Agence nationale de la sécurité américaine, je suis sûr que j’utiliserais les données Facebook.

Comment éviter d’être traqué par Facebook ?

Vous voulez éviter de vous faire pister par Facebook ? Alors la meilleure solution est déjà de supprimer l’appli Facebook sur votre iPhone ou Android. Pareil pour l’appli Facebook messenger qui permet d’envoyer des messages à vos amis. La meilleure façon de communiquer avec vos amis sur votre smartphone et ordinateur est d’utiliser l’app Telegram.

Pourquoi ?

Car cette application crypte tous vos messages et n’enregistre pas vos données privées comme le fait Facebook. Si vous avez vraiment besoin de vous connecter à votre compte Facebook, il préférable d’utiliser le mode « privé » de Safari ou de Chrome. Pour en savoir plus sur Facebook, je vous conseille le livre « Facebook m’a tuer » que tous les utilisateurs de Facebook devraient avoir lu.

Source : https://www.comment-economiser.fr/facebook-est-terrifiant.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *