Qu’est-ce que le régime cétogène ?

saladepoulet2La diète cétogène, qu’est ce que c’est?

Dans Maladie d’Alzheimer, et s’il y avait un traitement ?, le Dr Michèle Serrand propose un régime alimentaire qui ralentit la maladie chez certains patients. Ce régime cétogène (très pauvre en glucides) est également utilisé contre le cancer. De quoi est-il composé ?

La diète cétogène est un régime très particulier utilisé à des fins thérapeutiques depuis plus de 90 ans. Elle a été longuement étudiée et testée (avec succès) dans certaines épilepsies de l’enfant. Cette diète connaît aujourd’hui un regain d’intérêt de la part des médecins-chercheurs en raison de son potentiel thérapeutique dans d’autres maladies neurologiques comme la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, les lésions cérébrales lors des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et le cancer.

Un régime qui mime les effets du jeûne
Au cours du jeûne, le taux de glucose dans le sang diminue (hypoglycémie). Le glucose est le nutriment majeur des muscles mais surtout du cerveau. Le corps s’adapte à la privation de nourriture (et donc de glucose) en mobilisant ses réserves d’énergie : il puise dans le tissu graisseux des graisses que le foie transforme en corps cétoniques. Lors d’un jeûne, les corps cétoniques sont produits en assez grande quantité ; après trois jours de jeûne, l’énergie au niveau des neurones provient pour un tiers des corps cétoniques.
Malheureusement un jeûne complet entraîne une fonte musculaire et ne pouvait évidemment pas constituer une solution durable. En 1921, le Dr Russell Wilder (Mayo Clinic, Minnesota) a mis au point la diète dite cétogène. Il s’agit d’un régime alimentaire très pauvre en glucides et riche en graisses qui produit un effet similaire à celui du jeûne dans l’organisme, à savoir la formation de corps cétoniques.

En quoi consiste cette diète ?
Nous tirons notre énergie de notre nourriture et principalement de trois catégories d’aliments :

les glucides : amidons (pomme de terre, riz, blé et autres céréales), sucre, fruits et légumes ;
les graisses (ou lipides) : huiles, beurre, margarine, crème fraîche, noix ;
les protéines : viande, volaille, poisson, œuf, laitages.
Notre alimentation aujourd’hui comprend à peu près 50 % de glucides, 35 % de graisses et 15 % de protéines.
À l’inverse, la diète cétogène comporte très peu de glucides. Elle est constituée presque exclusivement de graisses et de protéines (à la dose de 1 g par kg de poids corporel), l’objectif étant non plus de tirer notre énergie du glucose mais des graisses via les corps cétoniques. Dans la diète cétogène, l’alimentation doit compter environ 90 % de lipides, 8 % de protéines et 2 % de glucides.

GAbaritDu fait du déséquilibre du régime, il est nécessaire d’avoir des apports supplémentaires en vitamines, calcium, potassium, etc. La diète cétogène nécessite un suivi médical rapproché car elle peut avoir des effets secondaires gênants.

À quoi ressemble un repas cétogène ?
Vous trouverez dans Maladie d’Alzheimer, et s’il y avait un traitement ? des exemples de repas cétogènes. Dans Le régime cétogène contre le cancer vous aurez également des recettes. Notez que les menus de la phase de démarrage du Nouveau Régime Atkins sont également valables.

Source : http://www.thierrysouccar.com/nutrition/info/la-diete-cetogene-quest-ce-que-cest-2275

Articles sur le même sujet:
http://www.parolesdedieu.fr/briser-le-tabou-du-gras/

http://www.parolesdedieu.fr/basculez-en-mode-combustion-de-graisse-grace-au-jeune-intermittent/

http://www.parolesdedieu.fr/les-benefices-dun-regime-cetogene/

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.